Dix villes mondiales sont censées être des technates sans voiture

Olso, Norvège - Aller sans voiture.
S'il vous plaît partager cette histoire!

Les urbanistes mondiaux transforment activement les grandes villes en technologies gérées contenant des zones `` sans voiture '', où les transports publics, les vélos ou la marche à pied seront les seuls modes de transport.  Éditeur TN

En 2015, Oslo a annoncé un plan visant à interdire toutes les voitures de son centre-ville d'ici 2019. Désormais, le pays norvégien veut faire un pas de plus dans cette initiative.

Selon la Le temps, la Norvège estpréparer une facture qui, s'il était adopté, interdirait la vente de voitures à essence dans le pays d'ici 2025.

Mais les villes norvégiennes ne sont pas les seules à se préparer à franchir le pas sans voiture. Les urbanistes et les décideurs du monde entier ont commencé à réfléchir à des moyens permettant aux villes de créer plus d'espace pour les piétons et de réduire les émissions de CO2 du diesel.

Voici 10 villes à la pointe du mouvement sans voiture.

Lire l'histoire complète ici…

S'abonner
Notifier de
invité

4 Commentaires
Le plus ancien
Date Les plus votés
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires
jardinier1

Ecouter votre conversation avec Dave Janda en ce moment… .. Ne me colorez pas une sorte de mondialiste mais je n'ai aucun problème à abandonner les voitures autant que possible. Je suis totalement d'accord avec ça. Je suis aussi un grand fan des transports publics qui sont pratiquement inexistants dans la plupart des États-Unis. Je salue les transports en commun pour que nous ne passions pas tous notre vie à conduire - les garages de stationnement et les parkings, les magasins de pneus et les magasins de pièces automobiles et les stations-service et le bruit sans fin, les GENS jouant en second lieu les droits supérieurs et le droit- de passage des voitures. Je ne comprends pas pourquoi tu le ferais... Lire la suite »

Patrick Wood

Bien sûr, nous pouvons tous les deux avoir des opinions et des préférences légitimes qui ne sont pas identiques. Le hic vient quand l'un de nous essaie de légiférer (forcer) l'autre à obéir à votre opinion. Le gouvernement rend obligatoire une ville sans voiture. L'Agenda 21 tente la même chose partout sur la planète depuis 1992. Les «villes durables» consistent à réduire énergiquement la consommation. En d'autres termes, c'est la FORCE qui a tort. En attendant, les gens devraient avoir le libre choix d'exercer le style de vie qu'ils ont choisi et la propriété qu'ils possèdent. C'est ce que l'Amérique a toujours été.

jardinier1

Merci pour votre réponse, et je suis d'accord sur l'erreur de force. Mais n'est-ce pas le gouvernement, en collusion avec l'industrie automobile aux États-Unis, qui a forcé les transports publics - tramways, trains voyageurs - à cesser leurs activités dans les années 40 et 50? Alors maintenant, ils nous obligent à sortir de nos voitures que nous avons été obligés d'acheter pour aller n'importe où, et de retourner dans les transports publics dont ils se sont débarrassés de force il y a 60 ans. De toutes les propositions misérables de l'agenda mondialiste, les transports publics généralisés et fonctionnels ainsi qu'une re-piétonisation de nos villes sont un... Lire la suite »

EasttGhostCom

Les idiots soumis contrôlés par l'esprit sont les bienvenus d'être «forcés» à faire quoi que ce soit.