Arabie saoudite: milliards de dollars 500 Smart City 33 fois la taille de New York

Crédit image: projet NEOM
S'il vous plaît partager cette histoire!
L'Arabie saoudite est en train de devenir une technocratie où tout est axé sur le développement durable. NEOM promet d’être le plus grand Technate du monde, 33 fois la taille de New York et construit à partir de zéro en tant que Smart City micro-gérée et conçue. ⁃ Éditeur TN

L'Arabie saoudite est le plus grand exportateur de pétrole au monde, mais la chute des prix du pétrole a rendu plus difficile pour le pays de payer ses travailleurs pétroliers.

Le gouvernement saoudien a mis au point un projet qui pourrait donner un coup de pouce à son économie: une mégapole d'un milliard de 500 qui sera reliée à la Jordanie et à l'Égypte et sera entièrement alimentée par des énergies renouvelables.

En octobre, 2017, le prince héritier saoudien Mohammed bin Salman, a annoncé le projet intitulé NEOM à la conférence sur les investissements futurs, à Riyad. Il sera financé par le gouvernement saoudien et des investisseurs privés, selon Reuters.

Le pays commence maintenant à attribuer des contrats à des entreprises de construction locales pour la construction de cinq palais. Définis pour être situés sur la côte de la mer Rouge, les palais seront pour le roi, le prince héritier et d'autres membres de la famille royale. Selon Reuters, les bâtiments présenteront une architecture de style marocain traditionnel, des conceptions islamiques et des carreaux de céramique colorés. Le complexe de palais comprendra un port de plaisance, des héliports et un parcours de golf.

La ville à vocation commerciale et industrielle s'étendra sur des kilomètres carrés 10,230. Pour mettre cette taille en perspective, les miles carrés 10,230 représentent plus de 33 fois la superficie de la ville de New York.

L'objectif plus large de NEOM est de réduire la dépendance de l'Arabie saoudite à l'égard des exportations de pétrole, ce qui pourrait étendre l'économie du pays au-delà du pétrole, a déclaré Ben Salman lors de la conférence d'octobre. La ville se concentrera sur une variété d'industries, y compris l'énergie et l'eau, la biotechnologie, l'alimentation, la fabrication de pointe et le divertissement. L'Arabie saoudite n'a pas encore publié de plan directeur sur ce à quoi il ressemblera.

Le pays a nommé Klaus Kleinfeld, ancien PDG de Siemens AG et d'Alcoa Inc, pour diriger le projet NEOM. Les responsables espèrent qu'un programme de financement, qui comprend la vente de 5% du géant pétrolier Saudi Aramco, permettra de lever 300 milliards de dollars pour la construction de NEOM.

 

S'abonner
Notifier de
invité

0 Commentaires
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires