Smartphones Samsung «Peeping Tom» Écoutez, regardez et scannez les e-mails

Samsung
S'il vous plaît partager cette histoire!

Samsung a déjà été démantelé, mais il n’a aucun intérêt à respecter les règles de confidentialité ou un comportement éthique. C’est un état d’esprit purement technocrate qui se dirige vers la dictature scientifique.  Éditeur TN

Les téléphones Samsung utilisent une technologie qui peut espionner ce que vous lisez et regardez en ligne - et surveiller les courriels dans votre boîte de réception.

Les téléphones passent en mode espion après avoir été alertés par une «balise» souvent intégrée dans des pages Web ou envoyée sous forme de signal ultrason caché dans une télé ou des publicités en ligne.

Jim Killock, directeur exécutif d'Open Rights Group, a averti que "Samsung veut faire votre connaissance, mais se comporte comme un voyeur".

Il a ajouté: «Samsung a propulsé l'espionnage chez ses clients à un tout autre niveau.

«Ce que vous ne pouvez pas voir et ne pouvez pas entendre ne vous inquiétera pas - ou du moins le souhaite-t-il.

«Il doit reconnaître et éteindre le système avant que ses clients ne les avertissent et les abandonnent.»

Si vous utilisez un téléphone Samsung, il est probable que vous ayez déjà accepté que le fabricant du téléphone vous surveille.

Le fabricant coréen y fait référence à plusieurs reprises dans sa politique de confidentialité.

Il écrit: «Nous pouvons, ainsi que certains tiers, également utiliser des technologies appelées balises ou pixels qui transmettent des informations de votre appareil à un serveur.

«Les balises peuvent être intégrées au contenu en ligne, aux vidéos et aux e-mails et permettre à un serveur de lire certains types d'informations à partir de votre appareil, de savoir quand vous avez visualisé un contenu particulier ou un message électronique particulier, de déterminer l'heure et la date auxquelles vous avez visualisé la balise. et l'adresse IP de votre appareil. "

Ils expliquent qu'ils le font pour «diverses raisons», notamment pour analyser la manière dont les téléphones sont utilisés et «pour fournir un contenu et des publicités plus pertinents pour vous».

Le groupe parrainé par le gouvernement allemand a averti que "le suivi des appareils constitue une menace sérieuse pour la vie privée des utilisateurs, car il permet d'espionner leurs habitudes et leurs activités".

Apple stipule clairement dans sa politique de confidentialité qu'il utilise des pixels invisibles et des balises Web sur ses sites Web, ses services en ligne, ses applications interactives, ses courriels et ses publicités, tout en précisant qu'il ne partagera pas votre adresse IP (ce qui peut identifier votre emplacement, votre nom et vos informations personnelles) avec des tiers.

Lire l'histoire complète ici…

S'abonner
Notifier de
invité

0 Commentaires
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires