Présentation du MIT: L'islamophobie accélère-t-elle le réchauffement climatique?

S'il vous plaît partager cette histoire!

Note de TN: Le titre lui-même est incrédule. Le contenu de la classe l'est encore plus. Néanmoins, il a une réputation et une crédibilité car il est parrainé par le prestigieux MIT. 
Lundi 9 mai 2016 - 5h00

Le forum Ecology and Justice sur Global Studies and Languages ​​présente:

Ghassan Hage

Ghassan Hage est la future génération de professeur à la faculté de philosophie, d’anthropologie et d’investigation sociale de l’Université de Melbourne

Introduit par Bettina Stoetzer, Études globales et langues

Lun. Mai 9
5h00
2-105

Cet exposé examine la relation entre l'islamophobie en tant que forme dominante de racisme aujourd'hui et la crise écologique. Il examine les trois manières communes de lier les deux phénomènes: enchevêtrement de deux crises, reliées métaphoriquement avec l’une comme source d’imagerie pour l’autre et toutes deux issues de formes coloniales d’accumulation capitaliste. L'exposé propose une quatrième façon de relier les deux: un argument selon lequel ils émanent tous deux d'un même mode d'être, ou d'un enchevêtrement, dans le monde, appelé "domestication généralisée".

Ghassan Hage a occupé de nombreux postes de représentation à travers le monde, notamment à Harvard, à l'Université de Copenhague, aux Hautes Études en Sciences Sociales et à l'Université américaine de Beyrouth. Il travaille dans l'anthropologie comparée du nationalisme, du multiculturalisme, de la diaspora et du racisme et sur les relations entre anthropologie, philosophie et théorie sociale et politique. Son travail le plus connu est White Nation: fantasmes de suprématie blanche dans une société multiculturelle (Routledge 2000). Il est également l'auteur de Alter-Politics: Anthropologie critique et imaginaire radical (Melbourne University Press 2015). Il travaille actuellement sur un livre intitulé L'islamophobie accélère-t-elle le réchauffement climatique? et a récemment publié un article dans Ethnologue américain, intitulé: «Etat de siège. Un colonialisme domestique mourant? (2016) qui s'engage dans la «crise des réfugiés» contemporaine en Europe et au-delà.

La conversation est gratuite et ouverte au public.

Parrainé par Global Studies and Laguages, Collaboration de recherche sur les frontières mondiales, Anthologie de MIT

Lire l'histoire complète ici…

S'abonner
Notifier de
invité

2 Commentaires
Le plus ancien
Date Les plus votés
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires
Ray Songtree

Je pense que l'orateur cherche juste de l'attention. Je suppose qu'il l'obtient.

Doug Harrison

Pour commencer, l'islamophobie n'est pas du racisme. L’islam est un système politique qui, bien qu’il ait été lancé par un arabe, n’est pas confiné par la race. Comme la plupart des idées politiques, il utilise la ferveur religieuse pour endoctriner ses jeunes et ses convertis en un ensemble d'idées qui avaient peut-être une certaine valeur lorsqu'elles ont été proposées, mais qui n'ont pas été affinées pour faire face aux réalités de la vie moderne.