Crise énergétique : l'UE se dirige vers l'âge des ténèbres, la « pauvreté pour des générations »

S'il vous plaît partager cette histoire!
L'Europe marche sur le même tambour de la Grande Réinitialisation que l'Amérique : la restriction de l'énergie entraînera l'économie dans une spirale descendante qui sera presque impossible à arrêter une fois qu'elle sera en mouvement. À côté de la Chine, l'UE est la tête d'affiche de la technocratie, dirigée par des technocrates non élus et irresponsables. ⁃ Éditeur TN

Malgré le fait que le bloc est aux prises avec une crise énergétique paralysante, l'UE a adopté une législation visant à réduire davantage les émissions de carbone.

Ayant initialement échoué à adopter le Parlement européen il y a deux semaines, en partie grâce au vote des politiciens conservateurs et populistes contre la mesure, l'UE a maintenant réussi à faire passer une nouvelle répression climatique folle des émissions de carbone.

Mise en œuvre malgré le fait que de nombreux pays au sein de l'Union connaissent une crise énergétique paralysante, cette décision a été décrite par un député européen comme condamnant l'UE à des générations de pauvreté.

Une partie du bloc "Fit pour 55” plan de réduction des émissions à l'échelle de l'Union de 55%, les mesures initialement rejetées passé mercredi étendre considérablement le régime d'échange de carbone de l'UE, ce qui, selon les critiques, entraînera des coûts plus élevés pour les particuliers et les entreprises.

"En adoptant la législation Fit for 55, le Parlement européen a condamné l'Union européenne à n'avoir aucun avenir et ses citoyens à la pauvreté pour les générations à venir", a déclaré le député européen Cristian Terhes à Breitbart Europe peu après que le Parlement a voté pour mettre en œuvre les mesures autrefois rejetées.

"Cette législation fait partie du plan "ambitieux" d'Ursula von der Leyen pour changer le comportement des Européens par des taxes et des prix plus élevés, ainsi que davantage de restrictions", a poursuivi le conservateur roumain. "Non seulement cette législation rendra l'UE moins attrayante pour les entreprises, mais elle poussera également les entreprises actuelles à quitter l'UE."

"Les gens se retrouveront avec moins d'emplois, moins d'opportunités et arriveront à peine à joindre les deux bouts d'un mois à l'autre", a poursuivi Terhes, ajoutant que les membres du bloc ressentaient déjà les coûts des "rêves utopiques" de l'UE.

L'expansion par l'Union européenne de son système d'échange de carbone - ainsi qu'une foule d'autres mesures mises en place dans le cadre du plan Fit for 55 ce mois-ci - intervient alors que de nombreux États membres ont recours à la combustion de carburants à forte émission de carbone pour aider à repousser le crise énergétique persistante déclenchée en partie par la guerre en Ukraine.

L'Allemagne, par exemple, a dû recourir à brûler plus de charbon pour garder les lumières allumées après que Moscou ait considérablement réduit la quantité de gaz qu'il fournissait au pays, les ministres annonçant maintenant que le pays est au milieu d'un "crise du gaz" Par conséquent.

Lire l'histoire complète ici…

À propos de l’auteur

Patrick Wood
Patrick Wood est un expert de premier plan et critique sur le développement durable, l'économie verte, l'Agenda 21, l'Agenda 2030 et la technocratie historique. Il est l'auteur de Technocracy Rising: The Trojan Horse of Global Transformation (2015) et co-auteur de Trilaterals Over Washington, Volumes I and II (1978-1980) avec le regretté Antony C. Sutton.
S'abonner
Notifier de
invité
4 Commentaires
Le plus ancien
Date Les plus votés
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires

[…] Provenant de Technocracy News & Trends […]

Dickens boueux

L'Europe a d'abord tenté de se suicider en 1914… puis avec le traité de Versailles juste certaines parties de l'Europe. Ils essaient maintenant de terminer le travail.

Puis-je suggérer, puisque nous sommes surpeuplés, que Kissinger, 100 ans, et Soros, 95 ans, optent pour "la sieste de terre?"

DawnieR

La différence ÉNORME entre l'Europe et l'Amérique est que l'Europe ADORE être des ESCLAVES. Ils ont été ainsi pendant des milliers d'années. Pourquoi « les gens » VEULENT-ils même changer quoi que ce soit maintenant ; ils l'ACCUEILLENT. C'est ce à quoi ils ont aspiré (voté) même dans les « temps modernes ». SE FÉLICITANT des TAXES extrêmement ÉLEVÉES ; laisser Bruxelles leur dicter ce qu'ils peuvent et ne peuvent pas faire. Ils AGISSENT comme des enfants retardés de 1000 ans…..et c'est ainsi que leurs MAÎTRES les traitent. COMBIEN de pays ont encore la « royauté » (rois/reines/ect) ??? Comme c'est ABSURDE ! Combien de MORONS se sont avérés pour 'les reines' shin-dig ?? Ceux d'Europe sont... Lire la suite »

hotrod31

Pour la plupart, je suis d'accord avec vos observations. Cependant, vous devez reconnaître qu'en dépit de vos armes et de vos armements, vous n'êtes toujours que des esclaves salariés pour les Banksters de la Réserve fédérale et une multitude d '«entrepreneurs» de l'industrie de la défense, qui, il faut le dire, ont anéanti votre pays. Ce n'est qu'une question de temps avant que les Américains ne se rendent compte que l'AMÉRIQUE EST EN FAILLITE, et comme un chien galeux, doit être abattu. Le reste du monde a eu plein d'oligarques américains violant et pillant nos ressources UNIQUEMENT pour gonfler les bourses des milliardaires.