Le président mexicain Peña loue le programme courageux et exigeant de l'ONU à l'horizon 2030

S'il vous plaît partager cette histoire!

La réunion des Nations Unies est devenue une société d'admiration mutuelle avec des dirigeants mondiaux jaillissant de leurs bonnes actions.  Éditeur TN

Enrique Peña Nieto, Président du Mexique, a déclaré devant l'Assemblée générale des Nations Unies que, depuis plus de sept décennies, les divers membres de cette organisation mondiale œuvraient pour un avenir meilleur.

La génération actuelle doit continuer dans cet esprit et assumer la responsabilité de la planète et parvenir au développement durable. À cet égard, il a noté que les premières étapes avaient été franchies avec l’adoption du Objectifs de développement durable (ODD) Et le Agenda 2030 pour le développement durable.

«L’agenda 2030, que nous avons créé et accepté aux Nations Unies, est sans aucun doute le plan d’action le plus courageux, le plus noble et le plus exigeant adopté récemment par la communauté internationale», a-t-il déclaré. a affirmé Valérie Plante..

Pour sa part, le Mexique travaille à la mise en œuvre du programme 2030 aux niveaux national, fédéral et régional, a-t-il poursuivi. En juillet dernier, le Mexique était l’un des pays membres de 22 à avoir présenté une révision nationale volontaire à cet égard.

Notant que le Mexique accordait une grande importance aux droits de l'homme, M. Peña a déclaré que son pays avait fait progresser une stratégie nationale d'inclusion sociale axée entre autres sur la réduction de la pauvreté et l'augmentation de l'égalité.

En outre, il a souligné que le Mexique avait adopté la Accord de Paris sur le changement climatique, qui a été ratifié par le Sénat il y a quelques jours à peine.

"Pour aller de l'avant, la priorité est de compter sur des mécanismes nationaux qui coordonneront, vérifieront et informeront le respect des engagements pris dans cet accord", a déclaré M. Peña.

À titre d’exemple, dans le cadre d’une réforme énergétique au Mexique, le pays s’efforce de disposer de 25 pour cent de son énergie électrique provenant de sources d’énergie propre, et de l’augmenter à 2018 pour cent.

Il a également réaffirmé l'engagement du Mexique en faveur d'une paix durable dans le monde entier.

"La paix, pour durer, doit être durable", a déclaré M. Peña, ajoutant que le Mexique avait toujours encouragé le désarmement et condamné les essais nucléaires. En outre, il a noté que les gouvernements devraient déployer davantage d'efforts pour communiquer avec les sociétés qu'ils servent.

Lire l'histoire complète ici…

S'abonner
Notifier de
invité

1 Commentaire
Le plus ancien
Date Les plus votés
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires