Oxymoron : le transhumanisme chrétien est à la mode

S'il vous plaît partager cette histoire!
Il n'y a pas de points communs de croyance entre le transhumanisme et le christianisme, mais cela n'empêche pas le mouvement chrétien transhumain de s'unir. La rhétorique qui en résulte n'a de sens ni pour l'un ni pour l'autre, ni pour le grand public. ⁃ Éditeur TN

Le soi-disant « transhumanisme chrétien », ou la tentative de fusionner l'agenda transhumaniste avec les préceptes de la théologie chrétienne, a existé pour quelques temps. Mais il y a eu récemment un regain d'intérêt pour le projet. Le livre Le transhumanisme religieux et ses détracteurs, publié en 2019, prétend offrent « un témoignage de première main sur la valeur de la vision transhumaniste perçue par l'esprit religieux ». Le volume comprend des contributions d'un certain nombre de chrétiens. La « Christian Transhumanist Association » (CTA), formé en 2014, se consacre activement à la promotion du transhumanisme comme moyen de « participer avec Dieu à la rédemption, à la réconciliation et au renouveau du monde ».

Le problème avec ces efforts est que la vision du monde transhumaniste et la foi chrétienne sont incompatibles. On ne peut pas être un « chrétien transhumaniste », pas plus qu'on ne peut être un chrétien bouddhiste ou un chrétien musulman. 

Le transhumanisme est un mouvement social futuriste. Ses adhérents croient que l'immortalité est accessible dans le monde corporel grâce aux merveilles de la technologie appliquée. Le but est de devenir "H+", ou plus qu'humain. Les prosélytes transhumanistes comprennent des universitaires comme Nick Bostrom d'Oxford, des gourous de la Big Tech comme Ray Kurzweil et des vulgarisateurs comme le candidat à la présidentielle de 2016 Zoltan Istvan. Ils promettent que "la singularité" arrive - le moment où un crescendo d'avancées scientifiques rendra le mouvement imparable et où les transhumanistes se transformeront en super-êtres qui pourront profiter de la vie physique sans fin. 

Que le transhumanisme soit devenu un phénomène n'est pas surprenant. La société occidentale devient de plus en plus laïque, avec une croissance exponentielle des « non » parmi les jeunes. Un tel changement de société a des conséquences. Retirer Dieu de l'équation humaine engendre le désespoir et engendre le nihilisme. C'est la faiblesse cruciale du matérialisme moderne, une faiblesse à laquelle le transhumanisme cherche à remédier. En offrant aux adhérents l'espoir d'un sauvetage technologique de l'effacement ultime de la mort, le transhumanisme offre aux non-croyants une tournure postmoderne de la promesse de la foi de la vie éternelle. Je peux vivre éternellement, croit le transhumaniste avec ferveur, si nous développons la technologie assez tôt. 

Mais toute tentative de fusionner le transhumanisme et le christianisme est erronée, car les deux sont des systèmes de croyances contradictoires. Le dogme transhumaniste est entièrement matérialiste. Son objectif est solipsiste, son but eugénique. De plus, il rejette les principes chrétiens de base comme le péché, la nécessité du pardon divin, la valeur de la souffrance rédemptrice et le salut éternel. Pour obscurcir cette vérité, le site Web du CTA évite assidûment de discuter des principes réels du transhumanisme. Il propose des déclarations jéjunes telles que "Nous croyons que tque la mission de Dieu implique la transformation et le renouvellement de la création » et « Nous recherchons la croissance et le progrès dans toutes les dimensions de notre humanité.» De cette manière, le CTA confond la poursuite des avancées technologiques – que les chrétiens peuvent certainement soutenir – avec la fixation du transhumanisme sur la technologie comme sauveur. 

Le site Web du CTA ne discute pas non plus des « moyens » que les défenseurs des transhumanistes envisagent d'utiliser pour atteindre cette vision utopique, sans parler de leurs implications éthiques. Par exemple, certains transhumanistes espèrent renouveler à plusieurs reprises leur corps en reproduisant des clones comme sources de remplacement d'organes. D'autres prévoient d'avoir la tête cryogéniquement congelée pour permettre une éventuelle fixation chirurgicale sur un corps différent ou un cyborg. Mais la plus grande passion des transhumanistes est de sauver éternellement leur esprits- par opposition aux âmes, qui ne sont pas un concept transhumaniste - via le téléchargement dans des programmes informatiques, un concept connu sous le nom d '«immortalité numérique». Ce n'est guère ce que saint Paul voulait dire lorsqu'il demandait : « Mort, où est ton aiguillon ? Grave, où est ta victoire ? 

Les transhumanistes croient non seulement que la vie est trop courte, mais que les capacités humaines sont insuffisantes. Ainsi, le deuxième grand objectif du transhumanisme est la «liberté morphologique», c'est-à-dire l'amélioration radicale de la qualité - non pas par l'autodiscipline, l'adoption des vertus ou des efforts concentrés sur la construction du caractère, mais par des moyens matérialistes tels que l'édition de gènes, les implants cérébraux et fusionner avec les technologies de l'IA. 

Le but ultime de cette quête n'est pas spirituel - pas de théose ou de sanctification - mais de devenir des super-êtres dans un sens matérialiste. Comme Istvan écrit en 2016 dans le Huffington Post« Nous devons forcer notre évolution au présent par notre raisonnement, notre inventivité, et surtout notre technologie scientifique. En bref, nous devons embrasser le transhumanisme - le domaine radical de la science qui vise à transformer les humains en, faute d'un meilleur mot, des dieux. Il est difficile de voir comment tout cela cadre avec l'appel du chrétien à l'humilité. 

Les transhumanistes ne veulent pas seulement manipuler leur propre corps, mais aussi celui de leurs enfants. Ils espèrent y parvenir grâce au génie génétique et à des moyens non naturels de formation de famille. Selon le Déclaration des droits transhumanistes, "Toutes les entités sensibles ont droit à la liberté de reproduction, y compris par de nouveaux moyens tels que la création de clones d'esprit, d'enfants monoparentaux ou d'une intelligence générale artificielle bienveillante." Et je n'ai même pas expliqué comment, en accordant des droits aux ordinateurs dotés d'intelligence artificielle et en proposant de « transformer » les animaux en êtres rationnels, le mouvement rejette la vision chrétienne de l'unicité humaine. 

Lire l'histoire complète ici…

À propos de l’auteur

Patrick Wood
Patrick Wood est un expert de premier plan et critique sur le développement durable, l'économie verte, l'Agenda 21, l'Agenda 2030 et la technocratie historique. Il est l'auteur de Technocracy Rising: The Trojan Horse of Global Transformation (2015) et co-auteur de Trilaterals Over Washington, Volumes I and II (1978-1980) avec le regretté Antony C. Sutton.
S'abonner
Notifier de
invité

38 Commentaires
Le plus ancien
Date Les plus votés
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires

[…] Lire l'article original […]

Ren

Les chrétiens ont déjà adopté la psychiatrie. Une forme de matérialisme – se présentant comme une médecine – qui nie l'âme, qualifie certains péchés de symptômes d'une maladie du cerveau et réduit la conscience humaine à des produits chimiques aléatoires dans votre crâne.

Dernière modification il y a 5 mois par Ren
Lorraine

Nick Bostrom, Ray Kurzweil et Zoltan Istvan, j'en suis sûr, ne sont pas des chrétiens nés de nouveau, mais ils font partie de la religion de Satan pour détruire le monde. Aucun chrétien authentique ne suivra ce mauvais sens. Le Seigneur Jésus-Christ a dit : « Les brebis le suivent, car elles connaissent sa voix.
[5] Et ils ne suivront pas l'étranger, mais ils le fuiront, car ils ne connaissent pas la voix des étrangers. Jean 10:4b-5
Rappel la porte est étroite.

Ver Jacob

Le christianisme n'est qu'une religion créée par l'homme et non la vérité comme toutes les autres religions. Les religions sont des mécanismes de contrôle gouvernementaux par les fils d'Adam.

Elle

La religion peut être mais PAS l'ÂME. L'âme reste avec ou sans les influences extérieures de toute religion organisée. Les humains sont uniques en cela. Nous vivons dans la grâce de Dieu pour toujours, avec ou sans attachement religieux construit. La Source/Dieu est toujours avec nous, caché au plus profond de nous mais disponible. Tout ce qu'il faut, c'est écouter. Je ne suis pas chrétien, mais je défends avec ferveur le droit de chacun de traverser ses scénarios de vie et de mort comme il le choisit de sa propre main avec les conseils de Dieu comme il l'entend. Cela signifie une religion organisée pour certains et la croyance que Jésus était le... Lire la suite »

Freeland_Dave

Tout comme vous appeler une femme ne signifie pas que vous êtes une femme, vous appeler un chrétien ne signifie pas que vous êtes un chrétien. Il y a beaucoup de menteurs qui essaieront de vous tromper, mais Dieu vous offre une protection contre leurs tromperies. Il le fait en vous fournissant Sa Parole et vous encourage/exhorte à l'étudier quotidiennement avec l'instruction que tout ce que vous entendez de l'homme doit être testé par rapport à Sa parole pour déterminer si c'est vrai ou non. Toute question t ou d'autres êtres ne peut pas être validée complètement par ce que... Lire la suite »

Laura Ann

Ceux qui prétendent être transhumanistes ne sont pas de vrais chrétiens, beaucoup rejoignent une église pour des activités sociales et je connais un certain nombre de personnes comme ça, pas vraiment des amis qui connaissent très peu les enseignements bibliques puisque la majorité sont des membres du clergé apostat dans ces 501c3 gov . églises contrôlées (denom. Mainline) pour env. 70 ans. Les séminaires et nat. assoc. dicter comment gérer une église et être politiquement correct sur les sermons qui prêchent principalement la justice sociale et tolèrent presque tout. Ce sont aussi des gardiens mondialistes comme les églises pendant la Seconde Guerre mondiale dans l'UE qui sont gouvernementales. maîtrisé depuis des siècles. Vrai... Lire la suite »

Godot

Matthieu 6: 24
King James Bible
Nul ne peut servir deux maîtres : car ou il haïra l'un et aimera l'autre ; ou bien il s'attachera à l'un et méprisera l'autre. Vous ne pouvez pas servir Dieu et Mammon.

Phil

Cette citation montre une mesure d'ignorance biblique : "participer avec Dieu à la rédemption, à la réconciliation et au renouveau du monde". On a le sentiment que le CTA offre bénévolement ses services à Dieu, qu'il le veuille ou non. Une lecture des Écritures nous montre que Dieu n'a pas besoin de notre aide, et la rédemption pour le monde a été complète avec la mort et la résurrection de Jésus-Christ. Il nous dit aussi qu'il y aura un nouveau ciel et une nouvelle terre. La destruction, pas le renouvellement, est ce qui est prévu pour cet endroit. Si le devis résume la mission du CTA, même en partie, il se lit... Lire la suite »

Elle

Christianisme et transhumanisme fusionnés ? Une construction complètement ridicule et exactement ce à quoi je m'attendrais de la part des malades stupides, sans valeur, sans compassion, corrompus qui poussent le modèle esclavagiste de la technocratie. Tellement trompé. De toute évidence, ils ne peuvent pas entendre Dieu/la Source leur parler. En fait, mon cœur se brise pour leur stupidité quand Dieu/la Source est juste là à l'intérieur d'eux attendant d'être entendu. Néanmoins, ils n'ont pas d'oreilles pour cela et veulent vivre éternellement ! Puisqu'ils ne peuvent pas entendre la Source/Dieu, ils poussent pour atteindre leur objectif d'immortalité via l'évolution artificielle. Mais cela ne suffit pas. Ils doivent niveler leur réalité malade sur le reste d'entre nous. Quelle charge... Lire la suite »

Dernière modification il y a 5 mois par Elle
Phil

Elle, vous êtes clairement une personne intelligente, réfléchie, franche, perspicace et ouverte d'esprit. J'apprécie cela. Je vois aussi ci-dessus que vous n'êtes pas chrétien, mais défendez fermement notre droit de choisir par nous-mêmes, comme l'enseignent les vrais principes libéraux et libertaires. Encore une fois, appréciation. Vous avez fait d'excellents points et observations aux deux endroits, dont je ne veux pas m'écarter. Dans la théologie chrétienne, Dieu est séparé et distinct de sa création, il ne réside pas dans la matière créée. L'Esprit de Dieu n'habite pas l'homme tant que cet individu n'a pas pris la décision de croire et de faire confiance à Christ.... Lire la suite »

Elle

Explication assez savante de votre religion. Juste pour mémoire, je ne trouve pas que l'utilisation du mot Source soit différente de l'utilisation de Dieu ou peut-être d'un autre choix pour le "Tout-Ce-Est" faute d'une meilleure expression. Ces mots, lorsque la définition est convenue, se réfèrent à la plus grande partie de nous tous dont nous sommes issus. Certains n'entendent pas ou ne peuvent peut-être pas distinguer la voix de Dieu des entités qui leur feraient du mal, les conduiraient dans les ténèbres. (Nous voyons beaucoup de choses se passer dans le monde aujourd'hui.) Tellement, tellement triste. Cependant, pour remettre les pendules à l'heure... Lire la suite »

Phil

Elle, j'apprécie vos informations biographiques et votre aimable réponse. C'est toujours intéressant l'histoire des gens qui apprennent, et pourquoi ils pensent et croient comme ils le font. Vraisemblablement, vers le bas, vous vous référez au réseau de la nouvelle conscience lorsque vous mentionnez le « réveil » ? J'ai joui d'une existence insouciante et non religieuse jusqu'à l'âge de neuf ans, lorsque j'ai trouvé mon père au fond d'une piscine. Il a été retiré mort, et par l'exploit incroyable d'un médecin qui était à la fête, il a commencé à respirer. Lorsqu'il s'est réveillé à l'hôpital, il a demandé à ma mère : "tu sais qui m'a sauvé, n'est-ce pas ?", c'est-à-dire... Lire la suite »

Elle

L'église dans laquelle vous avez été élevé ressemble beaucoup à un couple que j'ai fréquenté dans ma recherche. Aïe ! Mon expérience n'a pas été, heureusement, de la même veine. Ma famille était présente et les gens habituels de notre très petite communauté de peut-être plus de 500 personnes. Donc, c'était une extension de la maison, avec des amis et des voisins. Je ne suis pas coupé de ce tissu. Ma famille a retenu d'être terriblement bouleversée. Ils n'ont pas mandaté que j'y assiste. Je pense qu'ils croyaient que je reviendrais tout seul. Alors bravo à eux d'être de bons chrétiens. … "des hommes faillibles qui prétendent parler pour Dieu …" est aussi... Lire la suite »

[…] Oxymoron : Le transhumanisme chrétien est à la mode (technocracy.news) […]

Gordon Holley

Je pense que c'est juste une réponse rationnelle à la réalité, à la doctrine et à la réalité. Réalité : le monde craint. Les gens sont des cons. La terre est pleine de catastrophes. Doctrine : Dieu vous a fait naître mauvais, si mauvais qu'il vous enverra en enfer à moins que vous ne choisissiez la bonne religion. Jésus est venu pour enlever votre péché et a laissé le Saint-Esprit pour faire de vous une meilleure personne. Réalité : Jésus a laissé le monde aussi mauvais qu'il était, et le Saint-Esprit ne rend pas les gens meilleurs. Et les miracles se sont arrêtés, et nous ne pouvons même pas nous mettre d'accord sur la façon de lire notre seul livre. Tous... Lire la suite »

Gordon Holley

Je ne fais qu'énoncer les faits sous-jacents et tacites du christianisme, à savoir qu'ils croient que Dieu nous a tous préparés au péché, nous menace d'une torture éternelle pour cela et donne une issue à ceux qui se convertissent à la bonne religion. J'ai une vision différente du péché et de Jésus, et je crois qu'être semblable à Christ est le vrai christianisme, quelle que soit l'appartenance religieuse nominale. Les gens adorent Jésus en tout sauf en nom parlé. Je rejette une grande partie des divagations et des divagations de Paul à moins d'avoir un expert en lecture grecque rabbinique (2 Pierre 3:16 a un point bien qu'il soit un pseudépigraphe) à mes côtés.... Lire la suite »

Phil

Gordon, j'ai été une fois empoisonné par une amertume extrême semblable à la vôtre. Je me souviens de ce que c'est que de se réveiller chaque jour en colère et de vivre à chaque minute un maelström bouillonnant à l'intérieur. L'amertume et la rage magnifient les versets difficiles des Écritures et nous poussent à nous concentrer sur eux à l'exclusion de ceux qui restaurent la vie. L'amertume est la mort vivante. Ce n'est pas que vous ne voyez pas les paroles de la vie, vous ne pouvez pas les comprendre ou les accepter à cause de la dureté de votre cœur. Vous voyez tout ce qui peut être déformé pour valider votre position, et vous ne parvenez pas à voir et à saisir le message central... Lire la suite »

Gordon Holley

Je répète que le message central de la Bonne Nouvelle est éclipsé par la Mauvaise Nouvelle. L'Evangile est basé sur le Fælspel. L'évangélisation doit commencer par le cacangélisme. D'où vient ma nature pécheresse ? Chacun de nous est une création individuelle de Dieu (Psaume 139 :13, 100 :3, 119 :73, Malachie 2 :10, Zacharie 12 :1). Je n'ai pas été procréé, mais créé par les mains de Dieu. Si j'ai une nature pécheresse, alors Dieu l'a mise en moi. Je dis cela parce que si le péché est transmis par filiation, la régénération le serait aussi. Mes deux parents étaient Born-Again; si le péché est un statut transmis à la descendance,... Lire la suite »

Phil

Bonjour Gordon, vous manquez toujours le point. Oui, la mauvaise nouvelle est vraiment très mauvaise, pire que ce que la plupart des gens pensent. Mais, La Bonne Nouvelle a déjà vaincu la mauvaise nouvelle, et le salut est disponible pour tous ceux qui croient. Dans la lettre aux Hébreux, ceux qui ont quitté l'Égypte ont péri dans le désert, errant pendant quarante ans jusqu'à ce qu'ils meurent. Ils ne sont pas entrés dans la terre promise à cause de leur incrédulité. Je pense que c'est en héb. chapitre trois, dans le NASB, il est dit; « Aujourd'hui, si vous entendez sa voix, n'endurcissez pas vos cœurs comme lorsqu'ils m'ont provoqué, comme au jour... Lire la suite »

Gordon Holley

Introduire une garantie jusqu'ici inconnue de torture infinie, puis la réduire à un ultimatum (vous appelez « invitation ») de torture infinie ne fait pas de bonnes nouvelles. C'est juste le syndrome de Stockholm. J'ai besoin de comprendre comment le fait d'être issu d'ancêtres pécheurs est une question de culpabilité personnelle. Vous avez introduit un faux dilemme des "conséquences" du péché étant tout ou rien, multiplié par zéro ou divisé par zéro. Pourquoi est-ce ainsi, que la seule alternative à l'enfer éternel est l'absence totale de conséquences pour le péché ? Ne prétendez pas un seul instant que j'« apprécie » quoi que ce soit au sujet du dieu de la... Lire la suite »

Phil

Gordon, il est difficile de répondre sans tautologie ennuyeuse, mais je vais essayer. Je ne me souviens pas avoir présenté un ultimatum, mais ce n'est probablement pas déraisonnable de le considérer comme tel, en raison de la gravité de l'enfer éternel. Ce pourrait être votre vision de Dieu qui colore votre perception. Afin d'apprécier à quel point les bonnes nouvelles sont bonnes, vous devez réaliser à quel point les mauvaises nouvelles sont mauvaises. C'est pourquoi la première Béatitude est : « Heureux les pauvres en esprit, car le royaume des cieux est à eux. Mat. 5:3, NASB. Vous n'entrez pas dans le royaume de Dieu sans d'abord reconnaître votre nature pécheresse devant un Dieu saint, pour... Lire la suite »

Gordon Holley

Comment pouvez-vous dire que quelque chose est tout ou rien s'il y a des degrés ?

Phil

Excellente question Gordon. C'est bien que vous réfléchissiez et posiez des questions. Une foi aveugle ne serait pas une utilisation sage de votre logique et de votre intelligence. Inversement, nous pouvons nous logiquer et nous raisonner dans une boîte, en sur-analysant et en sur-pensant tout. Les deux extrêmes finissent par être stupides. La réponse courte est : parce que vous mélangez deux choses différentes. Le tout ou rien se rapporte uniquement à la détermination de l'entrée au paradis ou en enfer. Les degrés de punition ou de récompense viennent à ou après l'arrivée à notre destination éternelle. Je l'ai détaillé ci-dessous si vous voulez lire plus loin. Tous nos péchés nous condamnent, mais l'acceptation de l'effusion de Christ... Lire la suite »

Gordon Holley

Ceci n'est qu'une autre tautologie. Vous répétez les mêmes choses et ne donnez aucun raisonnement derrière elles ou leur interveption avec le flux de la réalité. Vous faites une réclamation et prouvez cette réclamation avec une autre réclamation. Peu importe comment vous l'encadrez, Dieu nous a établis dès la naissance pour être nécessairement des pécheurs, puis nous menace de rédemption avec une torture infinie tout en affirmant qu'il y a des degrés de jugement, sans tenter de l'illustrer. Il est donc tout à fait logique de recourir au transhumanisme comme moyen d'éviter Dieu et la façon dont il a créé tout le monde après Adam. je pense que vous... Lire la suite »

Phil

Bonjour Gordon, avez-vous déjà lu "Comment les Irlandais ont sauvé la civilisation", de Thomas Cahill ? Ce livre est impeccablement recherché, superlativement écrit et une lecture fascinante même pour un intérêt purement historique. L'auteur laisse échapper au début du livre sa vision sombre du christianisme, et pourtant, il a saisi avec une clarté surprenante les raisons pour lesquelles les païens ont rapidement adopté l'Évangile. Cela ne s'est pas arrêté là, les nouveaux convertis étaient avides de connaissances de toutes sortes, et ont importé avec zèle des livres dans toutes les disciplines, ce qui nous a tous profité après la chute de Rome. Le livre est un traitement très juste et perspicace de la... Lire la suite »

Gordon Holley

Vous ne comprenez pas ce que je veux dire, et tant que vous vous accrochez à l'idéologie occidentale selon laquelle le péché et l'expiation sont un problème médico-légal plutôt qu'un problème médico-ontologique, vous ne cesserez jamais d'adorer Zeus et Hercule. , les appelant Dieu. Tant que vous croyez que la grâce de Jésus est limitée par l'Evangile, vous avez transformé l'Evangile d'un regain de confiance pour ceux qui ont faim et soif de justice en un argumentaire de vente et un ultimatum de rejoignez-nous ou brûlez. Le nom de Jésus est plus grand qu'un ensemble de titres et une étiquette verbale. Le nom de Jésus peut... Lire la suite »

Phil

Gordon, désolé que cela ait pris si longtemps, mon père est décédé le jour de ma dernière réponse. Cela me fait très mal de voir dans quelle ornière philosophique et idéologique vous vous êtes plongé. Avant de penser à m'en accuser; rappelez-vous, j'ai demandé vos références, parce que je suis prêt à faire des recherches, mon esprit n'est pas en boucle fermée. Mes étagères sont remplies de livres. J'ai des religions orientales, Platon, Théosophie, Gnosticisme, Gestalt, Dianétique, Kabbale, Hegel, Kant et bien d'autres. Je pense que ta colère t'empêche de saisir une chose que j'ai dite. Je recommande un livre qui est écrit... Lire la suite »

Gordon Holley

Ne me lance pas d'insultes. Et ne prétendez pas non plus que votre construction de la Bible est la seule qui existe. Je suis seulement en colère contre votre dieu, pas contre Dieu. Je suis amer envers votre horrible caricature de Dieu qui est largement et stupidement considérée comme biblique et orthodoxe, car elle n'a rien à voir avec le vrai Jésus et ses intentions. C'est la philosophie platonicienne qui est forcée de réformer la foi juive de Dieu et son amour pour les gentils. Je pense que c'est blasphématoire, à quel point le christianisme a tordu le message de Jésus. L'homme était juif. Vous devez... Lire la suite »

Phil

Gordon, merci pour les recommandations de lecture. Il me faudra un certain temps avant de pouvoir terminer la tâche. Je dois terminer quelques livres sur lesquels je travaille actuellement. J'ai aussi un énorme déménagement à accomplir, occuper un emploi et réparer des trucs cassés, mais je vais faire la lecture. En fait, je me soucie de comprendre d'où vous venez, ce que vous croyez et pourquoi vous le faites. C'est une grande raison pour laquelle j'ai une telle collection de livres non-chrétiens. Ce n'est pas seulement d'être capable de comprendre les croyances des autres ou de défier les miennes, c'est aussi de comprendre comment les autres... Lire la suite »

Gordon Holley

Je les ai rencontrés en parcourant la bibliothèque de ma mère. C'est une érudite hébraïque, ex-catholique. Je précise révisé parce qu'il existe maintenant de multiples ramifications du mouvement des racines hébraïques, certaines plus sauvages que d'autres, et les derniers chapitres les décrivent. En fait, je ne peux pas lire une copie papier entière d'un livre sans saisir un cahier et prendre des notes compulsivement et faire un guide d'étude. Cela en fait un processus très long et difficile pour lire des livres entiers, du moins des livres physiques. Ma carrière me laisse beaucoup de temps pour réfléchir. Je travaille actuellement sur l'étude de la grammaire grecque et de la formation des mots, et... Lire la suite »

Phil

Gordon, merci pour la réponse bien conçue, un effort très convaincant et concinnous. Tu écris extrêmement bien quand je ne te rends pas folle ! Il y a un certain nombre de choses que je veux dire, mais prévoyez de relire une autre fois ou deux d'abord, car c'est trop pour mon cerveau vieillissant à assimiler en une seule lecture. De plus, être à la fin de ma journée est désavantageux pour apprendre. À ce stade, je ne suis pas sûr que toutes mes questions aient été abordées, mais cela n'enlève rien à la qualité de la présentation, ni n'empêche des considérations ultérieures. Je suis venu très près d'être... Lire la suite »

Gordon Holley

Si l'amour de Dieu est limité par sa nature, il n'est pas infini. S'il est coupé par des décisions humaines prises dans l'ignorance, alors qu'il est sur terre, c'est un amour faible. Aucun ambulancier ne refuse de soigner la victime de l'accident étourdie et confuse qui leur dit de s'en aller et qu'il n'a pas besoin d'aide alors qu'il saigne abondamment. L'ambulancier lui donnera un traitement quoi qu'il arrive. Le traitement fera mal et le patient devra peut-être être maîtrisé, mais il sera traité. La torture éternelle n'est pas une discipline, et Dieu n'a « pas à » pénaliser qui que ce soit pour être juste. Imaginer... Lire la suite »

Phil

Bonjour Gordon, je pense que nous avons une idée différente de qui est "coincé". Il y a trop de choses à répondre maintenant, et je serai absent quelques jours. Je n'ai pas le temps ce soir de revenir sur mes commentaires, mais si j'ai dit d'une manière ou d'une autre que l'amour de Dieu est limité, alors que je crois le contraire, c'était un oubli qui avait besoin d'être corrigé. Ce que je dirai, c'est que tous n'acceptent pas l'amour de Dieu, une sorte de limite que l'on s'inflige. Si rien d'autre, vos capacités d'observation vives et perspicaces me forcent à choisir et à formuler plus soigneusement chacun de mes mots, mais pas... Lire la suite »

Gordon Holley

Maintenant, attendez une seconde. Si la Bible dit que Jésus est anathème, pourtant Paul dit, dans 1 Cor 12:3… Croyez-vous que les deux seules possibilités de vie après la mort sont soit : l'envoi irréversible à un tourment conscient éternel sans remède, libération ou échappatoire, soit : communion éternelle, infinie, bienheureuse avec Dieu ? Si oui, pensez-vous que le seul séparateur efficace entre ces deux destinations est de savoir si oui ou non on adopte et intériorise correctement les croyances religieuses proclamées par la religion chrétienne ? Vraiment, rien d'autre n'a d'importance, et le transhumanisme est une voie parfaitement légitime et pratique pour améliorer... Lire la suite »

Phil

Gordon, j'ai eu Howard Storm, j'ai lu le premier chapitre, "Paris", juste pour avoir une idée du travail. J'ai encore d'autres choses à finir, à moins que je décide de les remettre à plus tard. J'ai également fait couler d'autres commentaires peu à peu, en raison du temps. La grande nuisance de cela est de pouvoir se concentrer suffisamment en peu de temps et de revenir rapidement là où je m'étais arrêté. Ce n'est pas mon fort. Prévoyez toujours d'acquérir les autres recommandations également. J'espère que tout va bien.

Phil

[…] le dernier gadget pour surveiller, ou peut-être nous améliorer. Enfin, il existe également un mouvement appelé Christian Transhumanism, qui fusionne la théologie chrétienne avec les principes de la foi transhumaniste. C'est un de plus […]