Un groupe de réflexion du gouvernement canadien explore la société transhumaine

Sangharsh Lohakare sur Unsplash
S'il vous plaît partager cette histoire!
"Absurde!" dites-vous, mais le directeur de Policy Horizons Canada qui a créé le rapport était auparavant le chef de la prospective stratégique au Forum économique mondial, la maison mondiale de tout ce qui est technocratique et transhumain, c'est-à-dire la grande réinitialisation. ⁃ Éditeur TN

Le groupe de réflexion du gouvernement du Canada, Horizons de politiques Canada, a publié un rapport intitulé Exploring Biodigital Convergence examinant le transhumanisme.

La convergence bionumérique peut être définie comme l'intersection et la synthèse des systèmes biologiques avec les technologies numériques, telles que l'intelligence artificielle (IA), la biométrie et le génie génétique. Dans le domaine humain, ce champ s'appelle le transhumanisme.

Le rapport examine les implications de l'assimilation des technologies numériques avec des entités biologiques qui, par essence, réinventeraient fondamentalement la vie au niveau individuel, environnemental et sociétal. Plus brièvement, la reconfiguration - si elle se concrétisait - redéfinirait radicalement ce que signifie être humain.

Le transhumanisme n'est plus un concept confiné à une génération de films B hollywoodiens ringards - la technologie existe ici, en ce moment.

Horizons de politiques Canada est une organisation du gouvernement fédéral menant des recherches sur les politiques concernant les scénarios futurs potentiels pour la société canadienne et son avenir économique et industriel. Son mandat est d'aider le gouvernement canadien à créer des politiques et des cadres tournés vers l'avenir qui anticipent les défis émergents à court et à long terme.

Kristel Van der Elst, l'actuelle directrice générale d'Horizons de politiques Canada et ancienne responsable de la prospective stratégique au Forum économique mondial, en donne un aperçu dans le rapport.

« Dans les années à venir, les technologies bionumériques pourraient être intégrées dans nos vies comme le sont actuellement les technologies numériques. Les systèmes biologiques et numériques convergent et pourraient changer notre façon de travailler, de vivre et même d'évoluer en tant qu'espèce. Plus qu'un changement technologique, cette convergence bionumérique peut transformer la façon dont nous nous comprenons et nous amener à redéfinir ce que nous considérons comme humain ou naturel », a déclaré Van der Elst dans l'avant-propos du rapport.

« Guidé par son mandat, Horizons de politiques Canada a l'intention d'entamer un dialogue éclairé et significatif sur les futurs plausibles de la convergence bionumérique et les questions politiques qui pourraient survenir. Dans ce premier article, nous définissons et explorons la convergence bionumérique - pourquoi il est important d'explorer maintenant, ses caractéristiques, les nouvelles capacités qui pourraient en découler et certaines implications politiques initiales. Nous voulons nous engager avec un large éventail de partenaires et de parties prenantes sur ce à quoi pourrait ressembler notre avenir bionumérique, comment cette convergence pourrait affecter les secteurs et les industries, et comment nos relations avec la technologie, la nature et même la vie elle-même pourraient évoluer », a-t-elle déclaré.

Le résumé du rapport décrit l'évolution des technologies numériques comme ayant jusqu'à présent eu des "effets puissants" sur la société, également que la convergence bionumérique pourrait présenter aux gens des défis qui "d'une certaine manière... perturberont profondément nos hypothèses sur la société, l'économie et notre corps."

En résumé, la fusion de la nature et de la technologie à ce niveau modifiera profondément les systèmes de diverses manières sans précédent, selon le rapport :

  • changer les êtres humains - nos corps, nos esprits et nos comportements;
  • modifier ou créer d'autres organismes ;
  • modifier les écosystèmes ;
  • détecter, stocker, traiter et transmettre des informations ;
  • gérer l'innovation biologique; et
  • structurer et gérer les chaînes de production et d'approvisionnement.

Décrivant la convergence de l'humain et de la machine, le rapport définit explicitement la vision d'Horizons de politiques Canada.

« La technologie numérique peut être intégrée dans les organismes et les composants biologiques peuvent exister en tant que parties des technologies numériques. Le maillage physique, la manipulation et la fusion du biologique et du numérique créent de nouvelles formes hybrides de vie et de technologie, chacune fonctionnant dans le monde tangible, souvent avec des capacités accrues », indique le rapport.

Le rapport décrit « Trois façons dont la convergence bionumérique émerge », à savoir :

  1. Intégration physique complète d'entités biologiques et numériques ;
  2. Co-évolution des technologies biologiques et numériques ; et;
  3. Convergence conceptuelle des systèmes biologiques et numériques.

Le document aborde également la modification génétique des systèmes biologiques et la technologie d'édition de gènes CRISPR.

Le génie génétique des aliments, des ressources, des animaux, des insectes et même des humains a bien dépassé le stade initial. Les organismes génétiquement modifiés (OGM) pour l'agriculture sont dans l'assiette du monde depuis le début des années 90. La grande majorité des aliments transformés dans les rayons des supermarchés contiennent désormais des OGM non étiquetés. Aux États-Unis, on vous servira peut-être une portion de saumon génétiquement modifié conçu pour croître beaucoup plus rapidement que le saumon sauvage naturel.

L'édition de gènes CRISPR appartient à la troisième génération de technologie d'édition de gènes. Depuis sa découverte, il a attiré l'attention d'un grand nombre de chercheurs dans divers domaines et a suscité d'importants investissements.

Lire l'histoire complète ici…

À propos de l’auteur

Patrick Wood
Patrick Wood est un expert de premier plan et critique sur le développement durable, l'économie verte, l'Agenda 21, l'Agenda 2030 et la technocratie historique. Il est l'auteur de Technocracy Rising: The Trojan Horse of Global Transformation (2015) et co-auteur de Trilaterals Over Washington, Volumes I and II (1978-1980) avec le regretté Antony C. Sutton.
S'abonner
Notifier de
invité

5 Commentaires
Le plus ancien
Date Les plus votés
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires
Toni

J'ai appelé les injectés CRISPR Critters.

[…] Lire la suite : Un groupe de réflexion du gouvernement canadien explore la société transhumaine […]

[…] Lire la suite : Un groupe de réflexion du gouvernement canadien explore la société transhumaine […]

Jim Witteveen

Article très important - J'ai fait un podcast sur ce sujet en juin de l'année dernière, et si vous êtes intéressé par un examen approfondi du document Policy Horizons, consultez-le :

https://rumble.com/vj09jb-dan-1132-episode-22-canadas-posthumanist-future.html