Les injections obligatoires annoncent la fin violente du libéralisme européen

S'il vous plaît partager cette histoire!
La tyrannie technocratique est un problème mondial. L'auteur conclut correctement : « L'autonomie corporelle est la pierre angulaire de l'autonomie gouvernementale, et l'autonomie gouvernementale est la chose qui donne un sens à la liberté. Si nous ne jouissons pas de la souveraineté sur nos esprits et notre chair, alors nous ne sommes pas libres de manière significative. » Éditeur TN

L'Europe est au bord du gouffre. Il a marché, aveuglément, vers quelque chose qui ressemble beaucoup à la tyrannie. Autriche criminalisera prochainement ceux qui refusent le vaccin Covid. L'Allemagne devrait suivre. Ursula von der Leyen, président de la Commission européenne, se demande à haute voix si chaque État membre devrait faire de même et rendre délinquants ceux qui refusent cette forme de médicament. En Italie, vous êtes privé de votre gagne-pain plutôt que de votre liberté si vous dites non à la vaccination : les non vaccinés sont pas autorisé à travailler. Partout. En Grèce, toute personne de plus de 60 ans doit payer le gouvernement 100 euros pour chaque mois, ils restent non vaxxés. Comme si le gouvernement grec, de mèche avec ses maîtres à Bruxelles, n'avait pas déjà assez appauvri les retraités grecs.

La police de Rotterdam a ouvert le feu sur des personnes qui protestaient contre les restrictions de Covid. Trois ont été grièvement blessés. Les flics autrichiens ont brandi des matraques et des boucliers contre les milliers de personnes qui sont descendues dans les rues de Vienne pour dire non au vaxxing obligatoire. À Bruxelles, le cœur noir et bureaucratique du projet européen, des canons à eau et des gaz lacrymogènes ont été lâchés sur les citoyens qui s'agitent contre les laissez-passer pour les vaccins. L'ironie est presque de trop : dans le Quartier européen de Bruxelles, la partie même de l'Europe dans laquelle la sensibilité européenne moderne a été forgée par des politiciens, des experts et des technocrates, les gens ordinaires portent un coup à la liberté et les forces de ce nouveau continent prétendument libéral les abattent. Rarement les fanfaronnades de l'Europe moderne sur les « droits de l'homme » et le « respect » ont été aussi sauvagement exposées.

Ce qui se passe actuellement en Europe est tout simplement terrifiant. Nous n’assistons pas simplement à une autre série de restrictions Covid. Ce n'est pas seulement l'introduction d'un autre ensemble de mesures d'urgence que certaines personnes jugent nécessaires pour conjurer la dernière vague de Covid et la menace Omicron qui se profile à l'horizon. Non, nous vivons une refonte effrayante de toute la relation entre l'État et l'individu, avec l'État doté d'un pouvoir si extraordinaire qu'il peut maintenant instruire ses citoyens sur ce qu'il faut injecter dans leur corps, et l'individu si politiquement émacié , tellement dénué de droits, qu'il ne jouit même plus de souveraineté sur lui-même, sur cette infime partie du monde qui est son propre corps et son propre esprit. Nous assistons à la mort violente du libéralisme européen et aux douleurs de l'enfantement d'une ère nouvelle et profondément autoritaire.

Beaucoup semblent ne pas reconnaître la gravité d'un développement de la vaccination obligatoire. Même ceux d'entre nous qui sont pro-vaccination, qui ont été heureusement vaxxés contre Covid-19, devraient considérer avec rien de moins qu'horreur la proposition selon laquelle ce devrait être un infraction ne pas être vacciné ; qu'un citoyen devrait être condamné à des milliers et des milliers d'euros d'amende s'il refuse ce traitement. Un de idées discutées en Autriche avant sa loi obligatoire sur la vax qui sera introduite en février, les citoyens qui refusent la vaccination seront convoqués devant un tribunal local. S'ils ignorent la convocation à deux reprises, ils encourent une amende de 3,600 7,200 euros. S'ils continuent à ignorer l'exigence de l'État de recevoir des soins médicaux dont ils ne veulent pas, ils se verront infliger une amende de XNUMX XNUMX euros. Ce sont des amendes qui ruinent la vie. Il n'est pas encore question – pour l'instant – d'emprisonner les personnes qui rejettent le vaccin, mais l'État autrichien indique clairement qu'il exercera avec plaisir son pouvoir de propulser les non vaccinés dans le dénuement.

L'Allemagne a déjà imposé un verrouillage des non vaccinés - c'est-à-dire qu'elle a utilisé toute la force de la loi pour diviser la population entre ceux qui ont pris la bonne décision médicale, et peuvent donc profiter de quelques miettes de liberté, et ceux qui ne l'ont pas fait. , et ne méritent donc rien de moins que l'assignation à résidence. Maintenant, la chancelière sortante Angela Merkel dit vaxxing obligatoire devrait être introduit au début de l'année prochaine. Ursula von der Leyen semble penser que chaque État membre de l'UE devrait imposer la vaccination à ses citoyens. Comment s'assurer que tout le monde a besoin d'une discussion vaxxée, a-t-elle récemment déclaré. Il faut "potentiellement penser à la vaccination obligatoire", a-t-elle poursuivi. Les 500 millions d'habitants de l'Union européenne, de ce supposé bastion des droits de l'homme, cette union politique dont on nous disait qu'elle était nécessaire pour préserver la dignité et la liberté des Européens modernes, font face à la perspective d'un diktat néo-impérial leur enjoignant de se soigner ou de sinon faire face à de graves conséquences.

Nous sous-estimons à nos risques et périls la gravité d'une atteinte à la personnalité, la vaccination obligatoire. À mon avis, la vaccination forcée est une telle obscénité que même l'assurance du secrétaire à la justice Dominic Raab que cela n'arrivera pas au Royaume-Uni était beaucoup trop molle à mon goût. 'Je ne pense pas' que cela arrivera ici, dit-ilNe pensez pas? Il aurait dû dire que cela n'arrivera jamais ici, sur mon cadavre, car cela représenterait une attaque tellement intolérable contre les libertés dérivées des Lumières sur lesquelles notre nation est construite. Tout le monde dit que la vaccination obligatoire va à l'encontre du Code de Nuremberg, qui insiste sur le fait qu'un consentement volontaire doit être donné pour une intervention médicale. Mais l'idéal de souveraineté individuelle remonte à bien plus loin que cela. Dans son Lettre concernant la tolérance (1689), le grand philosophe des Lumières John Locke cherchait à « établir les limites » entre l'individu et l'administration. Il a écrit que même si un homme « néglige le soin de son âme » ou « néglige le soin de sa santé », les autorités n'ont toujours pas le droit d'interférer avec lui. « Aucun homme ne peut être forcé d'être… en bonne santé », a-t-il écrit.

Lire l'histoire complète ici…

À propos de l’auteure

Patrick Wood
Patrick Wood est un expert de premier plan et critique sur le développement durable, l'économie verte, l'Agenda 21, l'Agenda 2030 et la technocratie historique. Il est l'auteur de Technocracy Rising: The Trojan Horse of Global Transformation (2015) et co-auteur de Trilaterals Over Washington, Volumes I and II (1978-1980) avec le regretté Antony C. Sutton.
S'abonner
Notifier de
invité
12 Commentaires
Le plus ancien
Date Les plus votés
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires
Erik Nielsen

Les États-Unis et l'UE sont assis sur une bombe dérivée de 200 XNUMX milliards de dollars et sont techniquement en faillite.
La main de fer est de réduire les populations des Alliés des États-Unis/de l'UE et d'éviter les émeutes lorsque l'inflation et les jeux de la faim s'installent.

Manuela Alexandrescu
vainqueur

Les Lumières et la Révolution française étaient la cause du problème actuel. L'infiltration maçonnique du clergé achevée lors du conseil pervers a sonné le glas de Chirtendom et la naissance de l'Eurabie, gouvernée par le communisme et l'islam, et nourrie par le lait aigre du féminisme et de la libération des femmes. Les femmes ne devraient pas voter en public. Même les anciens Grecs de débauche savaient cela. Maintenant que le système de la bête est là, je ne prévois aucune résistance armée en Autriche, en Allemagne ou en Italie. Ce qui suivra est plus de diabolisation de l'impur, non initié à l'ordre mondial satanique et plus... Lire la suite »

juste dire

Vous avez dit! « L'Église catholique est la seule véritable Église et a toute autorité sur la terre sur les peuples. » C'est un MENSONGE absolu ! Le Pape à Rome EST UN USUPER et n'a aucune autorité sur la véritable église de Jésus-Christ, aucune. Il est le chef de la fausse religion qui mènera les gens en enfer. Le catholique romain est « BABYLONE LA MÈRE DES PROFILS ET DES ABOMINATIONS DE LA TERRE ». Apocalypse 17 :5. La deuxième chose que vous avez dite : « Où est le pape qui dénoncera la communauté juive internationale et sa négation de cette vérité ? Vous êtes un antisémite monsieur et moi... Lire la suite »

Dernière modification il y a 6 mois par justsayin
vainqueur

Vous faites la même chose que l'Antéchrist et que les Juifs et les Musulmans répandent d'horribles blasphèmes et la corruption de l'ignorance… en dehors de l'Église catholique, il N'Y A PAS DE SALUT. Les apôtres ont toujours compris cet enseignement explicite de Jésus lui-même. Au lieu de recourir à des insultes et à des attaques ad hominem, vous devriez peut-être réévaluer vos croyances avant qu'il ne soit trop tard. Puisque vous n'avez pas du tout commenté l'article, je répète encore une fois que ce soit Israël ou l'Italie qui est le site du sacerdoce royal dans la lignée de Melchisédek, à Jérusalem ou à Rome, ni... Lire la suite »

Erik Nielsen

Vous, divers clubs de football, n'arrêtez jamais de saluer vos propres préférences, n'est-ce pas :-D.
Comme vous écrivez "CELUI qui mange ma chair…….etc", je pense que notre Seigneur et notre Juge choisiront qui ils veulent malgré ces querelles stupides.

RHITCCDSCCS

Vous n'avez aucun espoir en Christ, n'est-ce pas ? Nous sommes à la fin de l'ère de la dispensation, Christ viendra pour son Épouse, la Vraie Église, les croyants sauvés par la grâce seule, et ensuite, la tribulation. Cette chose que vous décrivez ne durera pas des générations car la colère de Dieu est sur ce monde dès que les actes d'accusation du mal seront exposés à tous.

juste dire

Il ne comprendra pas cela. Il est malheureusement « spirituellement aveugle ». Dieu a exposé l'Église catholique maintes et maintes fois comme une prostituée. Des prêtres (soi-disant) agressent des enfants, des nonnes tombent enceintes et des millions de personnes assassinent à travers les âges par quelque moyen que ce soit, même Hitler. Une de mes amies a dit quand elle était jeune que les DERNIERS garçons à choisir pour sortir ensemble étaient les garçons catholiques, ils avaient une très mauvaise réputation sur le traitement des filles. Comment cela représente-t-il un Dieu bon et saint ? Ce ne est pas! Ce doit être une fausse église. Qui voudrait aller... Lire la suite »

L garou

Libéralisme européen (alias) Communisme déguisé en $ocialisme (mal) déguisé en Démocratie.

Bobby

Les dirigeants européens sont aussi en faillite que les nôtres ici aux États-Unis et dans toutes les autres nations occidentales prétendant être démocratiques.

Anne

Amen Patrick sur vos commentaires sur la folie actuelle concernant ce que j'appelle la religion covid. Je ne crois pas que la grande tribulation soit trop éloignée. Je me demande parfois si ça n'a pas déjà commencé. Cela ressemble à coup sûr au prélude de TGT dans mon livre. Je viens de penser à ce verset du Livre de Jacques. " La prière fervente et efficace d'un homme juste a beaucoup servi. " Il est plutôt étrange à mes yeux que la plupart des politiciens aient totalement ignoré publiquement les décès et les blessures signalés que les coups de covid ont causés. Toute personne informée doit conclure qu'il y a des agendas sinistres... Lire la suite »