Étude : Les non-vaccinés ont moins d'hospitalisations et moins de maladies graves

S'il vous plaît partager cette histoire!
Cette étude montre une preuve supplémentaire que si le cartel Big Pharma/médical venait de laisser le monde tranquille, la santé des gens du monde entier aurait été bien meilleure. Notamment, l'extrême discrimination et la diffamation des non-vaccinés ont causé d'importants problèmes de santé mentale, exacerbant toutefois le problème global. ⁃ Éditeur TN

An enquête internationale d'un « groupe témoin » soucieux de la santé, qui comprend plus de 300,000 19 personnes qui ont choisi d'éviter la vaccination contre la COVID-19, montre que les participants imposent un fardeau minimal sur les systèmes de santé en raison de leur forte dépendance à l'immunité naturelle, aux soins personnels et à l'utilisation de la santé naturelle suppléments pour aider à prévenir ou même traiter le COVID-XNUMX. Pourtant, ce groupe est confronté à une discrimination infondée, à des pertes d'emplois et à des problèmes de santé mentale intensifiés par sa marginalisation par la société en général.

L'enquête auprès des participants au «groupe témoin» comprend un sous-groupe de plus de 305,000 175 participants de plus de 19 pays qui ont rejoint le projet dirigé par des citoyens et ont choisi de ne pas recevoir de vaccins COVID-5. Les résultats qui viennent d'être téléchargés sur le serveur de préimpression ResearchGate montrent qu'au cours de la période d'enquête de 2021 mois (de septembre 2022 à février 19 inclusivement), les participants ont souffert de faibles taux de maladie COVID-19 grave, ont été rarement hospitalisés et ont largement utilisé des produits de santé naturels. à la fois pour la prévention et pour le traitement du COVID-XNUMX léger à modéré.

Les données de ces cinq premiers mois de l'enquête du groupe témoin ont été analysées et interprétées par une équipe internationale indépendante dirigée par Robert Verkerk PhD, un scientifique multidisciplinaire et le fondateur, directeur exécutif et scientifique de l'Alliance à but non lucratif pour la santé naturelle internationale . Les co-auteurs comprenaient trois médecins en exercice, le Dr Naseeba Kathrada d'Afrique du Sud, le Dr Christof Plothe d'Allemagne et le Dr Katarina Lindley des États-Unis. Les auteurs se sont réunis pour évaluer les données de l'enquête grâce à leur collaboration ces derniers mois avec le Conseil mondial de la santé, une coalition mondiale à but non lucratif d'organisations axées sur la santé et de groupes de la société civile.

Les résultats de l'enquête étaient basés sur une sous-cohorte d'environ 18,500 XNUMX participants du groupe témoin qui avaient rempli des questionnaires sur une base mensuelle au cours des cinq premiers mois de l'enquête. Parmi les nombreuses données collectées, l'enquête a capturé les raisons pour lesquelles les participants évitaient les vaccins, la méfiance à l'égard des gouvernements et des sociétés pharmaceutiques ainsi que les inquiétudes concernant les effets indésirables de vaccins insuffisamment testés étant en tête de liste.

Les participants ont signalé d'importants problèmes de santé mentale qui peuvent avoir été aggravés par la stigmatisation et la discrimination auxquelles sont confrontés ceux qui ont évité les vaccins COVID-19. Il a également constaté que les femmes, bien qu'elles ne soient pas vaccinées contre le COVID-19, souffraient d'anomalies menstruelles et hémorragiques qui pouvaient avoir été associées à une exposition virale, à une excrétion, à une exposition aux protéines de pointe ou à des changements de comportement liés à la pandémie. Ceux qui n'ont jamais porté de masque ont signalé les niveaux les plus bas de la maladie COVID-19.

Étant donné que les participants sont auto-sélectionnés et se sont auto-déclarés, les résultats de l'enquête doivent être interprétés avec prudence lors de leur comparaison avec des statistiques nationales ou des études basées sur des populations sélectionnées au hasard.

Le projet Control Group basé au Royaume-Uni a été créé à la mi-2021 en tant que coopérative dirigée par des citoyens qui vise à évaluer les résultats de santé à long terme parmi les personnes sans vaccin COVID-19 ainsi qu'à relier ses membres aux réseaux de soutien des pays et aux groupes communautaires en ligne. .

Le rapport complet de l'enquête peut être téléchargé à partir de ResearchGate ici.

À propos de l'éditeur

Patrick Wood
Patrick Wood est un expert de premier plan et critique sur le développement durable, l'économie verte, l'Agenda 21, l'Agenda 2030 et la technocratie historique. Il est l'auteur de Technocracy Rising: The Trojan Horse of Global Transformation (2015) et co-auteur de Trilaterals Over Washington, Volumes I and II (1978-1980) avec le regretté Antony C. Sutton.
S'abonner
Notifier de
invité

14 Commentaires
Le plus ancien
Date Les plus votés
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires
DawnieR

Et SOYONS CLAIR, ici…….ceux qui n'ont PAS reçu l'INJECTION(S) EXPERIMENTALE(S) D'ARME BIOLOGIQUE D'ARNm, et « tombent malades »……soit sont tombés malades DE CEUX QUI SONT INJECTÉS (c.-à-d. PERTE); ou c'était juste un rhume/grippe "variété de jardin". Et ceux qui ont reçu le COUP DE LA MORT… sont tombés malades À SUITE DE L'INJECTION(S) ! Je n'ai PAS besoin d'une "étude" pour me dire cela. Cela s'appelle CAUSE ET EFFET. Et MAINTENANT?…..maintenant, ils ont trouvé une excuse MENSONGE / FAUX, appelée SADS, pour ces personnes "SAINES" qui "TOMBENT SOUDAINEMENT MORTES" ?!?! Hystérique!! Mmmmmm……nooooo……la RAISON pour laquelle les gens « en bonne santé » tombent soudainement morts est parce qu'ils ont été INJECTÉS AVEC UNE ARME BIOLOGIQUE !! CAUSE &... Lire la suite »

Erik Nielsen

Bonne observance. en témoignent ici des cas réels.
Trois proches parents ont passé des tests, tous les 2-3 coups, ci-après ont eu Covid 3-4 jours, la fumée et d'autres irrégularités mineures. Conclusion, le vaxx vous donne Covid, mais heureux que les trois aient évité jusqu'à présent d'autres difficultés.
Ici toujours zéro test, zéro vax, zéro virus, zéro rien, depuis de nombreuses années.

Diane DiFlorio

J'ai trouvé ce site assez intéressant. Il s'agit des décès mondiaux de Covid-19 recueillis auprès de l'OMS, du CDC, de la Banque mondiale et de l'ONU depuis le début de la « pandémie » à ce jour. Il est intéressant de comparer la plupart des pays africains aux pays occidentaux et de noter ceux qui ont été vaccinés par rapport aux pays non vaccinés. PROFIL SANITAIRE ANGOLA (worldlifeexpectancy.com) Vous pouvez également voir l'augmentation des décès en provenance de l'Occident une fois la vaccination mise en place. Juste jeter ça, c'est intéressant.

Erik Nielsen

Bon lien merci :-).

Laissez-passer à domicile

Eu não tomei nenhumadose de vacina até o presente momento.
J'ai 73 ans.
Tomando precauçoes naturais, sem exageros.
Indo a supermercados, usando transporte coletivo e aplicativos.
Morando en copropriété.
Tomo remedio pra controle de pressão.
Perdi muitos amigos vaccinados, saudáveis, com as mais inacreditáveis ​​explicações de alguns especialistas médicos.
Todos os q não se vacinaram, passaram bem pelo COVID, e vi vaccinados serem "Contaminados" 2x pelo vírus.
Me cuido dos vaccinados.

Dernière modification il y a 7 mois par HomePass
Erik Nielsen

Muito bom. Tava bem pré-ocupado por voces Africanos. Fico feliz de ver um Africana se cuida.
Nosso Senhor fiz o criacao tao bem, e quando nos usamos a natureza e os regres universals, o melhor resultado chega ;-).

Étrange

Le plus triste, c'est que ceux qui ont pris le coup n'admettront jamais qu'ils ont fait une erreur. Même sur leur lit de mort, ils diront « je sais que ça aurait été pire sans le vaccin ». Comment les sociétés occidentales produisent-elles des gens aussi stupides ?

Diane DiFlorio

Je vis en Ontario, au Canada, et les médias hérités diffusent constamment la même propagande, à savoir que les NON VACCINÉS occupent tous les lits d'hôpitaux et les lits de soins intensifs, MAIS EN FAIT, la vérité est sur leur propre site Web et le contraire est vrai.
Voir: Données de vaccination COVID-19 | COVID-19 (coronavirus) en Ontario

[…] Étude : les non-vaccinés avaient des hospitalisations plus faibles, des taux inférieurs de maladies graves [...]

John

PureBlood ici. Avait covid mais utilisait le protocole FLCCC / Zelenko qui en faisait un cas de grippe. Les choses avaient un drôle de goût pendant quelques jours, mais je n'ai jamais perdu tout goût ou odeur.
Les premiers essais cliniques pour Moderna et Pfizer sont toujours en cours, l'un se terminant en octobre 2022 et l'autre en mai 2023. Je n'avais aucun intérêt à prendre quelque chose qui était encore à l'essai et une technologie qui n'avait jamais été utilisée auparavant.

[…] *** Étude : les non vaccinés avaient des hospitalisations plus faibles, des taux inférieurs de maladies graves [...]

[…] En juin 2022, le rapport a fait les gros titres dans un certain nombre de médias, dont le UK Daily Mail et Technocracy News. Rapidement, MSN a retiré son article (archivé ici) et ResearchGate a retiré le papier […]