Demande de l'ONU aux dirigeants: déclarer un `` état d'urgence climatique ''

Wikimedia Commons, Suzanne Plunkett
S'il vous plaît partager cette histoire!
image_pdfimage_print
Les récits d'alarmisme sur le climat et les coronavirus ont été créés par les mêmes personnes avec le même modus operandi pour conduire le monde dans le système économique de développement durable de l'ONU, alias la technocratie. Après la grande panique de 2020, l'ONU intensifie ses demandes de soumission aux dirigeants mondiaux. ⁃ Éditeur TN

Chaque dirigeant mondial doit immédiatement déclarer un «état d'urgence climatique» ou faire face à des résultats «catastrophiques», a averti samedi le chef de l'ONU Antonio Guterres.

S'exprimant à l'ouverture du sommet Climate Ambition, tenu en ligne pour marquer les cinq ans de l'Accord de Paris, le socialiste portugais a averti que les engagements actuels des nations étaient «loin d'être suffisants» et étaient manifestement inacceptables pour l'organisme mondialiste.

Environ 70 chefs d'État et de gouvernement ont pris part à la réunion, organisée par le Royaume-Uni, l'ONU et la France. Ils ont présenté de nouveaux engagements et engagements généraux pour réduire les émissions de carbone, mais n'ont donné que très peu de détails, voire aucun, sur la manière d'y parvenir.

«Si nous ne changeons pas de cap, nous pourrions nous diriger vers une augmentation catastrophique de la température de plus de 3.0 degrés ce siècle», a déclaré Guterres.

Guterres a déclaré que les pays du G20 dépensaient 50% de plus dans leurs plans de sauvetage contre les coronavirus dans les secteurs liés aux combustibles fossiles qu'à l'énergie à faible émission de carbone.

"C'est inacceptable. Nous ne pouvons pas utiliser ces ressources pour enfermer des politiques qui accablent les générations futures d'une montagne de dettes sur une planète brisée », a-t-il déclaré via un lien vidéo, revenant sur un thème qu'il avait exprimé au cours de la première semaine de décembre:

RÉINITIALISATION: La nature est déterminée à détruire l'humanité par les inondations, la famine, les incendies et la peste, a déclaré mercredi le secrétaire général de l'ONU, M. Guterres, prophétisant que le moment est venu pour nous de nous repentir et de réparer nos voies grâce à une grande «réinitialisation» climatique et économique. https://t.co/sZUDhH7YT8

- Actualités Breitbart (@BreitbartNews) le 4 décembre 2020

Guterres a exhorté les pays qui avaient déjà annoncé des objectifs de zéro net à tenir leurs promesses et à accélérer les réductions d'émissions conformément à la science.

«Chaque pays, ville, institution financière et entreprise doit adopter des plans pour atteindre zéro émission nette d'ici 2050 - et commencer à les exécuter dès maintenant, notamment en fixant des objectifs clairs à court terme», a-t-il ajouté.

Un domaine qui a peu progressé lors de la réunion était la question du financement. Les pays riches avaient promis de mobiliser 100 milliards de dollars par an à partir de 2020 dans le cadre de l'Accord de Paris - mais les engagements en espèces ont été largement ignorés.

Guterres a déjà déclaré qu'il attendait Joe Biden à la Maison Blanche pour fournir des fonds aux contribuables américains pour remédier à ce déficit de trésorerie.

Lire l'histoire complète ici…

A propos de l'auteur

Patrick Wood
Patrick Wood est un expert de premier plan et critique sur le développement durable, l'économie verte, l'Agenda 21, l'Agenda 2030 et la technocratie historique. Il est l'auteur de Technocracy Rising: The Trojan Horse of Global Transformation (2015) et co-auteur de Trilaterals Over Washington, Volumes I and II (1978-1980) avec le regretté Antony C. Sutton.
INSCRIVEZ-VOUS
Notifier de
invité
4 Commentaires
Le plus ancien
Date Les plus votés
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires
Sapere Audete

«Déclarer un« état d'urgence climatique »» À cause de quoi? Oh, à cause de rien.
Oui, cela a du sens.

PatriotPene

Ces intimidateurs de l'ONU affamés de pouvoir et inutiles doivent s'asseoir et se taire. Plus de fraude dans la fabrication de leur part. La planète peut prendre soin d'elle-même. Le changement climatique est NATUREL. Les gens doivent s'adapter, ne pas donner tout leur argent aux bureaucrates pour qu'ils se jettent dans des projets inutiles de «sauver la planète». Il existe d'autres moyens de gérer les problèmes climatiques sans effrayer les gens et supprimer les emplois nécessaires. etc.

Anne

Je me demande quels seront les résultats catastrophiques si chaque personne et le chef du gouvernement ne déclarent pas l'état d'urgence climatique. Le déchaînement perpétuel des armes météorologiques? Comme pour covid19. On s'attend à ce que les gens retournent vivre à l'âge sombre, perdent des emplois, des maisons, des entreprises, des droits de l'homme, etc. pour des conneries qu'ils n'ont pas provoquées ou avec lesquelles ils n'ont rien à voir. Ce ne sont que les gens ordinaires qui sacrifient et perdent tout sur la base de canulars et grâce aux tyrans. Tout ce que les méchants technocrates et bureaucrates disent, planifient et font est tout en préparation pour l'antéchrist et pour la grande tribulation... Lire la suite »

Anne

J'ai oublié de mentionner il y a quelque temps que les problèmes qui sont constamment discutés par les technocrates et la plupart des bureaucrates et qui ressemblent à la grande tribulation et au règne anti-christ sont: Grande réinitialisation, réinitialisation globale, nouvel ordre mondial aka un gouvernement mondial, monnaie numérique , vaccins à points quantiques (avec dispositifs de surveillance et de suivi intégrés), vaccins obligatoires pour voyager (restrictions de voyage), obtenir ou garder un emploi, acheter ou vendre des biens et services, covipass, identification nationale ou numérique, refus de soins de santé ou gouvernement assistance et services, cotes de crédit social, droit à la propriété, automobiles, projet de réhabilitation, mini-maisons, forcé... Lire la suite »