Bientôt disponible : contrôle centralisé sur les rapports d'utilisation malveillante du DNS

S'il vous plaît partager cette histoire!
La plupart des FAI ont leur propre façon de traiter les domaines qui traitent des logiciels malveillants, des botnets, du phishing, du pharming et du spam. Un registre mondial pourrait facilement être étendu pour inclure la désinformation et la désinformation réglementées par des vérificateurs de faits avisés. Comme 1984 d'Orwell, votre domaine pourrait être effacé de l'existence. ⁃ Éditeur TN

Le DNS Abuse Institute (DNSAI) développe actuellement un outil centralisé de signalement des abus (CART). Cet outil est destiné à fournir une plate-forme unique pour signaler les abus de DNS en décrivant les exigences en matière de preuves pour chaque type d'abus, en formatant et en enrichissant correctement les détails de la demande fournis, puis en les transmettant au registre ou au bureau d'enregistrement approprié. L'objectif est de standardiser des processus fiables pour améliorer à la fois l'acte de signalement d'abus et les rapports d'abus que les bureaux d'enregistrement et les registres reçoivent.

Dans le cadre de sa collecte d'exigences, le DNSAI a étudié les processus de signalement des plus grands registres et bureaux d'enregistrement afin de mieux comprendre comment ils acceptent les signalements d'abus. Des informations accessibles au public sur les sites Web des registres et des bureaux d'enregistrement ont été collectées pour obtenir des données sur leurs mises en œuvre et leurs processus de signalement d'abus. Dans une tentative d'imiter l'expérience d'un signaleur d'abus sans connaissance préalable du registre ou du bureau d'enregistrement, la recherche d'informations a toujours commencé sur chaque page d'accueil du bureau d'enregistrement ou du registre, suivie d'une navigation plus approfondie sur le site si nécessaire, ou d'une recherche Google distincte si les informations sont insuffisantes. a été trouvé sur le site.

Notez que les données ne reflètent que les informations trouvées au moment de la recherche et pas nécessairement ce qui peut exister actuellement. Des facteurs tels que la langue et les sites Web volumineux ou complexes peuvent avoir efficacement caché certaines des informations recherchées, mais dans ce cas, on pourrait également raisonnablement supposer que les signaleurs d'abus seraient également touchés.

Il convient également de noter que ce travail n'était pas conçu comme un audit et n'a pas été mené en tenant compte des obligations contractuelles applicables de l'ICANN. En outre, une grande partie des informations que nous recherchions va au-delà de ce que les bureaux d'enregistrement et les registres accrédités par l'ICANN sont tenus de faire. Les données incluent les résultats des ccTLD qui sont entièrement en dehors du régime contractuel de l'ICANN.

RÉSULTATS

Des recherches ont été menées sur les 50 premiers bureaux d'enregistrement en fonction du nombre de domaines enregistrés, comprenant plus d'un quart de tous les domaines enregistrés et une majorité significative de domaines gTLD.

Des recherches ont également été menées sur les 32 registres qui exploitent les 15 plus grands TLD par noms sous gestion ainsi que les 30 plus grands gTLD par noms sous gestion. Cela représente la majorité de tous les domaines.

N'oubliez pas que ces résultats ont été recueillis en commençant à chercher dans les sites de registre ou de registre pertinents et en élargissant à partir de là, il est donc possible que des ressources supplémentaires existent mais n'aient pas été trouvées après une diligence raisonnable. Cela dit, si nous n'étions pas en mesure de localiser la ressource après une diligence raisonnable, il est probable qu'un signaleur d'abus aurait la même expérience.

Les données recueillies sur les sites Web des bureaux d'enregistrement et des registres indiquent ce qui suit :

Informations disponibles sur le signalement des abus% de bureaux d'enregistrement% des registres
Page de signalement d'abus dédiée78 % 47 %
Lien vers la page de signalement d'abus depuis leur page d'accueil46 % 34 %
Recherche requise au-delà de la page d'accueil ou une recherche Google distincte pour trouver la page de signalement d'abus32 % 12 %
Aucune page de signalement d'abus trouvée22 % 53 %
E-mail de contact d'abus74 % 56 %
Le contact par e-mail d'abus n'était pas répertorié sur la page de signalement d'abus, mais trouvé via la page de contacts, la recherche sur le site ou la recherche Google20 % 19 %
Formulaire Web pour les rapports d'abus54 % 25 %
Seul le formulaire Web est disponible (pas d'e-mail, etc.)14 % 6%
Webform a un ensemble unique de champs de réponse pour tous les types d'abus22 % 19 %
Adresse postale de contact en cas d'abus4%22 %
Numéro de téléphone du contact en cas d'abus16 % 12 %
Aucun contact d'abus10 % 34 %
Spécification des types d'abus64 % 25 %
Exigences en matière de preuves pour chaque type d'abus stipulé40 % 9%
Procédures distinctes pour l'application de la loi et l'utilisation d'ordonnances judiciaires/d'assignations à comparaître22 % 3%

Lire l'histoire complète ici…

À propos de l’auteur

Patrick Wood
Patrick Wood est un expert de premier plan et critique sur le développement durable, l'économie verte, l'Agenda 21, l'Agenda 2030 et la technocratie historique. Il est l'auteur de Technocracy Rising: The Trojan Horse of Global Transformation (2015) et co-auteur de Trilaterals Over Washington, Volumes I and II (1978-1980) avec le regretté Antony C. Sutton.
S'abonner
Notifier de
invité

4 Commentaires
Le plus ancien
Date Les plus votés
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires

[…] Lire l'article original […]

coronistan.blogspot.com

Mais c'est pour le plus grand bien...

des banquiers.

Elle

Ouais. Exactement ce à quoi on s'attendrait à être militarisé ensuite. Recueillez des informations à portée excessive et utilisez-les contre le peuple. Plus des YGL de Klaus Schwab et leurs crapauds affectant le monde en général.

Avec Trudeau annonce maintenant sa dictature les choses sont sur le point de mal tourner. Les camionneurs écoutent attentivement alors qu'ils continuent de défendre leur mouvement de liberté. Cependant, ils guettent un conflit forcé des acteurs de Trudeau qui appelleraient le bras militaire contre eux.

trackback

[…] Prochainement : contrôle centralisé sur les rapports d'abus DNS […]