Brookings Institution: Le développement durable appelle à un nouveau type de leadership national

S'il vous plaît partager cette histoire!
L'élitiste Brookings Institution promeut le partenariat public-privé, alias «Blended Finance», comme moyen de parvenir au développement durable. Bien sûr, c'est également une politique à 100% des Nations Unies et cela conduit au leadership technocrate qui utilise la pseudo-science pour changer le comportement des citoyens. ⁃ Éditeur TN

Trois ans après l'engagement de la communauté mondiale à l'égard des objectifs de développement durable (ODD) ambitieux énoncés dans l'agenda 2030, les pays membres du Comité d'aide au développement (CAD) de l'OCDE luttent toujours pour traduire ce cadre au niveau national. Applicables aux pays riches comme aux pays pauvres, les ODD fournissent un cadre d'action collective qui met en lumière l'interdépendance des priorités de développement, des pays et des populations. La réalisation des objectifs ambitieux de 30 impliquera une harmonisation dans de nombreux secteurs - de l’éducation au développement urbain, en passant par l’approvisionnement en eau, l’atténuation du changement climatique, la santé maternelle et infantile, pour ne citer que quelques domaines prioritaires.

Il n'y a pas de solution unique, mais les efforts doivent clairement être complets. Afin d'accélérer les progrès et de réduire le risque de dérapage des pays, le CAD-OCDE et le programme Economie mondiale et développement de la Brookings Institution ont récemment co-organisé une table ronde à l'intention des membres du CAD afin qu'ils puissent partager leurs expériences en matière de mise en œuvre des ODD les efforts du gouvernement tout en mobilisant les autres parties prenantes.

Les gouvernements nationaux voudront peut-être envisager une approche en deux dimensions lorsqu'ils s'attaqueront aux objectifs de développement durable. Premièrement, ils devraient adopter une approche pangouvernementale, établissant des priorités nationales en fonction de leur propre situation tout en investissant à l'échelle internationale pour favoriser les progrès mondiaux. Deuxièmement, ils devraient envisager une approche globale de la société - fournir un leadership afin de mobiliser et d'exploiter les contributions d'un ensemble divers de parties prenantes.

[the_ad id = "11018 ″]

Notre table ronde a permis de dégager des questions clés qui appellent une exploration plus poussée: quel est le meilleur moyen pour les gouvernements d’organiser et de rapprocher les priorités de développement nationales et mondiales? Comment les gouvernements peuvent-ils diriger la mise en œuvre des ODD tout en laissant une marge de manœuvre aux autres, en maximisant les contributions de toutes les parties concernées? Dans quelle mesure la cohérence des politiques peut-elle accélérer les progrès et où les pays commencent-ils?

Quelques idées clés

L’appropriation par les gouvernements nationaux doit aller au-delà des agences de développement et de l’architecture mondiales. Une adhésion politique de haut niveau est essentielle, car elle aide les gouvernements nationaux à réorienter leurs cadres de politiques, leurs plans et leurs budgets pour atteindre les ODD. Le succès des objectifs de développement durable dépend de la capacité des gouvernements à favoriser la collaboration institutionnelle et à créer une appropriation entre les institutions, aussi bien nationales que mondiales. Pour y arriver, il faut un leadership du sommet.

L'attention et le soutien de haut niveau des ministres des finances et de leurs finances peuvent jouer un rôle catalyseur puissant. Les stratégies en matière de ressources doivent aller au-delà des seuls budgets d’aide pour constituer des offres générant des financements pour le développement, émanant d’autres ministères ainsi que d’investisseurs privés et d’entreprises.

Cette approche mixte consistant à utiliser les fonds de développement pour mobiliser des fonds supplémentaires en faveur du développement durable ou de financements mixtes est déjà utilisée dans les pays membres de 17 DAC. Le rapport de l'OCDE Mettre le système financier mixte au service des objectifs de développement durable souligne que le financement mixte peut générer davantage de financements pour le développement et que les gouvernements donateurs doivent veiller à ce que les ressources mobilisées ciblent un large éventail de questions de développement répondant aux besoins des objectifs de développement durable.

Les auditeurs sont également bien placés pour apporter un leadership et un soutien essentiels aux gouvernements dans leurs efforts pour atteindre les ODD. L'intégration des ODD dans les objectifs de performance et les résultats proposés des efforts du gouvernement favorise une approche cohérente qui se traduit par un programme partagé entre les différents niveaux de la bureaucratie à l'échelle du gouvernement. La collecte d’informations globalement valables sur les progrès des gouvernements de manière facilement accessible servira de force directrice pour faire avancer le Programme de développement durable de 2030.

Les gouvernements doivent instaurer un environnement politique et réglementaire cohérent pour intégrer les ODD dans tous les secteurs, veiller à ce que leurs politiques soient en bonne voie sur les plans national et international. Alors que les membres du CAD se mobilisent pour mettre en œuvre les ODD au niveau national, ils doivent continuer à travailler de concert avec leurs partenaires internationaux pour promouvoir les progrès dans le monde entier. Les objectifs, souvent liés entre eux, peuvent nécessiter de prendre des décisions difficiles en matière de compromis et de surmonter les obstacles à l’appropriation et à la mise en œuvre. L'investissement dans la cohérence des politiques doit être une priorité et englobe également un mécanisme de résolution des conflits, car les objectifs des gouvernements entreront inévitablement en conflit.

Une myriade d'institutions et de plates-formes multilatérales et régionales s'adaptent à cet agenda.

Lire l'histoire complète ici…

S'abonner
Notifier de
invité

0 Commentaires
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires