Moderna abandonne 30 millions de doses de Vaxx parce que "personne n'en veut"

AP Photo / Rogelio V. Solis
S'il vous plaît partager cette histoire!
Comment tourner cette histoire ? La dure réalité de leur surestimation de la demande de «vaccins» les regarde en face. Big Pharma vit dans sa propre version auto-approuvée d'Alice au pays des merveilles alors que le reste du monde leur dit où coller leurs injections. Ce qu'il faut vraiment, c'est un deuxième procès à Nuremberg pour faire sortir ces scélérats de la rue. ⁃ Éditeur TN

Nos parieurs du Forum économique mondial (WEF) se sont réunis à Davos cette semaine pour décider ce qui est le mieux pour la planète et pour tous ses habitants (surtout eux-mêmes). Mais Stéphane Bancel, PDG de Moderna, était triste. Il était déçu que la plèbe ne veuille pas des vaccins COVID-19 vénérés de son entreprise.

"C'est triste à dire, je suis en train de jeter 30 millions de doses à la poubelle, parce que personne n'en veut", a déploré Bancel alors qu'il participait à une table ronde. "Nous avons un gros problème de demande." En fait, cela ressemble à un gros problème d'offre excédentaire pour moi, mais qu'est-ce que je sais ?

Bancel a expliqué les efforts de sensibilisation que le géant pharmaceutique déployait dans "tous les pays", notamment en faisant le tour de toutes les ambassades à Washington, DC, pour supplier les gouvernements de distribuer les injections en excès à leurs citoyens. Mais malheureusement, a-t-il conclu, "personne ne veut les prendre".

"Le défi que nous avons maintenant est [a] situation très différente de celle que nous avions il y a deux ans. Le problème que nous avions il y a deux ans, c'est qu'il n'y avait pas de capacité d'ARNm dans le monde. Zéro."

"La situation est très différente aujourd'hui", a expliqué Bancel. « Moderna a une capacité annuelle de trois milliards de doses, Pfizer a quatre milliards de doses, soit sept milliards de doses, et les Chinois ne veulent pas de vaccins à ARNm. Donc, si vous ne faites que retirer la population chinoise, vous avez plus d'une dose par personne, et comme nous venons de le dire, le problème dans de nombreux pays est que les gens ne veulent pas de vaccins.

Bancel a crié aux vilains Américains. « Aux États-Unis, les gens ne veulent pas de vaccins », a-t-il déclaré. "Partout dans le monde, nous avons beaucoup de gens qui ne veulent pas du vaccin", a déploré Bancel, avant de réitérer que le problème n'était pas une "limite de capacité".

Juste avant les commentaires de Bancel, à l'ouverture de l'Assemblée mondiale de la santé annuelle, le directeur général de l'OMS, Tedros Ghebreyesus a fait sa part pour attiser l'enthousiasme mondial pour le nouveau vaccin controversé à ARNm.

Lire l'histoire complète ici…

À propos de l’auteur

Patrick Wood
Patrick Wood est un expert de premier plan et critique sur le développement durable, l'économie verte, l'Agenda 21, l'Agenda 2030 et la technocratie historique. Il est l'auteur de Technocracy Rising: The Trojan Horse of Global Transformation (2015) et co-auteur de Trilaterals Over Washington, Volumes I and II (1978-1980) avec le regretté Antony C. Sutton.
S'abonner
Notifier de
invité

5 Commentaires
Le plus ancien
Date Les plus votés
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires
Devoirs

Le problème de la demande est causé par le fait qu'un nombre suffisant de consommateurs ont découvert, non grâce au gouvernement qui a juré de nous protéger ou aux médias dont le travail consiste à rechercher la vérité, que le jab était un mensonge odieux. Non seulement il ne protège pas contre la COVID, mais le faux vaccin ne protège pas contre sa récidive ou sa propagation à d'autres. Mais plus important encore, le public est conscient des légions de personnes gravement blessées, victimes d'un accident vasculaire cérébral à un jeune âge ou décédées à cause de la potion dangereuse. Et plutôt que de protéger des citoyens innocents et sans méfiance, Big Pharma continue de... Lire la suite »

[…] Lire la suite : Moderna abandonne 30 millions de doses de Vaxx parce que « personne n'en veut » […]

[…] Lire la suite : Moderna abandonne 30 millions de doses de Vaxx parce que « personne n'en veut » […]

Elle

La seule surprise ici est qu'il l'avoue.

rené

bonne nouvelle pour une fois