Twitter dit que les talibans peuvent rester sur la plate-forme

EPA / STRINGER
S'il vous plaît partager cette histoire!
Quiconque veut rendre le monde meilleur est rapidement banni de Twitter. A l'inverse, les destructeurs de sociétés sont autorisés à rester, comme les talibans qui voudraient décapiter tout citoyen américain épris de liberté. Quel est le problème avec cette image?

Facebook et Google, en revanche, ont interdit toutes les parties liées aux talibans. Twitter est désormais la seule application de messagerie révolutionnaire au monde et est complice de la mort indicible de femmes, d'enfants et de civils innocents au Moyen-Orient. Éditeur TN

Contrairement à l'ancien président américain Donald Trump, les visages et les voix des régime taliban reconstitué en Afghanistan peuvent apparemment tweeter à leur guise.

Dans une déclaration obtenu par Mediaite Mardi, Twitter a esquivé la question de savoir s'il interdirait aux représentants du gouvernement fondamentaliste islamique de diffuser leur message 280 caractères à la fois – disant seulement qu'il « continuerait à appliquer de manière proactive » ses règles interdisant la « glorification de la violence, la manipulation de la plateforme et spam.

"La priorité absolue de Twitter est d'assurer la sécurité des personnes, et nous restons vigilants", ajoute le communiqué.

Les deux porte-parole officiels des talibans ont des comptes non vérifiés sur Twitter. Un, Zabihullah Mujahid, compte plus de 310,000 XNUMX abonnés. Son dernier tweet de mardi après-midi a promu une conférence de presse des dirigeants talibans et a suscité des centaines de réponses, dont beaucoup de sympathisants.

"Cher Zabihullah Mujahid Saib, Tout d'abord, je vous souhaite la bienvenue et vous félicite ensuite pour la libération complète de l'Afghanistan", lire un message type.

L'autre porte-parole, Qari Youssaf Ahmadi, compte plus de 63,000 XNUMX abonnés et a gagné en notoriété lors des récents combats pour avoir tweeté des rapports sur la capture de diverses villes alors que les talibans balayaient la campagne afghane.

Les critiques de Big Tech ont exprimé leur indignation face à la tolérance de Twitter envers les talibans après il a interdit Trump au lendemain de l'émeute meurtrière du 6 janvier au Capitole des États-Unis. La société a également récemment suspendue représentante Marjorie Taylor Greene (R-Ga.) après avoir remis en question l'efficacité des vaccins COVID-19, mais a autorisé des comptes affiliés à des gouvernements répressifs comme la Chine et l'Iran diffuser de la propagande anti-américaine et anti-israélienne.

« Pourquoi, sur la Terre verte de Dieu, le porte-parole des talibans a-t-il un compte Twitter actif mais pas l'ancien président des États-Unis ? » Représentant Madison Cawthorn (R-NC) a tweeté dimanche. « De qui sont [sic] les entreprises Big-Tech BASÉES EN AMÉRIQUE ? »

"La liberté et la démocratie ne vont pas bien quand #Twitter continue d'interdire le compte de #Trump mais relaye le porte-parole des #talibans sans arrière-pensée", d'accord Jérôme Rivière, membre du Parlement européen représentant le parti d'extrême droite français du Rassemblement national.

Lire l'histoire complète ici…

À propos de l'éditeur

Patrick Wood
Patrick Wood est un expert de premier plan et critique sur le développement durable, l'économie verte, l'Agenda 21, l'Agenda 2030 et la technocratie historique. Il est l'auteur de Technocracy Rising: The Trojan Horse of Global Transformation (2015) et co-auteur de Trilaterals Over Washington, Volumes I and II (1978-1980) avec le regretté Antony C. Sutton.
S'abonner
Notifier de
invité

7 Commentaires
Le plus ancien
Date Les plus votés
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires
Elle

La seule raison raisonnable à laquelle je peux penser pour permettre aux groupes terroristes de continuer à tweeter est de garder un pouls de surveillance continue sur eux et leurs partisans. Vous pensez qu'ils sont assez stupides pour utiliser la plate-forme de toute façon.

Les autres interdictions sont complètement injustes pour le hockey technocratique. Ceux-ci sont destinés à arrêter la liberté sous toutes ses formes.

Alfonso

Les USA n'ont pas besoin du twat au twatter pour faire S#*&. Ce sont des crottes diaboliques et un jour elles seront rincées en conséquence.

Elle

Peut-être, mais la CIA utilise Twitter autant sinon plus que le grand public.

MB

Les talibans portaient des masques bien avant d'être adoptés par la pseudoscience

Alk

Tellement. J'ai été expulsé mais les Talibs. vont bien….nuff a dit

Henri

Avez-vous déjà vu une photo de Jack Dorsey ?
Comparez-le à une photo de chaque taliban Achmed là-bas.

Agriculteur

cela ne me surprendrait pas si Dorsey n'avait pas déjà transmis certaines informations d'utilisateurs aux taliwhaxers afin qu'ils puissent faire du porte-à-porte ici.