27 septembre 2021

Vaccins à ADN : changer la composition génétique de l'humanité

Inventé par des scientifiques indiens, il s'agit du « premier vaccin à ADN plasmidique autorisé pour un usage humain » et prétend injecter ce qu'on appelle « l'ADN nu » sous la peau de votre bras. Lorsqu'ils sont introduits dans l'ADN du patient, des modifications permanentes de la lignée germinale transmettent les modifications génétiques à la progéniture.


Les hôpitaux causeront leur propre disparition avec des politiques de vaccination obligatoires

Que voient les infirmières des vaccins qui les pousseraient à abandonner leur carrière lorsque leur employeur essaie de les forcer à se faire injecter ? Les hôpitaux vont provoquer leur propre disparition à cause des vaccins obligatoires. D'autres industries, déjà confrontées à des pénuries de main-d'œuvre, subiront le même sort. La direction restera désemparée alors qu'elle passera au crible les cendres de la faillite.