Économie verte

Le WEF déclare que la couleur de la démocratie est… verte ?

Cette chape à peine voilée de propagande proteste que la raison pour laquelle les programmes «d'énergie verte» échouent est que le prix de l'énergie traditionnelle est trop bas. De plus, si nous ne corrigeons pas cette disparité de prix, nous ne « protégeons pas la démocratie ». Ainsi, la hausse des prix de l'énergie protège la démocratie. Ce raisonnement insensé est l'idéologie fondamentale du Great Reset, du Green New Deal et du développement durable, alias la technocratie.

En savoir plus