Participants aux écoles d'Al Gore à Davos : le réchauffement climatique est "l'équivalent de 600,000 XNUMX bombes d'Hiroshima par jour"

Al "Hiroshima" Gore
S'il vous plaît partager cette histoire!
En tant que principal porte-parole technocrate du développement durable, alias Technocratie, Al Gore est vraiment le détenu qui veut désespérément prendre en charge l'asile. Sa diatribe insensée est tellement au-delà de la pâleur que seuls les autres participants de Davos pourraient éventuellement hocher la tête en accord.

Ce sont les gens qui veulent diriger le monde ? ⁃ Éditeur TN

Al Gore teste son mode performatif Greta au Forum économique mondial de Davos cette semaine. L'ancien vice-président et candidat démocrate à la présidence qui, dès les années 1990, a été adoubé dans les pages de Washington Post comme "très ennuyeux" et comme ayant un "personnage naturellement raide et en bois" a momentanément (et très maladroitement) essayé de passer en mode bête activiste climatique lors d'un panel de questions-réponses.

Sa tentative cette semaine de réussir un "moment de Greta" et perdre sa rigidité notoire a entraîné une diatribe désordonnée dans laquelle il a affirmé que les émissions de carbone et les gaz à effet de serre emprisonnent «autant de chaleur supplémentaire que possible». émis par 600,000 XNUMX bombes atomiques de la classe Hiroshima qui explosent chaque jour sur la terre."

C'est vrai, vous l'avez bien entendu... six cent mille bombes d'Hiroshima chaque jour – selon sa diatribe bizarre, qui, selon lui, est « faire bouillir les océans » et la création de « bombes de pluie » et de « rivières atmosphériques » entraînant des millions de « réfugiés climatiques ».

"Les réfugiés climatiques devraient atteindre un milliard au cours de ce siècle"... a-t-il dit, avant de se tourner vers la "xénophobie" déchaînée d'une manière ou d'une autre sur le monde dans le processus à cause des "bombes d'Hiroshima".

Ensuite, Gore peut peut-être organiser sa propre arrestation lors d'une manifestation climatique aux côtés de son héros.

Alors peut-être, juste peut-être, il redeviendra pertinent – ​​comme il le souhaite si désespérément.

Pendant ce temps, à un moment donné, les élites de Davos sont occupées à alimenter une véritable guerre…

Lire l'histoire complète ici…

À propos de l'éditeur

Patrick Wood
Patrick Wood est un expert de premier plan et critique sur le développement durable, l'économie verte, l'Agenda 21, l'Agenda 2030 et la technocratie historique. Il est l'auteur de Technocracy Rising: The Trojan Horse of Global Transformation (2015) et co-auteur de Trilaterals Over Washington, Volumes I and II (1978-1980) avec le regretté Antony C. Sutton.
S'abonner
Notifier de
invité

12 Commentaires
Le plus ancien
Date Les plus votés
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires
Val Valériane

On dirait qu'il est TOUJOURS un psychopathe instable qui pousse toujours une propagande hypocrite sans aucune base scientifique légitime.

Devoirs

La rage d'Algore n'est rien qu'un lavement et un bon laxatif fort ne résoudrait pas.

Devoirs

Seulement 600,000 XNUMX Hiroshima par jour ? Et je pensais que c'était un kazillion bazillion.

William

600,000 140,000*84,000,000,000 10 morts à Hiroshima = XNUMX XNUMX XNUMX XNUMX soit plus de XNUMX fois la population mondiale.

C'est mieux que l'affirmation de Neil Kinnock selon laquelle sa femme était la première d'une génération de 1,000 25 à aller à l'université. (Le peu que même Biden a eu le sens de ne pas copier) Comme une génération est généralement considérée comme 25,000 ans, ce serait il y a XNUMX XNUMX ans au cours de la dernière période glaciaire, lorsqu'une grande partie du Pays de Galles était recouverte d'un mile de profondeur de glace.

Jean Calvin Jones

Mec, mon océan est en ébullition en ce moment. Pas besoin de cuisiner, AGW livre quotidiennement des fruits de mer cuits !

Alfred

Heureusement, Al n'est pas Pinocchio, son nez ferait 93,000,000 XNUMX XNUMX de kilomètres de long.

trackback

[…] Participants aux écoles d'Al Gore à Davos : le réchauffement climatique est « l'équivalent de 600,000 XNUMX bombes d'Hiroshima par jour » En tant que principal porte-parole technocrate du développement durable, alias la technocratie, Al Gore est vraiment le détenu qui veut désespérément prendre en charge l'asile. Sa diatribe insensée est tellement au-delà de la pâleur que seuls les autres participants de Davos pourraient éventuellement hocher la tête en signe d'accord. Ce sont les gens qui veulent diriger le monde ? ⁃ Éditeur TN […]

Bria

Il est clair qu'Al Gore est un idiot, mais il est très bon pour convaincre les gens que le canular du changement climatique mondial est réel ………… .. et cela l'a rendu très riche

[…] Participants aux écoles d'Al Gore à Davos : le réchauffement climatique est « l'équivalent de 600,000 XNUMX bombes d'Hiroshima par jour » […]

emi

Il est comme le ministre Taro Kono au Japon, et il raconte des mensonges éhontés. Le ministre Taro Kono a affirmé qu'environ 200 millions de doses ont été vaccinées aux États-Unis en 2021, mais pas une seule personne n'est décédée. https://www.city.hiroshima.lg.jp/soshiki/48/9402.html  La température au point de l'explosion a dépassé 1 million de degrés Celsius, et la boule de feu dans l'air a atteint un rayon de plus de 200 mètres en une seconde. Les rayons de chaleur émis par la boule de feu ont eu un fort impact sur la terre entre 0.2 et 3 secondes après l'explosion, et la température de la surface de la terre autour du centre de la... Lire la suite »

Dernière modification il y a 10 jours par emi
Diane Di

Si les océans sont en ébullition (et que les niveaux montent), pourquoi ces milliardaires achètent-ils encore des propriétés en bord de mer ? Pourquoi les banques accordent-elles encore des prêts hypothécaires à ceux qui achètent des maisons et des condos en bord de mer ? Je suis assez vieux pour me souvenir de ces mêmes tactiques alarmistes des années 70 et 80. Réveillez-vous les amis, c'est simplement une énorme arnaque et payer vos taxes sur le carbone ne fait pas disparaître le C02 comme par magie.

SACunliffe

Jetez aussi un coup d'œil à ce truc Ramsar.. "Accréditation de ville humide", le directeur du tourisme de ma ville, Ron Kelly Spurles, s'est assuré que notre petite ville universitaire obtienne l'accréditation - la seule jusqu'à présent en Amérique du Nord… ils semblent célébrer mais je Je suis tellement sûr que c'est une bonne chose dont on peut se vanter… Nouvel onglet (ramsar.org)