Les scientifiques stimulent le cerveau pour éliminer la peur et renforcer la `` confiance ''

S'il vous plaît partager cette histoire!
image_pdfimage_print
Les scientifiques technocrates veulent accéder au fonctionnement interne du cerveau afin de contrôler les impulsions de base via la stimulation et l'IA. Le potentiel de lavage de cerveau à l'aide de cette technologie est stupéfiant. ⁃ Éditeur TN

 Si la science moderne a conçu un moyen de «cueillir» les peurs, les pensées et les préférences indésirables de votre esprit, est-ce quelque chose qui vous intéresserait? Cela semble impossible, mais une nouvelle étude sur la stimulation cérébrale non consciente pourrait bien en faire une réalité. Grâce à une combinaison d'intelligence artificielle et de technologie de balayage du cerveau, des scientifiques japonais disent avoir découvert des moyens d'éliminer des peurs spécifiques, de renforcer la confiance et même de modifier les préférences individuelles.

Ils croient qu'à l'avenir, ces techniques pourraient conduire à de nouveaux traitements pour les patients aux prises avec des problèmes comme le SSPT ou le trouble d'anxiété généralisée.

Tout cela est incroyablement prometteur, mais les chercheurs admettent qu'ils n'ont pas encore perfectionné leur approche. Alors que le traitement qu'ils ont développé s'est avéré efficace avec beaucoup, certaines personnes n'ont pas vu les mêmes avantages.

Recherche participative sur le cerveau?

Les auteurs de l'étude en disent plus compréhension approfondie de la façon dont le cerveau peut autoréguler ses propres schémas d'activité aiderait énormément cette recherche. En fait, ce besoin d'informations supplémentaires est la raison pour laquelle l'équipe publie ses conclusions dès maintenant. En publiant leur ensemble de données, ils espèrent que la communauté scientifique pourra les aider à «accélérer le passage de la science fondamentale à l'application».

«Le neuro-feedback décodé utilise l'IRMf pour visualiser l'activité cérébrale et calculer la similitude entre l'activité cérébrale en temps réel et les schémas d'activité cérébrale correspondant à des mémoire préétablie et les états mentaux. Lorsqu'une similitude élevée est détectée, les participants à l'expérience sont récompensés par de l'argent. En répétant la tâche simple de récompenser chaque fois qu'un modèle d'activité cérébrale est détecté, la mémoire d'origine et l'état mental est transformé. Dans cette expérience, les participants n'ont pas besoin de comprendre et de reconnaître quels modèles d'activité cérébrale ils s'autorégulent », explique le Dr Mitsuo Kawato, directeur du Computational Neuroscience Laboratories à l'Advanced Telecommunications Research Institute International (ATR), dans un communiqué de presse.

Le groupe de recherche a construit la seule base de données au monde de données provenant de plus de 60 personnes formées au Neurofeedback décodé. Cette base de données se compose d'images structurelles du cerveau, d'images fonctionnelles du cerveau, de décodeurs d'apprentissage automatique et de données traitées. Ceux qui souhaitent utiliser l'ensemble de données doivent postuler via le référentiel institutionnel ATR [1] ou Synapse [2], un référentiel en ligne de données neuroscientifiques. Des détails sur la façon d'accéder à l'ensemble de données peuvent être trouvés sur les sites Web ATR et Synapse et dans l'article original.

Lire l'histoire complète ici…

A propos de l'auteur

Patrick Wood
Patrick Wood est un expert de premier plan et critique sur le développement durable, l'économie verte, l'Agenda 21, l'Agenda 2030 et la technocratie historique. Il est l'auteur de Technocracy Rising: The Trojan Horse of Global Transformation (2015) et co-auteur de Trilaterals Over Washington, Volumes I and II (1978-1980) avec le regretté Antony C. Sutton.
S'INSCRIRE
Notifier de
invité
9 Commentaires
Le plus ancien
Date Les plus votés
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires
Kathleen Ryan Lipscomb

Je me souviens d'un livre intitulé «Le don de la peur» La peur est un cadeau, vous ne pensez pas?

Petrichor

Je parie que la publicité de type joyeux "The Great Reset" en disant: "Vous ne posséderez rien et vous serez heureux" était un produit de cette recherche. . . : -0

Tout remettre en question

Tout remettre en question
remarquez-vous qu'il dit «vous»? Tel est le but.

La bonté prévaudra

Ils ont déjà réussi à pénétrer dans le cerveau des gens et à les amener à voir et à penser d'une certaine manière, via un écran carré ou rectangulaire programmable assis chez eux, diffusant une énergie démoniaque qu'ils appellent la nouvelle!

Oui, c'est vrai, l'énergie démoniaque, la saleté et les mensonges ont un portail dans votre maison pour tenter de vous hypnotiser et de contrôler votre cerveau. Appelez cela des médias grand public, ou peut-être appelez cela des démons du mainstreaming.

Nul qui pratique la tromperie n'habitera dans votre maison; personne qui profère des mensonges ne restera sous vos yeux. (Une ancienne citation)

Anne

Ces imbéciles veulent plus de contrôle. Avec une mise à jour logicielle. Les technocrates ainsi que les bureaucrates n'auront pas à s'inquiéter du fait que quiconque change d'avis et s'éloigne de la plantation.

BenV

Être introverti, avoir été victime d'intimidation en grandissant, avoir le SSPT en raison du fait d'avoir grandi avec un père alcoolique, manquer de confiance en soi et avoir de l'anxiété et de la dépression… Oui. Dieu, j'aimerais être comme une personne normale.

[…] Plus que jamais, les scientifiques, avec d'autres individus, ne devraient pas se concentrer uniquement sur les «réponses»; mais nous devrions tous nous poser des questions - en particulier, les bonnes questions. Ainsi, lorsque les scientifiques disent avoir découvert «des moyens d'éliminer des peurs spécifiques, de renforcer la confiance et même de modifier les préférences individuelles», les mêmes scientifiques devraient également se demander: «Est-ce sage de poursuivre?» De plus, ces mêmes scientifiques ne devraient-ils pas se renseigner sur d'autres méthodes pour renforcer la confiance et contrôler la peur en plus de fouiller dans la tête de quelqu'un? Et, de peur que vous ne pensiez que ce n’est que de la science-fiction, des scientifiques japonais utilisent une combinaison d’artifi… […]

Anne

Je garderai volontiers ma peur ou quoi que ce soit. Au moins, j'ai la possibilité de l'accepter ou de le rejeter.

zzzlex

Dans l'ensemble, il vaut mieux être soi-même à moins que les gens ne veuillent monter sur un tapis roulant sans fin.