Smartphones addictifs menace majeure pour les jeunes enfants

Øyvind Holmstad / Wikimedia Commons
S'il vous plaît partager cette histoire!
La nature addictive des smartphones est documentée depuis des années, mais Big Tech a réussi à supprimer les recherches qui guideraient les parents pour protéger leurs enfants. Les technocrates ne laissent rien obtenir de la manière de leurs scientifiques des « solutions ». ⁃ Éditeur TN

Les parents devraient recevoir un conseil officiel les avertissant de ne pas donner à leurs enfants de téléphones intelligents avant qu'ils n'atteignent le secondaire, a averti un psychiatre.

Le Dr Jon Goldin a affirmé que les parents sont obligés d'acheter les appareils pour leurs jeunes enfants afin qu'ils ne soient pas laissés à l'école.

Le vice-président du Royal College of Psychologists a déclaré que les directives du gouvernement sur le moment de donner des smartphones aux enfants aideraient les parents à se tenir debout.

S'adressant au Daily Telegraph, il a déclaré: «Les enfants disent souvent à leurs parents:« Tous mes amis obtiennent un téléphone et vous ne me permettez pas de le faire.

"Je ne pense pas que nous puissions légiférer [pour le restreindre aux 11]], mais cette orientation aiderait les parents lorsqu'ils conversaient avec leurs enfants de 10." M. Goldin a également appelé le gouvernement à recommander que les enfants sous 11 soient limités à deux heures par jour sur les réseaux sociaux.

Il a déclaré que les médias sociaux rendaient les enfants anxieux et déprimés, et que le temps passé en ligne pouvait les rendre vulnérables à la cyberintimidation.

Le psychiatre a fait appel à des géants des médias sociaux tels que Facebook et Twitter pour empêcher les jeunes de mentir sur leur âge et de créer des comptes avant de passer à 13.

Les commentaires du Dr Goldin interviennent avant la publication d'un rapport du Royal College of Psychiatrists, qui évalue les dommages causés par les enfants qui passent trop de temps en ligne.

On estime que près de quatre enfants sur dix âgés de huit ans et plus possèdent un smartphone.

Mais plus de 40 pour cent des parents pensent que les jeunes de moins de 16 devraient se voir interdire la possession des appareils, révèle un sondage pour le Prieuré.

L'enquête a également révélé que 67 pour cent des parents souhaitaient que le gouvernement décide de l'âge d'un enfant avant de recevoir un smartphone.

Parmi les parents interrogés sur 1,000, le centre de réadaptation a constaté que 92 pour cent pensaient qu'Internet avait un impact négatif sur leur enfant.

Certains craignaient que la dépendance au smartphone de leur enfant affecte leur sommeil, tandis que d'autres pensaient que le temps passé en ligne diminuait l'estime de soi de leur enfant.

L'avertissement du Dr Goldin intervient un jour après qu'un rapport majeur ait révélé que l'adulte moyen regardait son téléphone portable toutes les minutes 12.

Lire l'histoire complète ici…

S'abonner
Notifier de
invité

0 Commentaires
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires