Trump crée l'American Technology Council pour «transformer» les technologies de l'information

S'il vous plaît partager cette histoire!

Le président Trump vient de créer et de signer un nouvel ordre exécutif qui crée le Conseil américain de la technologie (ATC). Le Conseil sera composé de plusieurs membres du Cabinet et d'autres hauts responsables du renseignement, tels que le directeur du renseignement national, le secrétaire à la Sécurité intérieure et le conseiller à la sécurité nationale.

Il n'y a rien dans le décret qui détaille exactement ce que sera son programme spécifique, mais il prendra fin le mois de janvier 20, 2021. L'ordre du jour général est clairement énoncé à la section 1:

La politique des États-Unis est de promouvoir l'utilisation sûre, efficace et économique des technologies de l'information pour accomplir leurs missions. Les Américains méritent de meilleurs services numériques de la part de leur gouvernement. Pour mettre en œuvre cette politique, le gouvernement fédéral doit transformer et moderniser sa technologie de l'information et la façon dont il utilise et fournit les services numériques.

Cela ressemble à une initiative technocrate visant à promouvoir les objectifs de l'ingénierie sociale, qui nécessite des niveaux croissants de surveillance citoyenne et de prestation de services ultérieure. Les mots-clés «transformer» et «moderniser» sont particulièrement ouverts.


Ordonnance présidentielle sur l'établissement
de l'American Technology Council

ORDRE EXECUTIF

- - - - - - -

CREATION DU CONSEIL AMERICAIN DES TECHNOLOGIES

     Par l'autorité qui m'est conférée en tant que Président par la Constitution et les lois des États-Unis d'Amérique, il est ordonné comme suit:

Section 1. Politique. La politique des États-Unis est de promouvoir l'utilisation sûre, efficace et économique des technologies de l'information pour accomplir leurs missions. Les Américains méritent de meilleurs services numériques de la part de leur gouvernement. Pour mettre en œuvre cette politique, le gouvernement fédéral doit transformer et moderniser sa technologie de l'information et la façon dont il utilise et fournit les services numériques.

Seconde. 2. Objet. Afin de promouvoir la politique énoncée à l'article 1 du présent arrêté, cet arrêté crée l'American Technology Council (ATC).

Seconde. 3. Création et composition de l'ATC. L'ATC est établi par les présentes, avec les membres suivants:

a) Le président, qui assume les fonctions de président;

(b) le vice-président;

c) Le secrétaire à la défense;

(d) Le secrétaire au commerce;

e) Le secrétaire à la sécurité intérieure;

f) Le directeur du renseignement national;

g) Le directeur du Bureau de la gestion et du budget (OMB);

h) Le directeur du Bureau de la politique scientifique et technologique;

(i) le directeur technique américain;

j) L'administrateur des services généraux;

(k) le conseiller principal du président;

l) Assistant du Président pour les initiatives intragouvernementales et technologiques;

m) L'assistant du président pour les initiatives stratégiques;

n) L'assistant du président pour les affaires de sécurité nationale;

o) L'assistant du président pour la sécurité intérieure et la lutte contre le terrorisme;

(p) L'administrateur du service numérique américain;

q) L’administrateur du Bureau du gouvernement électronique (responsable fédéral de l’information);

r) Le commissaire du Service de la transformation technologique; et

(s) Le directeur de l'American Technology Council (directeur).

Seconde. 4. Invités supplémentaires. Le directeur peut inviter les chefs d'organismes ayant des programmes de prestation de services clés à assister aux réunions de l'ATV à tour de rôle et peut également inviter les chefs de ces programmes de prestation de services à y assister. Le président, ou sur sa directive, le directeur, peut également inviter d'autres fonctionnaires des départements exécutifs, des agences et des bureaux à assister aux réunions de l'ATC de temps à autre.

Seconde. 5. Réunions ATC. Le président, ou sur ses instructions, le directeur, peut convoquer des réunions de l'ATC. Le président préside les réunions. En l'absence du président, le vice-président préside et en l'absence du vice-président le directeur préside.

Seconde. 6. Fonctions ATC. a) Les principales fonctions de l'ATC sont les suivantes:

(i) coordonner la vision, la stratégie et l'orientation pour l'utilisation par le gouvernement fédéral des technologies de l'information et la prestation de services par le biais de la technologie de l'information;

(ii) coordonner les conseils au président concernant les décisions politiques et les processus concernant l'utilisation par le gouvernement fédéral des technologies de l'information et la prestation de services par le biais de la technologie de l'information; et

(iii) veiller à ce que ces décisions et processus soient conformes à la politique énoncée à la section 1 de la présente ordonnance et à ce que la politique soit effectivement mise en œuvre.

(b) Les fonctions de l'ATC, telles que spécifiées dans la sous-section (a) de la présente section, ne s'étendent à aucun système de sécurité nationale, tel que défini dans la section 3552 (b) (6) du titre 44, United States Code.

(c) Rien dans cette section ne doit être interprété comme portant atteinte ou autrement affectant l'autorité d'une agence ou de l'OMB, y compris l'autorité de l'OMB de surveiller la mise en œuvre des politiques et programmes d'administration et d'élaborer et de mettre en œuvre des politiques de gestion pour toutes les agences.

Seconde. 7. Administration ATC. (a) L'ATC peut fonctionner par l'intermédiaire de comités ad hoc, de groupes de travail ou de groupes interinstitutions, chacun étant présidé par le directeur ou par un fonctionnaire que le directeur peut, de temps à autre, désigner. Ces groupes comprennent un forum interinstitutions de haut niveau pour examiner les questions de politique liées à la technologie de l'information, et un comité adjoint pour examiner et surveiller les travaux du forum interinstitutions ATC et pour s'assurer que les questions soumises à l'ATV ont été correctement analysées et préparées pour décision.

(b) L'ATC aura un directeur, qui sera un employé du bureau exécutif du président désigné par le président.

(c) Toutes les agences sont encouragées à coopérer avec l'ATC et à fournir à l'ATC l'aide, les informations et les conseils que l'ATC peut demander, dans la mesure autorisée par la loi.

(d) Conformément à la protection des sources et des méthodes, le directeur du renseignement national est encouragé à donner accès aux informations classifiées sur les menaces, les vulnérabilités et les procédures d'atténuation de cybersécurité à l'ATC afin de faciliter les activités de l'ATC.

Seconde. 8. Résiliation. Cette ordonnance et l'ATC établi en vertu des présentes prendront fin le 20 janvier 2021.

Seconde. 9. Dispositions générales. (a) Rien dans cet ordre ne doit être interprété comme portant atteinte ou autrement affectant:

(i) le pouvoir accordé par la loi à un département ou une agence exécutive, ou à son chef;

(ii) les fonctions du directeur de l'OMB relatives aux propositions budgétaires, administratives ou législatives; ou

(iii) les dispositions du mémorandum présidentiel du 19 mars 2015, intitulé «Création du directeur des technologies de l'information de la Maison Blanche et du Comité exécutif des technologies de l'information présidentielles».

(b) Cet arrêté sera exécuté conformément à la loi applicable et sous réserve de la disponibilité des crédits.

(c) La présente ordonnance ne vise pas et ne crée aucun droit ou avantage, substantiel ou procédural, exécutoire en droit ou en équité par une partie contre les États-Unis, ses départements, agences ou entités, ses dirigeants, employés. , ou des agents, ou toute autre personne.

DONALD J. TRUMP

LA MAISON BLANCHE,

Avril 28, 2017.

À propos de l’auteur

Patrick Wood
Patrick Wood est un expert de premier plan et critique sur le développement durable, l'économie verte, l'Agenda 21, l'Agenda 2030 et la technocratie historique. Il est l'auteur de Technocracy Rising: The Trojan Horse of Global Transformation (2015) et co-auteur de Trilaterals Over Washington, Volumes I and II (1978-1980) avec le regretté Antony C. Sutton.
S'abonner
Notifier de
invité

0 Commentaires
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires