Le médecin britannique confirme que le COVID-19 est inoffensif pour la majorité

YouTube
S'il vous plaît partager cette histoire!
Malgré le récit de panique général entourant le COVID-19, certains fonctionnaires le disent comme si c'était, dans ce cas, le médecin-chef du Royaume-Uni. Les technocrates et les grandes sociétés pharmaceutiques luttent pour supprimer ces opinions, les qualifiant même de «fausses nouvelles». ⁃ Éditeur TN

Depuis le début de cette crise, nous avons souligné qu'il y a deux messages mutuellement contradictoires au cœur du déploiement de covid19 et, tout comme Orwell le décrit en 1984, un point majeur de l'exercice semble être de faire croire aux gens les deux en même temps.

1. «SOYEZ PEUR…»

Le premier message est que covid19 est terrifiant, unique, une menace existentielle pour la race humaine.

Ce message ne provient jamais de beaucoup de faits, car les faits sur le virus ne le soutiennent pas vraiment. S'il cite quelque chose de solide, c'est le modèle informatique impérial effroyablement bâclé et discrédité, ou certaines recherches génériques sur la pathologie des infections graves ou des syndromes viraux rares, qu'il essaie de considérer comme uniques à covid19, même si ce n'est pas le cas. Mais surtout, il ne cite rien du tout. Ou vraiment réclamer quoi que ce soit.

Cela dit simplement aux gens d'avoir peur. Très effrayé. De la mort, de l'incertitude, du «virus», des autres, des «fausses nouvelles».

La peur encouragée n'est pas ancrée dans les faits et leur est donc imperméable.

2. «IL N'Y A RIEN A FAIRE PEUR DE…»

Le deuxième message est que covid19 est en fait assez inoffensif et pas grave.

Ce message is enraciné dans beaucoup de faits, car, comme nous l'avons souligné depuis le premier jour, à peu près toutes les données provenant de ce virus soutiennent exactement cette conclusion.

Aucun organisme officiel ne l'a jamais nié, et la plupart d'entre eux l'admettent volontiers. Régulièrement et sans ambiguïté. Ici et des tours ici et des tours ici et des tours ici.

Toutes ces sources admettent que le virus est «doux», voire asymptomatique dans la majorité des cas, et ne représente un danger que pour les personnes déjà malades ou gravement immunodéprimées. Tout comme la plupart des coronavirus.

Donc, Chris Whitty ci-dessus n'est que l'un des nombreux à le souligner et ce n'est même pas son premier essai (voir ici) à expliquer clairement que covid19 n'est dangereux que pour une très petite minorité de personnes, et que la plupart de ceux qui l'obtiendront seront très bien.

Voici une diapositive de son discours du 30 avril:

Maintenant, regardons ce qu'il dit dans la vidéo ci-dessus, le 11 mai [notre accent]:

[L] a grande majorité des gens n'en mourront pas et je vais juste répéter ce que j'ai dit au début parce que je pense que ça vaut la peine d'être renforcé:

La plupart des gens, une proportion importante de la population, ne seront pas du tout infectés par ce virus, à aucun moment de l'épidémie qui va durer longtemps.

Parmi ceux qui le font, certains auront le virus sans même le savoir, ils auront le virus sans aucun symptôme, port asymptomatique, et nous savons que cela se produit.

Parmi ceux qui présentent des symptômes, la grande majorité, probablement 80%, aura une maladie légère ou modérée. Cela pourrait être assez mauvais pour qu'ils doivent aller se coucher pendant quelques jours, pas assez pour qu'ils aient à aller chez le médecin.

Une minorité malheureuse devra aller jusqu'à l'hôpital, mais la majorité d'entre eux n'auront besoin que d'oxygène et quitteront ensuite l'hôpital.

Et puis, une minorité de ceux-ci finiront par devoir recourir à des soins intensifs intensifs et certains mourront malheureusement.

Mais c'est une minorité, c'est 1% ou peut-être même moins de 1% dans l'ensemble.

Et même dans le groupe à risque le plus élevé, cela est nettement inférieur à 20%, c'est-à-dire la grande majorité des gens, même les groupes les plus élevés, s'ils attrapent ce virus, ne mourront pas.

Et je voulais vraiment faire valoir ce point très clairement…

Il semble que tous les fonctionnaires souhaitent «faire valoir ce point très clairement», même s'ils se comportent comme si ce n'était pas vrai.

Pourquoi ?

Il y a beaucoup de place pour la spéculation là-bas, et nous laissons le lecteur entrer dans ce BTL.

Les motifs, cependant, sont moins importants que le fait fondamental et indéniable - la peur qui saisit actuellement l'esprit du public est simultanément encouragée et reconnu comme inutile par les organes de contrôle de la «réponse».

Lire l'histoire complète ici…

S'abonner
Notifier de
invité

5 Commentaires
Le plus ancien
Date Les plus votés
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires
John Cox

La vérité sur ce «virus mortel» ou du moins c'est ce qu'on nous dit sort lentement. Si ou quand c'est le cas, il y aura beaucoup de politiciens auxquels il faudra poser des questions très sérieuses.

Pierre

Rien ne se passera et vous le savez, si vous, oui vous John, ne mettez pas les politiciens mal à l'aise vous-même.

Douglas Grey

Si vous souffrez d'une maladie cardiaque grave, de diabète et d'asthme, vous obtenez COVID 19, vous pouvez mourir. Mais dans quelle mesure le virus est-il la cause de votre mort par rapport aux autres conditions? De ce point de vue, très peu de personnes meurent réellement de COVID 19.

George Orwell était parfait dans «1984». J'habite à Malibu. À la plage, les «Proles» (les personnes à faible revenu de la vallée de San Fernando) s'amusent bien. Les «membres du parti» aisés qui écoutent «Big Brother» se promènent sur la plage avec des masques et des visages effrayés.

Dr Mac

URGENT - Sommet mondial sur les vaccins le 4 juin à Londres. Veuillez envoyer cette lettre dès que possible à Boris Johnson et à votre député ou écrivez votre propre version si vous souhaitez ……. Courriel de Boris Johnson: boris.johnson.mp@parliament.uk. Vous pouvez trouver les coordonnées de votre député ici: https://members.parliament.uk/constituencies/ Cher Boris Johnson Eh bien, nous voici, des mois plus tard, des petites entreprises détruites, des milliers d'autres sur le registre du chômage, l'économie détruite et pour quelle? Une pandémie qui contourne la grande majorité des gens, sans augmentation significative des décès au cours d'une saison grippale normale. Je pourrais beaucoup écrire sur ce que je considère être... Lire la suite »