Notre agenda commun : « Le multilatéralisme avec des dents »

S'il vous plaît partager cette histoire!
de l'ONUNotre programme commun n'est commun à personne d'autre qu'à eux-mêmes. Il est propagandisé pour précipiter le monde dans le développement durable, alias la technocratie. La clé de leur plan est la numérisation totale du monde entier et l'ONU se transforme dans sa nouvelle forme post-réinitialisation. Ceci est un article à lire absolument. ⁃ Éditeur TN

C'est maintenant le mouvement historique du temps, non seulement pour combattre le vrai virus, mais pour façonner le système pour l'ère post-corona. (Klaus Schwab)

Nous attend la numérisation totale du monde. Ce programme va de pair avec le mantra « Build Back Better » qui s'est répandu comme une traînée de poudre parmi les dirigeants mondiaux.

Notre programme commun contient un certain nombre de recommandations sur la façon dont l'ONU peut être réformée afin de répondre aux problèmes auxquels le monde est confronté aujourd'hui. Guterres commence le rapport en décrivant la situation grave :

Nous sommes à un point d'inflexion de l'histoire. Dans notre plus grande épreuve commune depuis la Seconde Guerre mondiale, l'humanité est confrontée à un choix difficile et urgent : une panne ou une percée. La maladie à coronavirus (COVID-19) bouleverse notre monde, menace notre santé, détruit les économies et les moyens de subsistance et aggrave la pauvreté et les inégalités.

Cela va de pair avec d'autres crises et problèmes tels que le changement climatique, la rareté de l'eau, la pauvreté, la violence et la discrimination. Le tableau peint est une crise aux proportions bibliques. Si rien n'est fait, des crises exacerbées nous attendent à l'avenir. Le rapport pointe également des « problèmes » tels que l'incapacité à parvenir à un consensus sur les faits, les connaissances et la science.

Secrétaire général António Guterres.

Ces défis ne peuvent être relevés que par une réponse également interconnectée, à travers un multilatéralisme revigoré et l'ONU au centre de nos efforts.

Par conséquent, Guterres propose un sommet l'année prochaine appelé le "Sommet pour l'avenir" dans le but de créer un nouveau consensus mondial sur ce à quoi notre avenir devrait ressembler et ce que nous pouvons faire pour le sécuriser.

À cette fin, un comité consultatif a été nommé pour « faire des suggestions concrètes en vue d'arrangements multilatéraux plus efficaces sur une série de questions mondiales clés ». Ces propositions seront présentées lors de la réunion de 2023.

Le panel comprend des représentants ayant des liens vers Forum économique mondialclub madrilèneFondation RockefellerConseil sur les relations étrangèresCommission trilatérale et l'organisation de l'élite financière Groupe de 30 (fondé en 1978 avec une subvention de la Fondation Rockefeller).

Une mention spéciale doit être faite de Tharman Shanmugaratnam du pays modèle technocratique de Singapour, qui est président du Groupe des 30, membre du conseil d'administration du Forum économique mondial et membre du Groupe indépendant de haut niveau du G20 sur le financement mondial de la préparation et de la riposte à la pandémie. Tharman était également président du Groupe de personnalités éminentes du G20 sur la gouvernance financière mondiale, qui proposait de modifier le rôle du G20 dans l'architecture financière mondiale pour créer un nouvel ordre international.

Le rôle du G20 dans l'architecture financière mondiale doit être réinitialisé. Il devrait se concentrer sur le développement d'un consensus politique sur les questions stratégiques clés et la réponse à la crise.[8]

Cela donne une idée de la direction et de l'ordre du jour.

NomPaysOccupation généraleAutres postes
Stefan Löfvén (Ordf.)Suède Conseil consultatif de haut niveau pour un multilatéralisme efficaceAncien Premier ministre
Ellen Johnson Sirleaf (Ordf.)Liberia Conseil consultatif de haut niveau pour un multilatéralisme efficace 

 

Ancien président, Groupe indépendant de l'OMS pour la préparation et la riposte à une pandémie, Styrelsemedlem, Fondation Mastercard, Medlem, Club de Madrid, Citibank
Xu BuChinePrésident, Institut chinois des études internationalesL'ASEAN
Poonam GhimireNépalNext Generation Fellow à la Fondation des Nations UniesCitoyen global
Jayati GoshIndeProfesseur d'économie à l'Université du Massachusetts AmherstGroupe de haut niveau des Nations Unies sur les affaires sociales et économiques, OMS, Transformer le multilatéralisme pour le 21e Siècle de justice sociale et d'inclusion
Donald KaberukaRwandaAssocié directeur, SouthbridgeFondation Rockefeller (styrelsemedlem)
Azza KaramÉgypteSecrétaire général, Religions pour la paix
Nanjala NyabolaKenyaDirectrice, Advox/Global VoicesBoursier Rhodes
Tharman ShanmugaratnamSingapourPremier ministre de Singapour 

Groupe de 30 (Ordf.)

Forum économique mondial (styrelsemedlem), Groupe indépendant de haut niveau du G20 sur le financement mondial de la préparation et de la riposte à la pandémie, Comité directeur du Consortium sur la gouvernance de la monnaie numérique du WEF
Anne-Marie SlaughterÉtats-UnisPDG, Nouvelle AmériqueCFR, Commission trilatérale
Ilona Szabó De CarvaloBrésilDirecteur exécutif, Institut IgarapéJeune leader mondial du WEF
Danilo TurcSlovéniePrésident, Club de Madridprésident fd

Mais Notre programme commun donne également une image claire de la direction. Un plan d'action en 12 points a été publié dans le cadre du rapport. Celui-ci contient des propositions qui ont été discutées pendant plus d'une décennie.

Cela comprend un pacte numérique mondial, une identification numérique universelle, une version numérique améliorée de l'ONU 2.0 et une coopération plus étroite entre l'ONU et le système du G20, une technologie spatiale pour surveiller les émissions de dioxyde de carbone, un médiateur qui parlera au nom des générations futures et la création d'un « Plateforme d'urgence » comme moyen plus efficace de faire face aux crises mondiales telles que le COVID-19 et le changement climatique.

De quel type « d'ordre mondial » sommes-nous ici concernés ? Une distinction évidente est certainement entre une société vaguement organisée ou "ouverte" et une société étroitement unie ou "fermée" d'une forme totalitaire d'ordre social. À l'heure actuelle, nous avons un ordre mondial souple, tel qu'incarné par l'actuelle Organisation des Nations Unies. Ceux d'entre nous qui croient en la nécessité d'une fédération mondiale voudront que nous favorisions les forces et les agences travaillant à l'intégration politique et économique, resserrant ainsi quelque peu l'ordre lâche en une fédération planétaire de personnes amicales. (Olivier Reiser)

Dans les articles suivants, je passerai en revue ces propositions et leur lien étroit avec le Forum économique mondial, le processus du G20 et la mise en œuvre de la quatrième révolution industrielle et de l'Agenda 2030 des Nations Unies.

Références

  1. [1] Nations Unies (2021), Notre programme communwww.un.org/en/content/common-agenda-report/assets/pdf/Common_Agenda_Report_English.pdf
  2. [2] Nations Unies (2021), Sommet sur les systèmes alimentaires, www.un.org/en/food-systems-summitwww.un.org/en/conferences/energy2021
  3. [3] Nations Unies (2022), Le monde recule sur les objectifs de développement durable, le Secrétaire général dit au Conseil économique et social, déplorant le "manque fondamental de solidarité", communiqué de presse, www.un.org/press/en/2022/sgsm21196.doc.htm
  4. [4] Xinhua (2021), le chef de l'ONU lance Notre programme commun avec un multilatéralisme renforcé, Article dans Xinhua 11 septembre 2021, www.news.cn/english/2021-09/11/c_1310180848.htm
  5. [5] UIT (2021), La coopération numérique est essentielle à notre programme commun, www.itu.int/hub/2021/10/digital-cooperation-is-key-to-our-common-agenda/
  6. [6] Nations Unies (2022), Note aux correspondants : le Conseil consultatif de haut niveau du Secrétaire général sur le multilatéralisme efficace comprend 12 dirigeants mondiaux éminents actuels ou anciens, fonctionnaires, experts, www.un.org/sg/en/node/262514
  7. [7] UNU (2021), Conseil consultatif de haut niveau sur un multilatéralisme efficace, cpr.unu.edu/research/projects/hlab.html#outline
  8. [8] Gouvernance financière mondiale www.globalfinancialgovernance.org/report-of-the-g20-epg-on-gfg/governance/
  9. [9] Olivier Reiser (1975), Humanisme cosmique et unité du monde, découvertes créatives de l'Institut mondial, Gordon et Breach
  10. Notre programme commun.[1] L'ancien Premier ministre suédois Stefan Löfvén dirige le panel de l'ONU qui fournira des propositions sur la manière dont cet agenda devrait être mis en œuvre. Il est clair que le rapport vient en réponse directe à la déclaration sur The Great Reset faite en juin 2020 par Guterres et Klaus Schwab du Forum économique mondial.
  11. Le Sommet des systèmes alimentaires un Dialogue de haut niveau sur l'énergie.[2] Ce sont deux domaines qui sont devenus aujourd'hui une préoccupation majeure dans le cadre du conflit ukrainien et de la grande dépendance de l'Union européenne vis-à-vis des matières premières russes et ukrainiennes telles que le gaz et les céréales. Lors de son discours devant l'agence des Nations Unies ECOSOC le 22 mars de cette année, António Guterres a déclaré :
  12. [3]
  13. [4]
  14. [5]
  15. Conseil consultatif de haut niveau pour un multilatéralisme efficace, a été nommé le 18 mars 2022 et est présidé par l'ancien Premier ministre suédois Stefan Lofven et l'ancien président du Libéria, lauréat du prix Nobel de la paix, Ellen Johnson Sirleaf (2020-2021, elle était membre de Groupe indépendant de l'OMS pour la préparation et la riposte à une pandémie). [6]
  16. de Ted Turner Fondation des Nations Unies et  de László Szombatfalvy Fondation Global Challenges.[7]
  17. [8]
  18. Olivier Reiser prôné dans son livre Humanisme cosmique et unité du monde.[9]

Lire l'histoire complète ici…

 

À propos de l’auteure

Patrick Wood
Patrick Wood est un expert de premier plan et critique sur le développement durable, l'économie verte, l'Agenda 21, l'Agenda 2030 et la technocratie historique. Il est l'auteur de Technocracy Rising: The Trojan Horse of Global Transformation (2015) et co-auteur de Trilaterals Over Washington, Volumes I and II (1978-1980) avec le regretté Antony C. Sutton.
S'abonner
Notifier de
invité
5 Commentaires
Le plus ancien
Date Les plus votés
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires

[…] Lire l'article original […]

LG Brandon

À seulement 14 mois de Build Back Better pour « se préparer aux pénuries alimentaires ». 81,000,000,000 XNUMX XNUMX XNUMX voix

[…] Lire la suite : Notre programme commun : « Le multilatéralisme avec des dents » […]

[…] Lire la suite : Notre programme commun : « Le multilatéralisme avec des dents » […]

[…] Notre agenda commun : « Un multilatéralisme avec des dents » […]