La marine va délivrer une décharge générale aux marins qui refusent le tir de COVID

Photo de l'US Navy par le spécialiste de la communication de masse Seaman Luke Cunningham
S'il vous plaît partager cette histoire!
Le personnel de la marine qui refuse le jab, des écouvillons aux amiraux, sera sommairement renvoyé avec une décharge générale au lieu d'une décharge honorable, entraînant la perte de certains avantages pour les anciens combattants. La perte de personnel de cette ampleur constitue un risque pour la sécurité nationale. Éditeur TN

La marine américaine a annoncé jeudi qu'elle commencerait à suspendre les réengagements et les ordres de transfert pour les marins refusant actuellement les vaccins COVID-19 et les marins en service actif auront jusqu'au 14 novembre pour avoir une demande d'exemption de vaccin approuvée ou en attente ou leur deuxième COVID-19 dose de vaccin ou ils risquent d'être renvoyés du service. Les marins de la Réserve navale ont jusqu'au 14 décembre pour recevoir leur deuxième dose de vaccin.

Dans un communiqué de presse, la Marine a déclaré qu'après le passage de ces dates de vaccination finales, elle commencera à traiter les décharges des marins qui ont jusqu'à présent refusé la vaccination et n'ont pas d'exemption en attente ou approuvée.

La Marine a déclaré avoir mis en place un système spécifiquement pour traiter les marins qui refusent le vaccin, la COVID Consolidated Disposition Authority (CCDA). L'amiral William Lescher, vice-chef des opérations navales, a déclaré que le CCDA « assurera un processus juste et cohérent » pour les déterminations de séparation.

La Marine a déclaré qu'à compter de la publication de son message, les commandements de la Marine suspendront tout réenrôlement ou exécuteront les ordres, à l'exception des séparations de la Marine, pour tout marin refusant le vaccin, jusqu'à ce que le CCDA ait traité son cas.

La Marine a déclaré: «Pour les officiers et les enrôlés servant dans des rôles de leadership de la Marine refusant le vaccin, ils seront immédiatement informés par écrit qu'ils ont cinq jours pour commencer une série de vaccination ou demander une exemption avant d'être relevés et d'avoir un détachement motivé. "

La Marine a déclaré que ces marins séparés uniquement pour refus de vaccin ne recevront pas moins qu'une décharge générale dans des conditions honorables. Un tel statut de libération pourrait entraîner la perte de certaines prestations d'anciens combattants.

Les CCDA auront également le pouvoir de retirer aux marins non vaccinés leurs qualifications de guerre, leurs désignations de qualification supplémentaires (AQD), leurs classifications de la marine (NEC) ou leurs sous-spécialités, «sauf dans les cas où l'autorité de retrait est autrement autorisée par la loi ou un décret. " Le CCDA peut également obliger les marins qui ont refusé le vaccin à rembourser à la Marine les primes applicables, les primes spéciales et incitatives, ainsi que les coûts de leur formation et de leur éducation.

Le communiqué de presse indique également que les premiers officiers généraux de toute chaîne de commandement de la Marine sont autorisés à réaffecter temporairement les membres de la Marine qui refusent le vaccin COVID-19, qu'ils aient ou non une exemption de vaccin.

Les marins qui sont déjà en congé terminal de la Marine ou qui commencent leur congé terminal avant les « dates limites applicables sont administrativement exemptés des exigences en matière de vaccins ».

L'annonce de la Marine intervient près de deux mois après que la FDA a accordé l'approbation complète au vaccin Pfizer COVID-19. Le président Joe Biden et le secrétaire à la Défense Lloyd Austin sont ensuite passés à exiger des vaccins COVID-19 pour l'ensemble de l'armée. Suite à leurs ordres, le ministère de la Marine a annoncé fin août que les marins en service actif et les Marines auraient 90 jours pour recevoir la vaccination et les composants de réserve auraient 120 jours, sinon ils pourraient faire face à des mesures disciplinaires.

Alors que le calendrier que la Marine a fixé aux 28 novembre et 28 décembre comme dates d'activation et de réserve des marins doivent être entièrement vaccinés, la Marine a déclaré que les marins ne sont pas considérés comme complètement vaccinés tant qu'ils n'ont pas terminé la période d'attente de 14 jours après leur deuxième des deux doses de vaccin. . C'est pourquoi les 14 novembre et 14 décembre sont considérés comme les derniers jours pour les marins actifs et de réserve pour recevoir leurs deuxièmes doses de vaccin.

La Marine a déclaré qu'environ 98% des personnes en service actif ont terminé ou commencé la série de vaccination COVID-19 à deux doses.

Selon les données examinées par le Washington Post, les taux de vaccination ont augmenté rapidement à la suite du mandat de Biden, mais des centaines de milliers de militaires dans les différentes branches militaires ne sont toujours pas vaccinés.

Lire l'histoire complète ici…

À propos de l’auteure

Patrick Wood
Patrick Wood est un expert de premier plan et critique sur le développement durable, l'économie verte, l'Agenda 21, l'Agenda 2030 et la technocratie historique. Il est l'auteur de Technocracy Rising: The Trojan Horse of Global Transformation (2015) et co-auteur de Trilaterals Over Washington, Volumes I and II (1978-1980) avec le regretté Antony C. Sutton.
S’abonner
Notifier de
invité
8 Commentaires
Le plus ancien
Date Les plus votés
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires
Wayne f

c'est du SICK $ hit

WGW

Aucun moyen de force ou de coercition là-bas !
L'avenir ne devrait pas être doux dans les punitions de ceux qui appliquent ces ordres.

Jay Jay

semble très illégal.

John

Le tir Phizer est toujours sous une autorisation de libération d'urgence. Il n'est pas « approuvé » pour une utilisation normale et Phizer le veut ainsi afin qu'il ne puisse pas être poursuivi pour les dommages qu'il cause. Veuillez ne pas utiliser les informations/textes délibérément déformés des propagandistes de gauche.

Dernière modification il y a 1 mois par John
Agriculteur

des trucs assez diaboliques pour démanteler notre armée comme ça.
combien de marxistes y a-t-il vraiment ???

Elle

Le premier service, l'US NAVY, s'est rendu le dernier service dans sa position de complice mondialiste de la technocratie assassine des entreprises et de leur objectif totalitaire de contrôle par le biais d'un modèle de meurtre à but lucratif. Ils tuent sciemment la population militaire américaine.

C'est écoeurant de voir la Marine, un service historiquement choisi par les hommes de ma famille, se pencher pour la poussée de Biden. Bons petits esclaves dociles tous.

[…] La marine va délivrer une décharge générale aux marins qui refusent le COUP DE COUP […]

Dictature secrète

Je ne peux pas croire que cela soit arrivé à ma marine.
Cela retirera de nombreux temporisateurs courts.
Les maniaques du crayon mondialiste ont ruiné l'armée.