L'Allemagne frappe le mur de la réalité et reconnecte la première centrale électrique au charbon au réseau électrique

S'il vous plaît partager cette histoire!
L'Allemagne a bu le Kool-Aid vert en fermant les sources d'énergie traditionnelles, tout en fantasmant que les éoliennes et les panneaux solaires pourraient soutenir leur société. Désormais confrontés à des pénuries massives d'énergie et à la perspective d'un hiver très froid qui s'annonce, ils reconnectent une centrale électrique au charbon au réseau électrique. Les Verts sont en armes et préféreraient apparemment mourir de froid. ⁃ Éditeur TN

Dans une démonstration de l'échec de la quête allemande de la soi-disant "énergie verte" et de sa politique de dépendance au gaz russe dans l'intervalle, une centrale électrique au charbon sera reconnectée au réseau électrique national.

Alors que la puissance économique de l'Europe – soi-disant – s'efforce de sécuriser ses sources d'énergie avant les mois d'hiver, la centrale au charbon de Mehrum, précédemment fermée, en Basse-Saxe, deviendra la première à être à nouveau connectée au réseau allemand.

Lundi, la directrice de la société d'exploitation tchèque EGH, Kathrin Voelkner, a déclaré : « Nous avons déclaré le retour au marché de l'électricité. Nous supposons que nous reviendrons sur le réseau à court terme », selon à ces victimes que nous nommons Frankfurter Neue Presse journal.

Cette décision a été précédée par la mise en œuvre par le gouvernement fédéral d'une ordonnance d'urgence autorisant la réouverture des centrales au pétrole et au charbon mises sous cocon jusqu'en avril de l'année prochaine, alors que le pays fait face à un manque d'énergie dans le cadre du conflit en Ukraine.

Le ministre de l'Economie, Robert Habeck, membre éminent des Verts allemands, a décrit la décision de revenir sur les centrales au charbon comme "amer» mais un mal nécessaire.

Alors que le gouvernement a autorisé le retour au charbon, le gouvernement de coalition socialiste dirigé par le SPD a jusqu'à présent refusé d'abandonner sa décision de fermer ses centrales nucléaires restantes d'ici la fin de l'année, une décision qui a suivi des années d'anti -les politiques nucléaires de l'ancienne chancelière Angela Merkel suite à l'effondrement de Fukushima au Japon.

La co-dirigeante des Verts, Ricarda Lang a a affirmé Valérie Plante. qu'un retour au nucléaire "ne se produira pas, du moins sous notre surveillance".

Lang a déclaré qu'il y avait un "manque de sérieux" dans le débat autour du nucléaire, qu'elle a décrit comme une "technologie à haut risque", bien que l'énergie nucléaire soit l'une des plus sûre principales sources d'énergie dans le monde.

Lire l'histoire complète ici…

À propos de l’auteur

Patrick Wood
Patrick Wood est un expert de premier plan et critique sur le développement durable, l'économie verte, l'Agenda 21, l'Agenda 2030 et la technocratie historique. Il est l'auteur de Technocracy Rising: The Trojan Horse of Global Transformation (2015) et co-auteur de Trilaterals Over Washington, Volumes I and II (1978-1980) avec le regretté Antony C. Sutton.
S'abonner
Notifier de
invité
5 Commentaires
Le plus ancien
Date Les plus votés
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires
paul

Le socialisme est vraiment un trouble mental.

Lorraine

Bande de losers quand vont-ils se réveiller.

[…] Lire la suite: L'Allemagne frappe le mur de la réalité […]

[…] L'Allemagne frappe le mur de la réalité et reconnecte la première centrale électrique au charbon au réseau énergétique […]

[…] par Kurt Zindulka, Technocracy News : […]