Couvre-feu au Québec : Unvaxx'd interdit d'acheter de l'alcool et de la marijuana

S'il vous plaît partager cette histoire!
Au Québec, seulement 15 pour cent de la population n'a pas reçu de vaccin COVID, et pourtant, on leur reproche la flambée des taux d'infection parmi les vaccinés. D'une manière ou d'une autre, cela semble logique aux chefs de gouvernement qui ont l'intention de punir les récalcitrants. Cela s'ajoute aux fermetures de gymnases, de théâtres et de bars. Éditeur TN

Québec a réimposé une nuit couvre-feu commençant le réveillon du Nouvel An alors que les infections au COVID-19 augmentaient. Les restaurants de la province canadienne n'offrent que des plats à emporter, tandis que les gymnases, les bars et les cinémas sont fermés depuis des jours.

Alors que les médias et le gouvernement suscitent une autre alerte au COVID, le premier ministre du Québec, François Legault, veut punir les personnes non vaccinées pour la flambée des infections malgré le fait que 85 % des résidents de la province sont vaccinés.

Cette semaine, le premier ministre du Québec, François Legault, devrait annoncer des mesures plus restrictives envers les personnes non vaccinées, comme l'interdiction d'acheter des alcools forts et de la marijuana.

Mardi, le Journal de Montréal a rapporté qu'«il y avait encore des discussions pour affiner l'application des passeports» aux entrées ou aux caisses enregistreuses pour empêcher les non vaccinés d'entrer dans les magasins d'alcool et de cannabis.

Des passeports vaccinaux ont été requis pour accéder à des entreprises non essentielles telles que des théâtres, des bars et des restaurants, des casinos, des conventions et des conférences, des lieux de culte et des installations sportives. Si Legault va de l'avant avec le déménagement, les non vaccinés ne pourront acheter que de la bière et du vin.

« À maintes reprises, le gouvernement a déclaré qu'il n'avait pas l'intention de forcer les fonctionnaires à se faire vacciner », a déclaré le journal local. Cependant, par des moyens indirects, il transforme la vie des non-vaccinés en un enfer vivant, avec pour objectif final de les faire finalement céder et se faire piquer.

Ce qui est ironique, c'est que la nouvelle exigence de vaccin dans les magasins d'alcool et de cannabis ne s'appliquera qu'aux acheteurs non vaccinés, mais pas aux employés.

Le fait que les autorités québécoises utilisent méthodes « totalitaires » rendre la vie des personnes non vaccinées misérable et semer la peur dans l'ensemble de la population alors que la variante moins grave d'Omicron balaie le monde est tout simplement dégoûtant.

Le gouvernement canadien a même admis avoir lancé une campagne d'opérations psychologiques contre son propre peuple pour le manipuler afin qu'il se conforme au vaccin.

L'utilisation de la peur par le gouvernement et les médias corporatifs a définitivement été discutable sur le plan éthique. Dimanche, un convoi de policiers a fait le tour de Montréal avec des feux clignotants et des sirènes disant aux gens de rentrer chez eux ou de recevoir une amende pour avoir enfreint le couvre-feu.

Ce qui se passe, c'est une prise de pouvoir pandémique par les élites qui utilisent psychose de formation de masse hypnotiser la population par la peur pour en faire leurs esclaves soumis.

Lire l'histoire complète ici…

À propos de l’auteur

Patrick Wood
Patrick Wood est un expert de premier plan et critique sur le développement durable, l'économie verte, l'Agenda 21, l'Agenda 2030 et la technocratie historique. Il est l'auteur de Technocracy Rising: The Trojan Horse of Global Transformation (2015) et co-auteur de Trilaterals Over Washington, Volumes I and II (1978-1980) avec le regretté Antony C. Sutton.
S'abonner
Notifier de
invité

5 Commentaires
Le plus ancien
Date Les plus votés
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires
Freeland_Dave

« Couvre-feu au Québec : Unvaxx avait interdit d'acheter de l'alcool, de la marijuana » Eh bien, lorsque l'alcool était interdit, nous avons utilisé des alambics ou acheté White Lightning à quelqu'un dans le monde souterrain. Pour la marijuana, nous l'avons achetée dans la rue ou cultivée nous-mêmes. De plus, c'était beaucoup moins cher quand c'était illégal. Le rendre légal n'était qu'une source d'argent que le gouvernement pouvait utiliser pour vous rendre plus gérable. Je n'aurais jamais dû légaliser quoi que ce soit. Et vous pensiez que cela rendrait les choses meilleures si vous votiez pour la légaliser alors que cela aggravait en fait les choses. Dis-moi. Qui fume et boit... Lire la suite »

Steve Lévitt

Les discours pourraient être amusants.🥳
Au moins jusqu'à ce que l'argent soit supprimé
Je me demande ce que vous pouvez obtenir pour une paire de jeans ou un disque d'Elvis ces jours-ci 😋

Erik Nielsen

Le gouvernement chinois Xi a interdit les fumoirs publics de la liberté après avoir pris le contrôle de Hong Kong. La population chinoise innocente ne peut même pas fumer le dimanche et rencontrer le véritable amour.
Les Chinois ont donc perdu leur sourire et maintenant ça.
Un homme qui a survécu toute sa vie grâce à l'alcool et à la marihuana doit être sobre. Je déteste ça.

Dernière modification il y a 8 mois par Erik Nielsen
Anne

Une bonne chose que je peux dire sur le fait d'être au chômage, c'est que mes jours de paiement d'impôts, de factures et de dettes seront terminés si cela devait arriver. Je n'ai aucun intérêt à passer à côté de bénédictions temporelles ou éternelles pour m'accrocher à des choses qui seront brûlées avec la terre (2 Pierre 10-12). Je n'ai pas non plus le désir de rejoindre le diable et sa foule dans l'étang de feu. Cela ne me dérange vraiment pas d'être le dernier dans un monde injuste afin d'être le premier dans le Royaume de Dieu. Promesses ou menaces vaines et vides de... Lire la suite »