Commission européenne: Intégrer les politiques durables pour l'avenir européen

Commission européenneCommission européenne
S'il vous plaît partager cette histoire!

Les technocrates au sein de l'UE sont pleinement déterminés à «intégrer» les objectifs de développement durable (ODD) de l'ONU dans le cadre politique de l'UE. Peut-être que le terme «transformation profonde» convient mieux.  Éditeur TN

Les Communication sur les prochaines étapes pour un avenir européen durable, présentée par le vice-président Timmermans, englobe les dimensions économique, sociale et environnementale du développement durable, ainsi que la gouvernance, au sein de l’UE et dans le monde. Le développement durable est une responsabilité partagée de l'Union européenne, des États membres et de toutes les parties prenantes. Il s’agit d’un agenda commun pour les citoyens, les organisations et les entreprises dans leur vie et leur fonctionnement quotidiens. La société dans son ensemble doit faire de la durabilité un principe directeur dans les nombreux choix que chaque citoyen, entreprise et société civile fait chaque jour. Cette communication associe les objectifs de développement durable de l'agenda 2030 au cadre politique européen et aux priorités de la Commission, en évaluant notre position actuelle, en identifiant les préoccupations de développement durable les plus pertinentes et en veillant à ce que toutes nos actions et initiatives politiques, au sein de l'UE et dans le monde, tiennent compte des objectifs de développement durable. conseil au départ.

Quels sont les objectifs de développement durable (ODD)?

2015 a marqué une année décisive pour le développement durable dans le monde entier. Les dirigeants mondiaux ont adopté lors de la 70 à l'Assemblée générale des Nations Unies le 25 de septembre un nouveau cadre mondial pour le développement durable: le Agenda pour le développement durable 2030 (ci-après «l'Agenda 2030») ayant comme noyau les Objectifs de Développement Durable (ODD).

L'UE a joué un rôle déterminant dans l'élaboration du programme mondial à l'horizon 2030, qui est désormais devenu le modèle mondial de développement durable mondial. Le Programme 2030 représente un engagement à éradiquer la pauvreté et à réaliser un développement durable d'ici 2030 dans le monde. Les 17 ODD et leurs 169 cibles associées sont de nature mondiale, universellement applicables et interdépendants. L'Agenda 2030 intègre de manière équilibrée les trois dimensions du développement durable.

Comment la Commission mettra-t-elle en œuvre les objectifs de développement durable?

L'UE mettra en œuvre le programme à l'horizon 2030 et les ODD, avec ses États membres, conformément au principe de subsidiarité. La réponse de l'UE à l'agenda 2030 comprendra deux axes de travail: le premier consiste à intégrer les ODD dans le cadre politique européen et les priorités actuelles de la Commission; le second est de lancer une réflexion sur le développement de notre vision à plus long terme et de l'orientation des politiques sectorielles après 2020, en préparant la mise en œuvre à long terme des ODD.

Le développement durable nécessite une approche politique holistique et intersectorielle pour garantir que les défis économiques, sociaux et environnementaux soient abordés ensemble. La nouvelle structure de la Commission avec des vice-présidents et une approche par projets est un instrument important qui facilite cette façon de travailler, créant un programme plus concerté et se renforçant mutuellement. Le premier vice-président jouera un rôle de coordination pour faire avancer les travaux de la Commission dans la mise en œuvre active du programme à l'horizon 2030.

La Commission intègre le développement durable dans toutes les politiques européennes et utilise des outils tels que les évaluations d'impact pour évaluer les impacts environnementaux, sociaux et économiques, de sorte que la durabilité soit dûment prise en compte et prise en compte. Les évaluations ex post de la législation doivent également analyser les trois dimensions dans une perspective intégrée forte. approche.

Les ODD constituent un programme de collaboration entre tous les niveaux de gouvernement et la société civile, signé par tous les membres des Nations Unies. La mise en œuvre sera poursuivie en partenariat avec toutes les parties prenantes. À cette fin, la Commission lancera une nouvelle plate-forme multipartite.

Comment la Commission mesurera-t-elle la mise en œuvre des objectifs de développement durable?

Il est essentiel de suivre les progrès de manière systématique et transparente. L’UE, en coordination avec ses États membres, s’engage à jouer un rôle actif à tous les niveaux, à optimiser les progrès accomplis dans la réalisation des objectifs de développement durable, à garantir la responsabilité des citoyens et à veiller à ce que personne ne soit laissé pour compte.

La Commission de statistique des Nations Unies a approuvé, en mars 2016, un cadre d'indicateurs comprenant des indicateurs 230, qui constitue un point de départ pratique pour un suivi mondial. Au niveau national, l’Organisation des Nations Unies demande aux États Membres de mettre en place des systèmes permettant de mesurer les progrès et d’établir des rapports. La Commission apportera sa contribution en surveillant, en rendant compte et en examinant les progrès accomplis dans la réalisation des objectifs de développement durable dans le contexte de l'UE.

Un premier aperçu de la position de l'UE et de ses États membres au regard des objectifs de développement durable est présenté dans la publication d'Eurostat publiée parallèlement à la présente communication. À partir de 2017, la Commission effectuera un suivi régulier plus détaillé des objectifs de développement durable dans le contexte de l'UE, élaborant un cadre d'indicateurs de référence à cette fin et s'appuyant sur le large éventail de suivis et évaluations en cours au sein de la Commission, des agences, Action Service et les États membres.

Comment la Commission financera-t-elle la mise en œuvre des ODD?

Le budget de l'UE complète les budgets nationaux et le vaste ensemble d'instruments politiques et réglementaires de l'UE pour relever les défis tant au niveau européen qu'international. La Commission a déjà largement intégré les dimensions économiques, sociales et environnementales, qui sont au cœur des ODD, dans le budget et les programmes de dépenses de l'UE. Le cadre de performance des programmes de dépenses de l'UE pour 2014-2020 contient déjà des éléments pertinents pour rendre compte des trois dimensions. L'initiative Budget de l'UE axé sur les résultats (BFOR) vise également à garantir que chaque euro dépensé par les contribuables européens contribue autant que possible à l'amélioration de notre avenir. En ce qui concerne le cadre financier pluriannuel au-delà de 2020, la Commission examinera comment les budgets de l'UE et les futurs programmes financiers peuvent au mieux continuer à contribuer de manière adéquate à la réalisation du programme à l'horizon 2030 et à soutenir les États membres dans leurs efforts.

Comment les 10 priorités politiques de la Commission Juncker contribuent-elles à la réalisation des ODD?

L'agenda politique de la Commission actuelle est axé sur l'emploi, la croissance, l'équité et le changement démocratique. le dix priorités de l’ordre du jour abordent les principaux défis de l’Europe. Bon nombre des objectifs de développement durable sont profondément liés à ces défis et aux objectifs de la Commission au titre des dix priorités, notamment la transition vers une économie circulaire, l'union de l'énergie, une éducation de qualité, la formation et la garantie pour la jeunesse, la finance durable et le socle européen des droits sociaux . Exploiter pleinement les synergies entre les ODD et les plus hautes priorités de la Commission, garantit une forte appropriation politique et évite que la mise en œuvre des ODD se déroule dans un vide politique.

Comment les autres politiques de l'UE contribuent-elles à la réalisation des ODD?

Le document de travail des services de la Commission accompagnant la présente communication donne un aperçu complet de la contribution des politiques et actions européennes aux objectifs de développement durable. Pour chacun des objectifs de développement durable 17, les actions les plus pertinentes entreprises par l’Union européenne sont résumées.

L'exercice de cartographie montre que les politiques actuelles de l'UE répondent à tous les objectifs 17. La stratégie Europe 2020 joue un rôle important dans la réalisation de plusieurs des objectifs de développement durable. Alors que l’Europe peut signaler de bons résultats et des progrès dans la réalisation de tous les objectifs, une mise en œuvre renforcée et des actions plus ciblées dans tous les domaines seront nécessaires pour mettre en œuvre l’Agenda complet de 2030. Les instruments utilisés pour atteindre les objectifs de développement durable dépendent de la répartition des responsabilités entre l'UE et les États membres.

Comment l'UE va-t-elle promouvoir l'agenda 2030 dans le monde?

La vision du programme à l'horizon 2030 est pleinement cohérente avec les objectifs de l'action extérieure de l'UE, y compris la poursuite du développement durable. La stratégie globale sur la politique étrangère et de sécurité de l'Union européenne définit l'orientation stratégique de l'action extérieure de l'UE et identifie des liens clairs avec le programme à l'horizon 2030. Il souligne l'importance d'une approche globale dans les actions extérieures de l'UE et la nécessité d'une approche intégrée de l'UE pour accroître l'impact de l'UE dans la réponse et la prévention des conflits violents et des crises, ainsi que pour améliorer la cohérence entre l'UE et ses États membres.

Les ODD constitueront une dimension transversale de tout le travail pour faire avancer la Stratégie mondiale. La stratégie globale souligne qu'il existe un lien direct entre notre sécurité et notre prospérité dans nos régions environnantes, y compris l'élargissement de l'UE et les pays voisins. Faire écho aux ODD, promouvoir la résilience des États et des sociétés à tous les niveaux est un moyen de promouvoir la stabilité et le développement durable à l'échelle mondiale, tout en renforçant la sécurité et la prospérité de l'Europe.

Le nouveau consensus européen pour le développement - pour lequel une proposition est présentée aujourd'hui par la Commission européenne - sera un élément important de la réponse mondiale de l'UE au défi du programme 2030 visant à éradiquer la pauvreté et à parvenir au développement durable d'ici 2030 dans le monde. La proposition de la Commission présente une vision et un cadre d'action communs pour toutes les institutions de l'UE et tous les États membres, articulés autour des cinq thèmes clés du programme à l'horizon 2030: les personnes, la planète, la prospérité, la paix et le partenariat. Il met un accent particulier sur les moteurs transversaux du développement, tels que l'égalité des sexes, la jeunesse, l'énergie durable et l'action climatique, les investissements, les migrations et la mobilité, et cherche à mobiliser tous les moyens de mise en œuvre: l'aide, les investissements et les ressources nationales, soutenus par des Stratégies.

La politique de développement de l'UE guidée par le nouveau consensus européen pour le développement, la politique d'élargissement de l'UE, la politique européenne de voisinage, le plan d'investissement extérieur européen, l'aide humanitaire de l'UE et la politique commerciale de l'UE, ainsi que le partenariat renouvelé avec l'Afrique, les Caraïbes et le Pacifique, seront apporter une contribution importante à la réalisation des ODD.

Quel est le prochain?

La Commission intégrera les objectifs de développement durable dans les politiques et initiatives de l'UE, le développement durable étant un principe directeur essentiel de toutes ses politiques. Elle utilisera ses outils de meilleure réglementation pour s'assurer que la dimension de durabilité est prise en compte dans ses politiques. Les politiques existantes et nouvelles devraient prendre en compte les trois dimensions du développement durable - sociale, environnementale et économique - de manière équilibrée. La Commission fournira à partir de 2017 un rapport régulier sur les progrès de l'UE vers la mise en œuvre du programme à l'horizon 2030 et lancera un travail de réflexion sur l'élaboration d'une vision à plus long terme dans une perspective post-2020.

Afin de promouvoir le développement durable dans le monde, l'UE continuera de travailler avec des partenaires extérieurs, en utilisant tous les outils disponibles dans le cadre de ses politiques extérieures et soutiendra en particulier les efforts déployés dans les pays en développement par le biais de la mise en œuvre du nouveau consensus.

La Commission lancera également une plate-forme multipartite jouant un rôle dans le suivi et l'échange des meilleures pratiques en matière de mise en œuvre des objectifs de développement durable dans tous les secteurs, au niveau des États membres et de l'UE.

Le 20 décembre, la Commission organisera une conférence à Bruxelles sur les ODD: «La réponse de l'Europe aux défis du développement durable. Mettre en œuvre le Programme des Nations Unies à l'horizon 2030. » Avec plusieurs haut-parleurs de haut niveau.

Lire l'histoire complète ici…

S'abonner
Notifier de
invité

0 Commentaires
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires