Le Forum urbain mondial se tourne vers les villes pour faire avancer le Programme 2030

Forum urbain mondial
S'il vous plaît partager cette histoire!
image_pdfimage_print
Le plan directeur pour toutes les villes du monde, y compris celles des États-Unis, est incarné dans le Programme 2030 de l'ONU, qui déclare officiellement que l'objectif est de transformer le monde en développement durable, alias Technocratie. ⁃ Éditeur TN

Les participants à la dixième session du Forum urbain mondial (FUM10) ont déballé le thème «Villes d'opportunités: connecter la culture et l'innovation».

Les orateurs d'ouverture ont donné le ton du Forum, qui a eu lieu à Abu Dhabi, Émirats arabes unis (EAU), du 8 au 13 février 2020. Falah Mohammad Al Ahbabi, Président du Département des municipalités et des transports d'Abou Dhabi, a évoqué les migrations massives et le progrès technologique en tant que deux tendances exigeant une «compréhension renouvelée de la localité», qui inclut la sécurité, l'inclusion et la cohésion sociale. Le secrétaire général de l'ONU, António Guterres, a déclaré par vidéo que l'urbanisation continue de présenter des taux élevés d'inégalité, et a appelé toutes les parties prenantes, y compris les gouvernements locaux, à s'associer à l'ONU pour faire face à l'urgence climatique.

Ashraf Ghani, président de l'Afghanistan, a déclaré que les cultures organisationnelles dans les «communautés de connaissances» constituent une contrainte importante, suggérant que plusieurs organisations internationales «sont encore le reflet d'un monde différent». Le Premier ministre des Fidji, Frank Bainimarama, a souligné la nécessité de faire de la vie urbaine synonyme de durabilité. La Directrice exécutive d'ONU-Habitat, Maimunah Mohd Sharif, a noté que «l'ODD 11 est le point de convergence de tous les ODD» et a appelé à faire de l'urbanisation un contributeur positif net à la vie sur Terre.

Plus de 18,000 participants se sont inscrits au Forum, qui a débuté par cinq réunions de l'Assemblée des groupes constitutifs du Programme des Nations Unies pour les établissements humains (ONU-Habitat) qui ont apporté leur contribution au processus d'Habitat III, à savoir les femmes, les jeunes, la base et l'Assemblée mondiale des et gouvernement régional.

Parmi les initiatives lancées et discutées au cours du FUM10, ONU-Habitat a lancé `` l'outil d'évaluation des projets ODD: un outil innovant pour des projets urbains inclusifs, durables et efficaces '', ainsi que `` RISE UP: des installations résilientes pour les citadins pauvres '', qui cherche à mobiliser et à coordonner des investissements à grande échelle dans l'adaptation au changement climatique et la résilience des citadins pauvres. Penny Abeywardena, Bureau des affaires internationales du maire, New York City, États-Unis, a lancé un appel aux gouvernements locaux et régionaux pour qu'ils signent la Déclaration de révision locale volontaire, notant que 20 nouvelles villes l'avaient déjà fait lors du WUF10.

Voici des exemples de pays et de communautés locales discutés pendant le FUM10:

  • un programme dans la municipalité de Mogadiscio, en Somalie, visant à faire découvrir aux jeunes du pays son histoire d'avant le conflit;
  • l'utilisation du sport comme espace critique pour «se rencontrer et se resocialiser», la ville de Medellín (Colombie) signalant qu'il a réussi à réduire le trafic et la consommation de drogues en engageant les communautés dans le sport;
  • L'expérience du Sénégal dans l'utilisation des taxes industrielles pour subventionner les programmes de logement et créer des fonds dédiés au logement;
  • Le modèle jordanien de distribution de terrains et de maisons à des prix abordables;
  • le travail de la Bear Clan Patrol Inc., à Winnipeg, au Canada, qui s'appuie sur les rôles traditionnels des clans pour soutenir la sécurité et la restauration culturelle des communautés autochtones de la ville; et
  • des exemples de participation des jeunes dans de nombreux pays, y compris une présentation de Martin Lucas Sortland Eick, délégué de la jeunesse norvégien, concernant ses efforts pour que les jeunes «s'approprient véritablement» la mise en œuvre des ODD dans son pays.

A l'issue du FUM10, les délégués ont adopté les Actions Déclarées d'Abu Dhabi, principal document final de la réunion. Le document présente les points de vue des participants sur la relation entre la culture, l'innovation et le développement urbain. Dans les actions déclarées, les participants soulignent que: la culture est fondamentale pour l'identité et le patrimoine, et fait partie intégrante de la solution aux défis de l'urbanisation; les villes sont les incubateurs du progrès social, économique, environnemental, politique et culturel; il est essentiel de relier les données, l'innovation et les progrès de la science et de la technologie aux politiques pour mettre en œuvre le nouvel agenda urbain (NUA) de 2015 et atteindre les ODD; et de nouvelles actions et engagements des acteurs aux niveaux local, national et mondial sont les bienvenus à l'appui du NUA et du Programme de développement durable à l'horizon 2030.

Pour conclure, le président de l'Assemblée générale des Nations Unies (AGNU), Tijjani Muhammad-Bande, a félicité le FUM10 pour avoir marqué l'un des premiers événements de la Décennie d'action des Nations Unies. Il a décrit la culture et l'innovation comme essentielles pour promouvoir des sociétés socialement cohésives, pacifiques et résilientes, notant que la culture joue un rôle essentiel dans la promotion des droits de l'homme et de la coexistence pacifique. Il a décrit le NUA comme l'un des plans les plus importants pour réaliser des villes durables, et a appelé à l'innovation pour devenir plus résistante au climat et mieux préparée pour la reprise après sinistre et la réduction des risques.

Lire l'histoire complète ici…

M'INSCRIRE
Notifier de
invité
1 Commentez
Le plus ancien
Date Les plus votés
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires