Les États membres des Nations Unies décrivent la feuille de route des technologies de l'information pour atteindre les objectifs de développement durable

S'il vous plaît partager cette histoire!
Note TN: La poussée frénétique de l'ONU pour la diffusion et la pénétration des services Internet à travers le monde est due au fait qu'elle croit que les TIC sont un catalyseur clé du développement durable. Par exemple, les personnes «connectées» peuvent subir un lavage de cerveau et être contrôlées à distance avec peu d'effort de la part d'une autorité centrale.

Après deux jours d'examen par l'Assemblée générale des Nations Unies des résultats du Sommet mondial sur la société de l'information (SMSI), les États membres ont adopté un document final visant à réduire la fracture numérique et à garantir la liberté d'expression et s’attaquer à la gouvernance de l’Internet pour réaliser l’Agenda 2030 pour le développement durable.

«Les TIC [technologies de l'information et de la communication] jouent un rôle de plus en plus important dans la promotion du développement économique et social, notamment en améliorant la productivité, en facilitant les échanges, en créant des emplois de qualité, en fournissant des services basés sur les TIC, tels que la santé en ligne et l'apprentissage en ligne, et en améliorant gouvernance », a déclaré Mogens Lykketoft, président de l'Assemblée générale des Nations Unies, qui a convoqué la conférence, connue sous le nom de Réunion de haut niveau SMSI + 10, qui a commencé mardi et s'est achevé hier soir.

Sonnant la même note, ONU Secrétaire général Ban Ki-moon a déclaré que les TIC pourraient être un moteur pour atteindre les objectifs Objectifs de développement durable (ODD), d’autant plus que cet examen de haut niveau intervient trois mois seulement après l’adoption de la Agenda 2030. "Ils peuvent alimenter cette entreprise mondiale", a-t-il déclaré.

Bien que plus de 4 / 5 des ménages du monde développé aient un accès à Internet, les États membres restent confrontés à une fracture numérique critique, la majorité des ménages des pays en développement n'ayant pas accès à cet accès, selon le rapport. Document final.

«Les femmes représentent la moitié de la population mondiale. Pourtant, 200, moins de femmes que d'hommes ont accès à Internet», a souligné M. Ban, ajoutant que «nous devons réduire ces écarts».

Les résultats ont donc exhorté le renforcement de la politique et du partenariat international pour améliorer les capacités d'infrastructure et augmenter le financement à cet égard.

À l'issue du bilan, les États membres des Nations Unies ont également réaffirmé leur «volonté commune et leur attachement à la vision du SMSI de construire une société de l'information centrée sur la personne, inclusive et axée sur le développement», et se sont engagés à utiliser les TIC pour un développement durable, relier le numérique et le savoir. divise et réaffirme que «en tant que fondement essentiel de la société de l'information…, les mêmes droits que les personnes hors ligne doivent également être protégés en ligne».

Entre-temps, de nouveaux défis tels que la cybercriminalité, les cyberattaques et l’utilisation des TIC à des fins terroristes sont apparus. Ces menaces ont alerté les gouvernements sur la nécessité d'intensifier leurs efforts pour s'attaquer à la sécurité nationale, ainsi que sur le rôle important du droit international dans l'instauration de la confiance dans les TIC.

Soulignant encore la nécessité d'un engagement actif des gouvernements, du secteur privé, de la société civile, des organisations internationales et d'autres parties prenantes, le résultat a également décidé d'étendre le mandat du Forum sur la gouvernance de l'Internet (IGF) pour une autre décennie, le qualifiant de plate-forme efficace de discussions.

L’Assemblée générale a également décidé de tenir une réunion de haut niveau sur l’examen général de la mise en œuvre des résultats du SMSI dans 2025.

Lire l'histoire complète ici…

S'abonner
Notifier de
invité

4 Commentaires
Le plus ancien
Date Les plus votés
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires
Robin Lillicrapp

C'était une journée chaude hier. En début de soirée, le courant a été coupé. Un sondage auprès du fournisseur d'électricité a révélé qu'il était au courant d'une panne dans ma région mais qu'il ne pouvait pas en préciser la cause ni la durée. Une vérification rapide des voisins de chaque côté n'a révélé aucune interruption de leur électricité. Leur pouvoir était réticulé selon les lignes communes à notre quartier. L'évaluation que mes disjoncteurs étaient tous en bon état - aucun défaut dans la maison - m'a alors amené à voir que l'écran de données sur le Smart Meter était vide. Par cela, je savais que ce n'était pas une pénurie locale de... Lire la suite »

Alison Ryan

Oui, l'ONU considère «les TIC comme un catalyseur clé du développement durable». Un autre exemple est SWANSAT, le système satellitaire du réseau super-large et il sera lancé en 2016. SWANSAT a été présenté comme un modèle économique efficace pour réduire la fracture numérique des pays les moins avancés (PMA) et des pays en développement (CD) pour assurer le développement durable objectifs et de développer une société de réseau mondial. Voir les liens http://www.swansat.com/faqs.htm#top http://www.itu.int/net/wsis/goldenbook/search/display.asp?Quest=8061732&lang=en http: // www. itu.int/net4/wsis/stocktaking/projects/Project/Details?projectId=1194273977 http://www.swansat.com/milestones.htm La constellation de SWANSAT de trois satellites de télécommunications géosynchrones de haute puissance fournira une infrastructure à un seul et omniprésent réseau haut débit mondial, ou Single OmniSystem, intégrant la numérisation des technologies de transmission, y compris: Services de téléphonie et de télécopie /... Lire la suite »

Alison

SWANSAT travaille à l’instauration d’un système d’ordre mondial. Ce document DEMARCHE AND MANIFESTO (http://documents.mx/documents/f Federal-ministry-of-economics-and-technology.html) indique qu'il respecte pleinement la Déclaration universelle des droits de l'homme des Nations Unies et s'appuie sur elle. Voir p8 • Déclaration du millénaire des Nations Unies, 2000. Voir p36 -37 • Déclaration ministérielle 2000 du Conseil économique et social des Nations Unies (ECOSOC). Voir p36-37 Le modèle économique SWANSAT System Shareware Telecommunications ™ • entend assurer un développement durable et un développement harmonieux d'une société de réseau mondial. Voir p40 • Contribuera à réduire l'empreinte carbone de la fourniture de services TIC par satellite dans le monde entier. Voir p41 • Facilitera la réduction... Lire la suite »