Avertissement : Apple ajoute des identifiants d'état aux iPhones

S'il vous plaît partager cette histoire!
L'engagement d'Apple en matière de confidentialité prend un autre coup en permettant aux utilisateurs d'ajouter leur permis de conduire à un iPhone, puis de le transmettre sans fil aux autorités sur demande. La TSA a déjà annoncé qu'elle utilisera cette fonctionnalité aux points de contrôle des aéroports et aux voies de sécurité.

Cela fait suite à l'annonce d'un programme d'analyse des photos d'utilisateurs à la recherche de pornographie enfantine et de signalement à la police des contrevenants présumés.

L'intention d'Apple est de créer une barrière pour que les utilisateurs restent attachés à leurs appareils iPhone au détriment de la confidentialité et du contrôle des données extrêmement personnelles. Éditeur TN

Apple a a annoncé les premiers États américains qui prendra en charge la nouvelle capacité d'iOS 15 à stocker les permis de conduire et les identifiants d'état dans l'application Wallet. L'Arizona et la Géorgie ouvriront la voie, suivis du Connecticut, de l'Iowa, du Kentucky, du Maryland, de l'Oklahoma et de l'Utah. Cependant, aucun calendrier n'est indiqué pour savoir quand la nouvelle fonctionnalité sera adoptée par ces États : Apple dit seulement que les consommateurs peuvent s'attendre à "plus d'informations à une date ultérieure". Et la Transportation Security Administration (TSA) a de nouveau confirmé qu'elle ouvrirait certains points de contrôle des aéroports et voies de sécurité aux identifiants mobiles d'Apple une fois que les États commenceraient à les rendre disponibles.

L'ajout d'un identifiant d'État ou d'un permis de conduire à l'application Wallet d'Apple fonctionne de la même manière que vous ajoutez actuellement une carte de crédit. Mais après avoir scanné votre licence ou votre pièce d'identité avec l'appareil photo de votre iPhone, vous devez également fournir un selfie que votre état peut utiliser à des fins de vérification. Apple a déclaré que "les utilisateurs seront également invités à effectuer une série de mouvements du visage et de la tête pendant le processus de configuration" pour plus de sécurité.

Apple met également à nouveau l'accent sur les protections de confidentialité mises en place pour les permis de conduire et les identifiants d'État, notant que "Apple et les États émetteurs ne savent pas quand ni où les utilisateurs présentent leurs identifiants" et qu'une authentification biométrique est requise pour que les données soient partagées. . Les identifiants sont « présentés numériquement via une communication cryptée directement entre l'appareil et le lecteur d'identité, de sorte que les utilisateurs n'ont pas besoin de déverrouiller, montrer ou remettre leur appareil ».

Avec cette dernière partie, il semble qu'Apple essaie de répondre aux préoccupations que certains ont soulevées sur ce que les identifiants mobiles pourraient signifier pour les interactions avec la police et les autres forces de l'ordre. Il semble que vous n'aurez jamais à déverrouiller complètement votre téléphone pour partager un identifiant mobile. L'idée que la TSA vous permettra de franchir la sécurité sans au moins être montré l'écran de votre téléphone se sent comme un étirement, cependant.

Apple affirme que sa mise en œuvre des identifiants mobiles « prend en charge la norme ISO 18013-5 mDL (permis de conduire mobile) dont Apple a joué un rôle actif dans le développement, et qui définit des directives claires pour l'industrie concernant la protection de la vie privée des consommateurs lors de la présentation d'une pièce d'identité. ou un permis de conduire via un appareil mobile.

Lire l'histoire complète ici…

À propos de l’auteure

Patrick Wood
Patrick Wood est un expert de premier plan et critique sur le développement durable, l'économie verte, l'Agenda 21, l'Agenda 2030 et la technocratie historique. Il est l'auteur de Technocracy Rising: The Trojan Horse of Global Transformation (2015) et co-auteur de Trilaterals Over Washington, Volumes I and II (1978-1980) avec le regretté Antony C. Sutton.
S'abonner
Notifier de
invité
4 Commentaires
Le plus ancien
Date Les plus votés
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires
vainqueur

« Incité à faire des mouvements du visage et de la tête » pour aller chercher la balle en levrette ? Quiconque fait confiance à Apple pour ne pas obtenir 1) piraté 2) vendeur de vos données à quiconque 3) au lit avec un état profond. Apple n'a-t-il pas une «porte dérobée» pour leur cryptage requis PAR LA LOI pour le remettre aux agences de renseignement sur préavis… Toute personne ayant un demi-cerveau sait que l'excuse «protéger les enfants» est un euphémisme pour la base de données de reconnaissance faciale totale de TOUTE LA POPULATION social système de notation de crédit… une fois que vous démarrez ces programmes, ils ne peuvent jamais être arrêtés…

[…] Avertissement : Apple ajoute des identifiants d'état aux iPhones […]