Les blessures graves à l'usine automobile d'Elon Musk à Tesla sont la double moyenne de l'industrie

Tesla Auto Plant
S'il vous plaît partager cette histoire!

Elon Musk est un technocrate et un rêveur utopique qui prêche que la «bonne vie» est juste devant… apparemment ses propres employés sont exemptés car la sécurité est sacrifiée pour un budget serré pour y arriver. Musk dépense également pour coloniser Mars avec essentiellement des billets aller simple pour la planète rouge.  Éditeur TN

Le taux de blessures graves dans une usine Tesla en Californie est le double de la moyenne du secteur, a déclaré mercredi un groupe de défense des travailleurs dans un rapport appelant à une meilleure protection des lieux de travail.

L'étude de Worksafe, un groupe à but non lucratif de Californie, a utilisé les propres données internes de Tesla pour montrer les taux de blessures à l'usine de la société à Fremont, en Californie.

Le nombre total de blessures à l'usine est supérieur d'un tiers à la moyenne de l'industrie, indique le rapport.

Le United Auto Workers (UAW), le plus grand syndicat du secteur aux États-Unis, a commandé le rapport.

Il utilise les données de 2015, dernière année pour laquelle des chiffres comparatifs sont disponibles pour l’ensemble du secteur.

Le taux de blessures graves - celles impliquant des transferts d'emploi ou des journées manquées - était de 7.9 pour 100 travailleurs, comparativement à la moyenne de l'industrie de 3.9, a écrit Worksafe.

Les données - qui comparaient les taux de blessures parmi les travailleurs de l'assemblage d'automobiles, et non les fournisseurs - ont également révélé un taux d'incidence total enregistrable de 8.8 blessures pour 100 travailleurs, comparativement à 6.7 pour l'industrie dans son ensemble.

L'UAW a déployé des efforts intenses pour organiser les travailleurs de l'usine Tesla à Fremont, où les employés soutenant le syndicat ont porté de nombreuses accusations devant le Conseil national des relations de travail d'Oakland, alléguant le harcèlement pour activités pro-syndicales. Tesla a nié ces allégations.

Dans une récente interview avec le journal The Guardian, le PDG de Tesla, Elon Musk, a reconnu que les employés de son entreprise «passaient une période difficile, travaillaient de longues heures et effectuaient des travaux difficiles».

Mais il a également insisté sur le fait qu'il «se souciait profondément» de leur santé et de leur bien-être et a déclaré que le bilan de sécurité s'améliorait.

«Nous sommes une entreprise qui perd de l'argent», a déclaré Musk au quotidien britannique.

Lire l'histoire complète ici…

S'abonner
Notifier de
invité

2 Commentaires
Le plus ancien
Date Les plus votés
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires
M11S

Une chose intéressante liée aux robots que Tesla utilise. Kuka robotics (les robots rouges) est la 2e plus grande entreprise de robots industriels au monde. Et ils sont maintenant détenus à 95% par des Chinois. Les États-Unis n'ont pas de grands fabricants de robots.