Elaine Chao: Préparer l'avenir du transport automatisé

Source: Rapport du département des transports des États-Unis
S'il vous plaît partager cette histoire!
image_pdfimage_print

Dans un nouveau document de politique majeur du ministère des Transports, Véhicules automatisés 3.0: Préparer l'avenir des transports, La secrétaire Elaine Chao fait progresser les plans d'infrastructure pour servir la chaîne d'approvisionnement mondiale. Ce tome de 65 pages devrait être lu attentivement et examiné pour des indices sur l'avenir des transports en Amérique. L'expression «secteur privé» apparaît 29 fois, indiquant le rôle clé que le secteur privé et les partenariats public-privé joueront dans notre avenir. 

J'inclus trois parties du rapport pour vous donner une idée de la direction que prend Chao. 

Véhicules automatisés 3.0

Lettre du secrétaire

L'Amérique a toujours été un chef de file en matière d'innovation dans les transports. De la production en série d’automobiles à la navigation par système de positionnement mondial, l’ingéniosité américaine a transformé la façon dont nous voyageons et nous relions les uns aux autres. Avec le développement des véhicules automatisés, la créativité et l'innovation américaines ont le potentiel de transformer à nouveau la mobilité.

L'automatisation a le potentiel d'améliorer notre qualité de vie ainsi que la mobilité et l'indépendance de millions d'Américains, en particulier les Américains âgés et les personnes handicapées.

De plus, l'intégration de l'automatisation dans l'ensemble de notre réseau de transport pourrait accroître la productivité et faciliter le transport des marchandises. Mais plus important encore, l’automatisation peut avoir un impact considérable sur la sécurité en réduisant le nombre de collisions causées par une erreur humaine, y compris les collisions impliquant des conducteurs avec facultés affaiblies ou distraites, et en sauvant des vies.

Cependant, avec les avantages potentiels, l’automatisation apporte de nouveaux défis à relever. Le public a des préoccupations légitimes concernant la sécurité, la sûreté et la confidentialité de la technologie automatisée. J'ai donc invité la Silicon Valley et d'autres innovateurs à intervenir pour aider à répondre à ces préoccupations et informer le public des avantages de l'automatisation. De plus, l'intégration de ces technologies dans nos systèmes de transport peut avoir un impact sur les industries et créer de nouveaux types d'emplois. Cette évolution technologique peut également obliger les travailleurs du secteur des transports à acquérir de nouvelles compétences et à assumer de nouveaux rôles. En tant que société, nous devons aider les travailleurs à se préparer à cette transition.

Le département américain des Transports prend des mesures actives pour préparer l'avenir en utilisant de nouvelles technologies pour assurer la sécurité sans entraver l'innovation. Avec la sortie de 2.0: une vision pour la sécurité automatisée en septembre 2017, le Département a fourni des directives volontaires à l'industrie, ainsi qu'une assistance technique et des meilleures pratiques aux États, offrant ainsi une voie à suivre pour les essais et l'intégration sécurisés de systèmes de conduite automatisés. . Le Ministère a également renforcé ses liens avec l'industrie automobile, les entreprises de technologie et d'autres intervenants et innovateurs clés dans le secteur des transports afin de continuer à élaborer un cadre stratégique facilitant l'intégration en toute sécurité de cette technologie dans nos systèmes de transport.

Préparer l'avenir des transports: véhicules automatisés 3.0 (AV 3.0) est une autre étape importante dans le développement par le Ministère d'une approche flexible et responsable d'un cadre d'automatisation multimodale. Il présente les principes directeurs et décrit la stratégie du ministère visant à éliminer les obstacles existants à l'innovation et au progrès en matière de sécurité. Il communique également le programme du ministère au public et aux parties prenantes sur d'importantes questions de politique et identifie les possibilités de collaboration intermodale.

Le ministère s'est engagé à faire participer les intervenants à la détermination et à la résolution des problèmes de politique. Depuis la publication de 2.0: une vision de la sécurité pour les systèmes de conduite automatisés, le Département a sollicité l’avis des parties prenantes et du grand public sur les questions relatives à l’automatisation, par le biais d’un large éventail de forums, notamment des demandes officielles d’informations et de commentaires. En mars 2018, j'ai organisé le Sommet automatisé des véhicules afin de présenter les six principes d'automatisation du ministère et de discuter des problèmes d'automatisation avec les parties prenantes des transports des secteurs public et privé, et ce, pour tous les modes. Les idées et les problèmes soulevés par les parties prenantes à travers ces forums sont reflétés dans ce document. L'objectif du département est de suivre le rythme de ces technologies en rapide évolution afin que l'Amérique reste un chef de file mondial en matière de technologie d'automatisation sécurisée.

AV 3.0 marque le début d’une discussion nationale sur l’avenir de notre système de transport de surface. Votre voix est essentielle pour façonner cet avenir.

Signé: Elaine Chao

p. 17 - Automatisation pour soutenir les opérations des installations portuaires intermodales

L'automatisation a le potentiel de transformer le système de transport de marchandises du pays, un atout vital qui soutient tous les secteurs de l'économie. Les installations portuaires intermodales pourraient tirer parti des applications de l'automatisation, permettant des transferts de marchandises plus homogènes et une expérience moins éprouvante pour les opérateurs. L’Administration maritime (MARAD) et la FMCSA étudient conjointement la manière dont l’automatisation des camions selon la norme SAE de niveau 4 pourrait améliorer les opérations dans les installations portuaires intermodales. Actuellement, dans plusieurs des ports les plus fréquentés du pays, les conducteurs de véhicules utilitaires doivent attendre pendant des heures dans des files d'attente lentes pour prendre ou livrer un chargement. MARAD et FMCSA évaluent actuellement comment l'automatisation pourrait alléger le fardeau des conducteurs, et notamment la faisabilité réglementaire et économique de l'utilisation de la file d'attente automatisée des camions comme solution technologique aux problèmes de stationnement, d'accès et de stationnement de camions dans les ports. L’étude cherchera à savoir si l’automatisation totale ou partielle de la file d’attente dans les ports pourrait accroître la productivité en modifiant les responsabilités et la présence physique des chauffeurs, leur permettant éventuellement d’être en repos pendant le processus de chargement et de déchargement.

p. 31 - Echanges de données de zone de travail

Le projet d'échange de données sur les zones de travail répond aux priorités identifiées par les parties prenantes des secteurs public et privé. L'objectif est de développer une spécification harmonisée pour les données de zone de travail que les propriétaires et les opérateurs d'infrastructure peuvent mettre à disposition sous forme de flux ouverts que les véhicules automatisés et autres peuvent utiliser.

Des informations précises et actualisées sur les conditions dynamiques survenant sur les routes, telles que les zones de travail, peuvent aider les véhicules automatisés à naviguer en toute sécurité et efficacement. De nombreux propriétaires et exploitants d'infrastructure conservent des données sur l'activité des zones de travail, mais il n'existe actuellement aucune spécification commune pour ce type de données. Cela rend difficile et coûteux pour des tiers, y compris les constructeurs de véhicules et les fabricants d'applications de navigation, l'accès aux données de zone de travail et leur utilisation par les différentes juridictions.

Plusieurs agences d'État du DOT et entreprises privées participent volontairement au projet, le DOT américain jouant le rôle de facilitateur technique. US DOT a travaillé avec ces partenaires pour aider à définir les éléments de données de base devant être inclus dans une spécification de zone de travail initiale et pour déterminer les types d'assistance technique dont les producteurs de données auront besoin pour la mettre en œuvre, l'élargir au fil du temps et défis de la gestion des données de zone de travail. 

Lire le document complet ici…

 

 

A propos de l'auteur

Patrick Wood
Patrick Wood est un expert de premier plan et critique sur le développement durable, l'économie verte, l'Agenda 21, l'Agenda 2030 et la technocratie historique. Il est l'auteur de Technocracy Rising: The Trojan Horse of Global Transformation (2015) et co-auteur de Trilaterals Over Washington, Volumes I and II (1978-1980) avec le regretté Antony C. Sutton.
S'INSCRIRE
Notifier de
invité
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires