Mohammad Bin Rashid lance une organisation mondiale pour une économie verte

Cheikh Mohammed Bin Rashid Al MaktoumSA Cheikh Mohammed Bin Rashid Al Maktoum, Vice-Président et Premier Ministre des Emirats Arabes Unis. Photo de Norbert Schiller (Wikipedia Commons)
S'il vous plaît partager cette histoire!

La communauté d'affaires islamique est en train de devenir le principal défenseur de l'économie verte de l'ONU. Cela reflète le «Green Deen», où deen signifie «chemin» en arabe. Le Green Deen dans une doctrine importante du Coran, où jusqu'à 12 pour cent de ses versets traitent de questions environnementales.  Éditeur TN

La première organisation mondiale des États-Unis pour une économie verte (Wgeo) a été créée mercredi pour renforcer la culture de l'économie verte dans le pays, dans la région et dans le monde, ont déclaré les organisateurs.

L’organisation basée à Dubaï a été lancée par Son Altesse le cheikh Mohammad Bin Rashid Al Maktoum, vice-président et Premier ministre des Emirats Arabes Unis et souverain de Dubaï, lors de la troisième édition du Sommet mondial de l’économie verte, qui s’est ouvert mercredi à Dubai World Trade Center.

L'organisation fournira des consultations et un soutien technique, financier et moral dans le domaine de l'économie verte.

Il vise également à être une référence essentielle pour les acteurs du secteur vert qui effectuent des recherches sur les énergies propres, l'environnement et la protection des personnes.

Le Wgeo a été créé par une initiative et un soutien du gouvernement de Dubaï en partenariat avec le Programme des Nations Unies pour le développement.

Cheikh Mohammad s'est dit confiant que le Wgeo recevra le soutien de divers pays et organisations internationales, ainsi qu'un taux de participation impressionnant pour postuler à l'adhésion.

Helen Clark, administratrice du Programme des Nations Unies pour le développement (PNUD), a déclaré lors d'une allocution au sommet que les Émirats arabes unis servent d'exemple à d'autres pays.

«Nous avons besoin d'un leadership comme celui-ci dans tous les pays du monde», a-t-elle déclaré.

Thani Ahmad Al Zeyoudi, ministre du Changement climatique et de l'Environnement, a salué le sommet lors d'une allocution et a déclaré que le ministère s'employait à atteindre le pourcentage d'énergie renouvelable de 27 d'ici à 2021 afin de respecter l'engagement des EAU vis-à-vis de l'Accord de Paris.

«La mise en place d'une économie verte est un élément essentiel de la réalisation des objectifs de développement durable des Nations Unies 2030 et de l'accord de Paris sur le climat. Assurer un effort international coordonné est essentiel pour faciliter cette transition vers une économie verte à l'échelle mondiale, et nous sommes confiants que le Sommet mondial sur l'économie verte le permettra », a déclaré Al Zeyoudi dans son discours au sommet.

Saeed Mohammed Al Tayer, vice-président du Conseil suprême de l'énergie de Dubaï, directeur général et directeur général de la Dubai Electricity and Water Authority (Dewa), a rendu hommage à Shaikh Mohammad pour avoir créé l'organisation pour une économie verte et pour avoir fourni la vision nécessaire pour «renforcer la position de Dubaï». en tant que capitale mondiale de l’économie verte ".

Le sommet est une initiative de Dewa.

Sous le thème «Stimuler l'économie verte mondiale», le sommet a salué l'engagement des Émirats arabes unis dans l'accord de Paris visant à limiter la hausse des températures mondiales à un degré 1.5.

«Le sommet de cette année a pour thème« Stimuler l'économie verte mondiale »afin de promouvoir la position de leader de Dubaï en tant que capitale mondiale de l'économie verte et modèle à suivre pour atteindre les normes les plus élevées en matière d'efficacité énergétique et accroître la part des énergies renouvelables bien commun de toutes les nations du monde et de suivre les meilleures pratiques mondiales en matière de développement durable », a déclaré Al Tayer.

Al Tayer a également noté que Dubaï continuait de travailler sur la Déclaration de Dubaï présentée lors du premier sommet de l'économie verte à 2015 pour aider à promouvoir la position de l'émirat en tant que capitale mondiale de l'économie verte et du développement durable. pour mettre en évidence des questions clés telles que l'énergie propre.

Al Tayer a déclaré au grand public que des initiatives telles que le parc solaire Mohammad Bin Rashid étaient en cours pour répondre à la stratégie pour l'énergie propre de Dubaï, 2050, qui demande 7% de l'énergie produite à Dubaï à partir de sources d'énergie propres par 2020, 25 pour cent par 2030 et 75 pour cent par 2050.

Adnan Z. Amin, directeur général de l'Agence internationale pour les énergies renouvelables (Irena), a déclaré que le monde se félicitait des plans verts forts et dédiés, tels que ceux proposés par Dubaï, qui répondront à la demande mondiale croissante en énergie dans les années à venir.

"Les EAU ont été les pionniers de cette tendance", a déclaré Amin, soulignant que Dubaï avait établi un record de production d'énergie solaire au kilowattheure au prix le plus bas cette année, contribuant ainsi à décourager l'utilisation future de combustibles fossiles.

Les célébrités encouragent les étudiants

Dubaï: les orateurs principaux ont exhorté des centaines d’étudiants participant au Sommet mondial sur l’économie verte à faire leur possible pour protéger et préserver l’environnement, car c’est la seule option que nous avons.

L'ancien astronaute de la NASA, Donald Thomas, a déclaré au sommet dans une allocution qu'après quatre missions et 44 jours dans l'espace, il s'était rendu compte de la fragilité de la Terre, car celle-ci n'était protégée que par une "mince couche" d'atmosphère.

À quelques kilomètres de 300 en orbite autour de la Terre, Thomas a déclaré avoir constaté les dégâts dévastateurs que les humains causent à la Terre et exhorté la population à adopter des attitudes et des actions plus respectueuses de l'environnement.

Le musicien international Akon est également monté sur scène mercredi pour le plus grand bonheur des centaines d'étudiants qui ont qualifié Dubaï de paradis sur terre tout en encourageant les jeunes à s'impliquer dans des projets tels que ses efforts pour aider les Africains à une vie meilleure.

Il a déclaré à l'audience qu'Akon Lighting Africa s'était développé en trois ans au rang de pays 15 dans le but de venir en aide à un million d'Africains estimés à 600 qui n'ont toujours pas accès à l'électricité.

Le soutien du monde entier "nous a donné la confiance de dire que nous pouvons faire (dans les pays) de 48", a déclaré Akon.

Lire l'histoire complète ici…

S'abonner
Notifier de
invité

2 Commentaires
Le plus ancien
Date Les plus votés
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires
Kenn Swanson

Je veux juste faire une observation; l'organisation est avec un «z» et non un s. En dehors de cela, je tiens à exprimer ma joie et ma gratitude pour le matériel et les recherches que vous faites et par la suite les très bons articles que vous publiez. Je les lis tous les jours.

Merci encore,

Kenn

Patrick Wood

Merci Kenn. La plupart des articles publiés proviennent d'autres pays anglophones où il existe des différences d'orthographe dans certains mots. Nous n'essayons pas «d'américaniser» le texte en changeant d'orthographe. Parfois, cela peut être déroutant.