L'Italie décrète que les entreprises ne paient pas les travailleurs non vaccinés

Wikimedia Commons, Moment en direct
S'il vous plaît partager cette histoire!
Le berceau de la civilisation occidentale est désormais le berceau de la tyrannie pure et simple. L'Italie ouvre la voie à l'écrasement de la liberté et de la liberté en obligeant chaque citoyen à se faire vacciner et à porter le « laissez-passer vert ». Obéissez ou perdez vos moyens de survie, à savoir votre salaire et vos économies car vous payez également de lourdes amendes pour désobéissance. Éditeur TN

Le gouvernement italien a adopté un décret s'appliquant à la fois au secteur privé et au secteur public, ordonnant aux entreprises de retenir le salaire des travailleurs qui refusent de prendre le vaccin COVID-19.

Le décret exige que tous les employés obtiennent le « laissez-passer vert » pour le vaccin, ce qui a conduit à des questions sur ce qui arriverait aux millions d'Italiens qui ne seraient pas vaccinés.

Le gouvernement tente d'éviter d'éventuelles poursuites judiciaires en ordonnant aux entreprises de ne pas licencier les non vaccinés, mais simplement de ne pas les payer tout en disant aux employés de ne pas se présenter au travail sous peine d'être condamnés à une amende s'ils le font.

"Au lieu de cela, ils devraient être considérés comme étant en absence injustifiée et voir leurs salaires ou traitements retenus", écrit Ken Macon.

« Ceux qui travailleraient sans passeport vaccinal pourraient être punis d'amendes pouvant aller jusqu'à 1,500 XNUMX €. De plus, le gouvernement a déclaré qu'il ne prendrait pas en charge les coûts des tests pour ceux qui préféreraient ne pas prendre le vaccin. »

Même ceux qui ont eu le virus, récupéré et développé des anticorps devront toujours recevoir au moins une dose du vaccin, vraisemblablement juste comme une démonstration performative de conformité.

L'Italie a étendu son programme de passeport vaccinal aux écoles et universités le 1er septembre.

Les enseignants ont été informés qu'ils risquaient d'être licenciés s'ils ne le prenaient pas et les étudiants étaient obligés de le prendre pour assister aux cours.

Les non vaccinés ont également été interdits d'utiliser les transports publics longue distance, ce qui signifie que les vacances, les déplacements professionnels et les visites à des proches sont devenus impossibles pour beaucoup.

Les lieux tels que les musées, les stades, les théâtres, les salles de sport et les places assises intérieures des bars et des restaurants nécessitent tous une identification des vaccins et les entreprises peuvent être condamnées à une amende de plusieurs milliers d'euros pour ne pas avoir appliqué les règles.

Le « pass vert » en Italie permet également de suivre l'emplacement d'un individu, soulignant une fois de plus qu'il s'agit d'une carte d'identité numérique sous stéroïdes.

Lire l'histoire complète ici…

À propos de l’auteure

Patrick Wood
Patrick Wood est un expert de premier plan et critique sur le développement durable, l'économie verte, l'Agenda 21, l'Agenda 2030 et la technocratie historique. Il est l'auteur de Technocracy Rising: The Trojan Horse of Global Transformation (2015) et co-auteur de Trilaterals Over Washington, Volumes I and II (1978-1980) avec le regretté Antony C. Sutton.
S'abonner
Notifier de
invité
7 Commentaires
Le plus ancien
Date Les plus votés
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires
Blaise Vanne

Marque de la bête, point final

Blaise Vanne

Ensuite : toute personne qui utilise plus de 2 carrés de TP, selon le dictat de Sheryl Crowe, se verra refuser toute nourriture et eau.

Vive le fascisme de Mussolini (où le fascisme, comme il l'a défini, était la fusion de l'État socialiste avec le grand-business coopté – pouvez-vous dire Farcebook, Croco-google-odile et Amazon ???

Elle

Pas étonnant. C'est l'Italie. Ils ont des racines profondes dans le fascisme, ont rejoint l'Allemagne pendant la Seconde Guerre mondiale et ont aidé Mussolini à devenir un leader dans la tentative d'Hitler de gouverner le monde avec des humains grands, blancs et blonds, dont Hitler n'était PAS. C'est une sérieuse haine de soi.

Idée folle. Allez voir les patrons de la mafia pour obtenir de l'aide pour faire tomber les politiciens. Ils ont déjà aidé à mener des guerres et celle-ci en est une.

joshua

La marque de la bête n'arrivera PAS tant que l'image de la bête IA ne sera PAS vue parler (la bête 666 similaire à la bête du roi de Babylone Nabuchodonosor) - et l'exigence est de "l'adorer" - et alors la marque viendra à ce stade : L'IMAGE DOIT PARLER EN PREMIER (L'ordinateur de la bête au mauvais œil le fait déjà) : KJV, Ap 13 :15 Et il avait le pouvoir de donner vie à l'image de la bête, afin que l'image de la bête car ne serait pas adorer l'image de la bête doit être tué. MAINTENANT LE... Lire la suite »

[…] > L'Italie décrète que les entreprises ne paient pas les travailleurs non vaccinés […]

[…] Lire la suite : L'Italie décrète que les entreprises ne paient pas les travailleurs non vaccinés […]