Étude Carnegie Mellon : les hésitants à la vaccination sont les plus instruits

Adobe Stock
S'il vous plaît partager cette histoire!
Le récit du Technocrate dit qu'être hésitant à la vaccination signifie que vous êtes un Néandertal ignorant, psychopathe et stupide, mais une nouvelle étude prouve exactement le contraire : les plus instruits sont les plus susceptibles de refuser le vaccin. Éditeur TN

Un nouveau rapport de chercheurs de l'Université Carnegie Mellon et de l'Université de Pittsburgh a révélé que les Américains les plus instruits sont également les plus réticents à la vaccination.

Les chercheurs ont interrogé pas moins de 5 millions d'Américains qui ont répondu à des sondages pour savoir s'ils n'avaient "probablement" ou "certainement pas l'intention de se faire vacciner contre le COVID".

La résultats en choquera beaucoup.

« Plus surprenante est la répartition de l'hésitation à la vaccination par niveau d'éducation », rapporte Untroupeau. « Il constate que l'association entre l'hésitation et le niveau d'éducation suit une courbe en forme de U avec la plus grande hésitation parmi les moins et les plus instruits. Les titulaires d'une maîtrise avaient le moins d'hésitations, et la plus grande hésitation était parmi les titulaires d'un doctorat.

De plus, alors que les moins instruits ont enregistré la plus forte baisse de l'hésitation à la vaccination au cours des cinq premiers mois de 2021, les titulaires d'un doctorat étaient les plus susceptibles de ne pas changer d'avis.

L'étude révèle également que la préoccupation la plus courante pour ceux qui hésitent à prendre le vaccin sont les effets secondaires potentiels, avec un manque de confiance dans le gouvernement juste derrière.

Les résultats de l'enquête démystifient complètement l'idée, amplifiée par les récits médiatiques, que seules les personnes « idiotes » hésitent à se vacciner.

Il démolit également la correspondante du NYT à la Maison Blanche, Annie Karni caractérisation des élitistes qui ont assisté à la fête du 60e anniversaire d'Obama comme étant « sophistiqués, vaccinés ».

Combien d'entre eux n'ont pas pris le vaccin ?

Pendant ce temps, le mème s'est avéré correct…

nul

Lire l'histoire complète ici…

À propos de l'éditeur

Patrick Wood
Patrick Wood est un expert de premier plan et critique sur le développement durable, l'économie verte, l'Agenda 21, l'Agenda 2030 et la technocratie historique. Il est l'auteur de Technocracy Rising: The Trojan Horse of Global Transformation (2015) et co-auteur de Trilaterals Over Washington, Volumes I and II (1978-1980) avec le regretté Antony C. Sutton.
S'abonner
Notifier de
invité

13 Commentaires
Le plus ancien
Date Les plus votés
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires
paul

Meilleur titre :

Les études secondaires sont la deuxième moins susceptible de se faire vacciner, juste derrière les doctorats

Elle

Et peut-être même pas au lycée, mais beaucoup plus intelligent que la classe moyenne américaine de la peur.

Elle

Ce n'est pas une révélation pour les intelligents. Courbe typique, je dirais. Les moins instruits fonctionnent à l'intuition, ce qui n'est peut-être pas un apprentissage dans les livres, mais il est toujours judicieux de suivre son instinct en cas de doute. Les plus instruits ont fait leurs recherches. Ils peuvent voir le coup de thérapie génique se faire passer pour un vaccin poussé au public par des sociétés à but lucratif et des gouvernements complices. Ils connaissent l'essentiel de ce rendez-vous galant reconnaissable par expérience et par étude. Le public moyen ? Ils sont toujours, toujours en faveur du statu quo et prêts à suivre les ordres sans poser de questions, mais ils... Lire la suite »

Dernière modification il y a 1 an par Elle
Carter

Toutes les banques centrales d'Europe ne jurent que par les flux financiers de Bloomberg, les actualités de Bloomberg, et Bloomberg quoi d'autre. Ils sont flagorneurs à l'extrême. Recherchez "Mike Yeadon Bio" dans un moteur de recherche. Le premier résultat que j'ai obtenu était un résultat Bloomberg répertoriant les années de Yeadon chez Pfizer. Comment pensez-vous que les banques centrales ont réagi aux déclarations de Yeadon concernant l'avenir de ceux qui avaient pris les coups, il y a quelques mois ? Je peux vous dire qu'ils l'ont utilisé comme un mème humoristique pour faire rire leurs matins. Je connais maintenant deux personnes dans une banque centrale qui ont... Lire la suite »

[…] Source : étude Carnegie Mellon : les hésitants à la vaccination sont les plus instruits […]

trackback

[…] Étude Carnegie Mellon : les hésitants à la vaccination sont les plus instruits […]

Kathleen Devanney

Pas de doctorat ici, mais une simple curiosité qui mène à l'investigation et tout ce qu'il faut pour devenir hésitant face au vaccin ou même, dans mon cas, anti-vaccin en général – à quelques exceptions près. Je ne sais pas quoi en faire. Peut-être quelque chose à voir avec l'efficacité de l'éducation en tant que programmation.

Sahira

Je trouve cela un peu difficile à comprendre. J'ai un Master ('77) et je suis anti depuis les années 1980, quand j'ai commencé à faire des recherches sur tout ça. Personnellement, je n'ai eu que 2 inoculations toute ma vie… la variole et un morceau de sucre contre la polio (d'où le cancer du sein il y a 24 ans). Plus rien depuis et je tombe rarement malade. Je fais des recherches sur les «vaccins» depuis environ 25 ans et je ne comprends pas pourquoi tant de gens achètent l'endoctrinement et font confiance au gouvernement qui est principalement financé par la pharma. D'un autre côté, mon conjoint a un doctorat en psychiatrie expérimentale et il est... Lire la suite »

John Citizen

Je suis désolé d'apprendre votre situation. Il y a quelque chose dans le Vax, les gens que je connais ont allumé la famille et ne leur ont pas parlé après avoir reçu le vaccin. Il se passe quelque chose !

John Citizen

Merci Patrick, c'est une grosse arnaque, tu fais un excellent travail, continue ton excellent travail !

Carter

Voici une expérience intéressante. Allez dans un magasin d'alimentation et prenez des emballages de « nourriture », lisez les ingrédients. Combien d'ingrédients faut-il pour faire du pain ? C'est vrai, la réponse est 50+. Combien pour les cookies ? Encore une fois, BON… plus de 50. Même si vous ne reconnaissez pas beaucoup d'ingrédients, ne vous inquiétez pas, mettez-les dans votre bouche et laissez votre corps essayer d'assimiler les « nutriments » du trésor de produits chimiques que vous pouvez obtenir. dans un magasin d'alimentation. Essayez ensuite celui-ci. Allez sur "internet", si vous n'en avez pas entendu parler, c'est la chose que vous regardez... Lire la suite »