Le Congrès à deux pas d'Obama sur les négociations de Paris sur l'accord climatique

S'il vous plaît partager cette histoire!

Note TN: les technocrates évitent les politiciens, ce qui rend le Congrès complètement inutile et hors de propos. En tant que simple marionnette de la technocratie, Obama ne voit aucune raison de suivre les diktats clairs de la Constitution américaine, et c'est pourquoi il supprimera le Congrès du processus de traité sur le changement climatique qui se déroulera à Paris début décembre.

Les sénateurs républicains ont accusé mardi le président Obama d'avoir délibérément contourné le Congrès dans sa tentative de parvenir à un large accord de l'ONU sur le changement climatique.

Le sénateur John Barrasso (R-Wyo.), Président d'un sous-comité de la commission des relations étrangères, a déclaré lors d'une audition mardi que tout accord conclu par les négociateurs lors des négociations à Paris en décembre devait passer par la ratification du Sénat.

«Tout comme le protocole de Kyoto et la convention-cadre des Nations unies sur le changement climatique, tout accord qui engage notre nation dans des objectifs ou des calendriers doit suivre le processus établi par les fondateurs de notre Constitution. Il doit être soumis au Sénat américain pour son avis et son consentement ", a déclaré M. Barrasso à Todd Stern, le plus grand négociateur du département d'Etat pour l'accord." Le président a clairement indiqué qu'il ne le voyait pas ainsi, comme ce fut le cas avec l’accord nucléaire iranien », at-il déclaré.

Barrasso était le seul républicain à l'audience, dominé par les démocrates qui ont remercié Stern pour son travail.

Le sénateur Jim Inhofe (R-Okla.), Qui souhaitait tenir une audience commune sur les pourparlers avec le Comité de l'environnement et des travaux publics, qu'il préside, a déclaré dans un communiqué que l'accord devrait passer par le Sénat.

«Bien que nous puissions certainement être en désaccord sur les politiques sous-jacentes, je crois que nous, en tant que Sénat, devrions soutenir les responsabilités de surveillance de base, en particulier lorsqu'elles sont conformes à la pratique antérieure.

"Le président Obama et ses responsables administratifs s'efforcent de contourner le rôle du Sénat américain dans ce processus de négociation et je suis déçu que la minorité permette un tel comportement", a-t-il déclaré.

Les républicains ont longtemps accusé Obama de travailler avec les dirigeants internationaux pour élaborer un accord qui n'exigerait pas l'approbation du Sénat, comme le font généralement les traités en vertu de la Constitution.

Stern a déclaré que la question de savoir si l'accord passerait par le Sénat dépendait dans une large mesure du caractère juridiquement contraignant des contributions individuelles des pays - un facteur qui n'a pas encore été finalisé dans les négociations.

Lire l'histoire complète ici…

S'abonner
Notifier de
invité

2 Commentaires
Le plus ancien
Date Les plus votés
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires
Richard

Oh oui, les républicains agissent «surpris» comme si Obama s'était entièrement appuyé sur le Congrès pour toutes ses actions passées ????? Allons. Ceci est juste une autre partie du drame mis en scène à Wash DC. Ils ont entièrement financé Obama jusqu'à la fin de son mandat pour achever la destruction de cette nation. Cette transformation fondamentale en une ploutocratie technocratique.