En août, 58 % des décès par COVID ont été «vaccinés» avec des injections d'ARNm

Image : Christine T. Nguyen | Actualités MPR
S'il vous plaît partager cette histoire!
Une autre étude rapporte que « les personnes de 65 ans et plus représentent 16 % de la population totale des États-Unis, mais 75 % de tous les décès dus au COVID à ce jour ». À quel groupe a-t-on demandé le plus urgemment de recevoir les injections d'ARNm ? Les plus de 65 ans ! C'est un génocide des personnes âgées - ces "mangeurs inutiles" qui, selon les technocrates, sont la plus grande source d'inefficacité et de gaspillage dans leur machine sociale. ⁃ Éditeur TN

Il y a une concession remarquable apparaissant dans Washington Post aujourd'hui:

"une majorité d'Américains mourant du coronavirus ont reçu au moins la première série du vaccin."

Les dernières données montrent que 58% des décès dus au COVID-19 en août 2022 concernaient des personnes vaccinées ou boostées. Sur la base des chiffres passés et des tendances actuelles, nous pouvons raisonnablement estimer que le nombre de décès par COVID-19 vaccinés/boostés ne fera qu'augmenter. (En septembre 2021, les vaccinés représentaient 23 % des décès liés au COVID-19 ; en janvier/février 2022, les vaccinés étaient 42 %.)

C'est ce qui arrive quand on précipite des vaccins inefficaces et dangereux.

Les promesses d'efficacité de la FDA – 91 % pour le vaccin Pfizer et 93 % pour le vaccin Moderna – étaient toujours fondées sur l'espoir et non sur des données. Il en était de même des promesses de sécurité. Au moment des approbations officielles, Pfizer et Moderna n'avaient soumis aucun type de chiffres à long terme sur l'efficacité. Leurs essais ont été pollués par la levée de l'aveugle des participants et leurs études de sécurité sont "en cours".

Maintenant, nous voyons les chiffres d'efficacité chuter quelques mois après la vaccination. La pandémie est celle des vaccinés. Les boosters ? Ils profitent à l'establishment médical et aux sociétés pharmaceutiques, car ils masquent les vrais problèmes des vaccins à deux injections.

 

Même avec ces chiffres, le sortant Anthony Fauci continue de se porter garant du coup, déclarant que les données "montrent de manière écrasante l'efficacité des vaccins".

C'est le même homme qui a exigé fermeture des écoles, s'est inséré dans l'élection de 2020 en critiquant La réponse COVID-19 de Trump alors que complimenter la Chine et critiqué Gouverneur Ron DeSantis pour la réouverture des écoles de Floride.

Pendant tout ce temps, Fauci était mentir au public sur les origines du COVID-19. En mai 2020, il a déclaré au National Geographic que le COVID-19 "ne pouvait pas avoir été artificiellement ou délibérément manipulé".

Ce qu'il ne nous a pas dit, c'est que lui et des clients du gouvernement américain sabotaient et fermaient la recherche et la recherche de faits sur la théorie des fuites de laboratoire. Ce qu'il n'a pas dit, c'est que les communications internes entre lui et Francis Collins et Jeremy Farrar, révélées par un Demande FOIA par Jimmy Tobias, discuté du « passage accidentel au laboratoire chez les animaux » et comment le laboratoire de Wuhan était le « Far West » et pourquoi la fuite du laboratoire était une possibilité sérieuse.

À propos de l'éditeur

Patrick Wood
Patrick Wood est un expert de premier plan et critique sur le développement durable, l'économie verte, l'Agenda 21, l'Agenda 2030 et la technocratie historique. Il est l'auteur de Technocracy Rising: The Trojan Horse of Global Transformation (2015) et co-auteur de Trilaterals Over Washington, Volumes I and II (1978-1980) avec le regretté Antony C. Sutton.
S'abonner
Notifier de
invité

8 Commentaires
Le plus ancien
Date Les plus votés
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires

[…] Lire l'article original […]

[…] une vidéo de 3 minutes de 2009 qui prophétisait avec précision la folie de 2020. * En août 2022, 58% des décès par COVID ont été «vaccinés» avec des injections d'ARNm * LA PLUPART des personnes en Amérique qui sont diagnostiquées par […]

Tome

Qu'advient-il de tous les paiements de sécurité sociale - les paiements de retraite fédéraux - les pensions gouvernementales, les fonds personnels et les actifs des personnes âgées qui n'ont personne à qui les transmettre, et aucune planification successorale, s'ils tombent soudainement morts, c'est-à-dire le syndrome de mort subite de l'adulte ?

DawnieR

Que pensez-vous qu'il se passe. Et cela s'applique à TOUT LE MONDE…….le GOUVERNEMENT CRIMINEL obtient vos actifs !! Insulte à la blessure: Un individu EXPERIMENTAL D'ARNm INJECTÉ PAR UNE ARME BIOLOGIQUE tombe mort de ladite arme biologique… .. mais léguera ses biens à un autre individu (très probablement un membre de la famille), qui EST AUSSI INFECTÉ par l'arme biologique …… ils meurent peu de temps après avoir hérité. Si CETTE personne n'a pas fait de testament, OU, elle A et a laissé des actifs à UNE AUTRE à qui l'arme biologique a été injectée ...... et ainsi de suite, et ainsi de suite ...... jusqu'à ce que la «musique des chaises musicales» S'ARRÊTE ...... et la seule chaise restante est occupée par le gouvernement criminel. ILS OBTIENNENT TOUS LES... Lire la suite »

DawnieR

Cet article est BS !! PERSONNE ne 'MOURRA DE' soi-disant 'covid' ! ILS MEURENT DES INJECTIONS EXPÉRIMENTALES D'ARMES BIOLOGIQUES D'ARNm !!!!!!!!! Même ceux qui N'ONT PAS ÉTÉ INJECTÉS avec l'arme biologique ; si cet individu 'NON INJECTÉ' est ENTRE EN CONTACT avec les FLUIDES CORPORELS d'UNE PERSONNE INFECTÉE……..ILS sont MAINTENANT 'VAXXD' !! Et quand CET individu « tombe malade » et/ou TOMBE MORT… et « ils » disent… « IL/ELLE N'EST PAS VACCINÉ »…..ce serait UN MENSONGE ! Parce que cet individu NON INJECTÉ A ÉTÉ « VAXXD » PAR UNE PERSONNE INFECTÉE !

Cette arme biologique est "le cadeau qui continue à TUER" ! RESTEZ…..ÉLOIGNÉ…..de CEUX QUI ONT ÉTÉ INJECTÉS !!

[…] En août, 58 % des décès dus au COVID ont été « vaccinés » avec des injections d'ARNm […]

Bria

Je parie que si vous avez vraiment regardé de près, c'est plutôt 100 %

[…] En août, 58 % des décès dus au COVID ont été « vaccinés » avec des injections d'ARNm […]