Les étrangers possèdent maintenant des millions d'acres de terres agricoles américaines de premier ordre dans 30

les terres agricoles
S'il vous plaît partager cette histoire!
La mondialisation consiste à retirer des ressources de leurs propriétaires et à se concentrer entre les mains d’oligarques. Aux États-Unis, plus de 12% de notre parcelle agricole en diminution appartient à des intérêts étrangers. C’est l’objectif primordial du développement durable, aussi appelé technocratie. ⁃ Éditeur TN

Partout en Amérique, les terres agricoles américaines sont englouties par des intérêts étrangers. Ainsi, lorsque nous parlons du «cœur de l'Amérique», la vérité est que de vastes étendues de ce «cœur» appartiennent désormais à des étrangers, et la plupart des Américains n'ont aucune idée de ce qui se passe. De nos jours, beaucoup de gens mettent en garde contre la «mondialisation» de l'économie mondiale, mais en réalité, notre propre sol est rapidement «mondialisé». Lorsque les fermes sont détenues localement, les revenus que ces fermes tirent ont tendance à rester dans les communautés locales. Mais avec les fermes étrangères, il n'y a aucune garantie que cela se produira. Et bien qu'il y ait beaucoup de nourriture pour tout le monde, ce n'est pas une préoccupation majeure, mais que se passe-t-il lorsqu'une crise alimentaire éclate et que ces fermes étrangères continuent d'envoyer leurs produits hors du pays? Il y a ici de très graves problèmes de sécurité nationale, et ils ne sont vraiment pas résolus. Au lieu de cela, la quantité de terres agricoles détenues par des étrangers continue d'augmenter chaque année.

Avant de lire le titre de cet article, combien de terres agricoles américaines auriez-vous deviné que les étrangers possèdent maintenant?

Personnellement, je n'avais aucune idée que les étrangers possèdent maintenant près de 30 millions d'acres. Ce qui suit vient de Radio Nationale Publique...

Sol américain.

Ce sont deux mots couramment utilisés pour susciter des sentiments patriotiques. Ce sont aussi des mots qui ne peuvent pas être pris pour acquis, car aujourd'hui près de 30 millions d'acres des terres agricoles américaines sont détenues par des investisseurs étrangers. Ce nombre a doublé au cours des deux dernières décennies, ce qui a sonné l'alarme dans les communautés agricoles.

Comment avons-nous permis que cela se produise?

Et en fait, les lois concernant la propriété foncière varient considérablement d'un État à l'autre. Certains États ont imposé des restrictions strictes à la propriété foncière étrangère, tandis que dans d'autres “Un gratuit pour tous”...

«Le Texas est une sorte de gratuité, donc ils n'ont pas de limite sur le nombre de terres pouvant être possédées», déclare Ty Higgins, du Farm Office de l'Ohio, «Vous regardez dans l'Iowa et ils le restreignent - pas de terre dans l'Iowa appartient à une entité étrangère. "

L’Ohio, comme le Texas, n’a pas non plus de restrictions, et des entités sous contrôle étranger détiennent près d’un demi-million d’acres de terres agricoles. Dans le coin nord-ouest de l'État, au-dessous de Tolède, seules des entreprises des Pays-Bas ont acheté des acres 64,000 pour leurs parcs éoliens.

Mais même dans les États où il existe des restrictions, les entités étrangères peuvent contourner ce problème en achetant simplement de grandes entreprises propriétaires de terres.

Par exemple, lorsque les Chinois ont acheté Smithfield Foods en 2013, ils ont instantanément pris le contrôle de 146,000 XNUMX acres de terres agricoles de premier ordre. Ce qui suit vient de Wikipédia...

Smithfield Foods, Inc., Est un Traitement de la viande entreprise basée à Smithfield, Virginie, aux États-Unis, et une société en propriété exclusive filiale of Groupe WH de la Chine. Fondée à 1936 sous le nom de Smithfield Packing Company par Joseph W. Luter et son fils, la société est la plus grande cochon et un  porcproducteur dans le monde.[4] En plus de posséder plus de fermes 500 aux États-Unis, Smithfield passe des contrats avec une autre ferme indépendante 2,000 dans tout le pays pour y élever des porcs.[5] En dehors des États-Unis, la société possède des installations au Mexique, en Pologne, en Roumanie, en Allemagne et au Royaume-Uni.[6]À l'échelle mondiale, l'entreprise employait 50,200 2016 en 14 et a déclaré un chiffre d'affaires annuel de XNUMX milliards de dollars.[2] Son usine de transformation de la viande 973,000-pieds carrés Tar Heel, Caroline du Nord, a été dit dans 2000 être le plus grand du monde, transformant des porcs 32,000 par jour.[7]

Connu à l'époque sous le nom de Shuanghui Group, le groupe WH a acheté Smithfield Foods à 2013 pour un milliard de dollars 4.72, soit plus que sa valeur marchande.[8][9] Il s’agit de la plus importante acquisition d’une société américaine par la Chine à ce jour.[10] L’acquisition des acres de terres 146,000 de Smithfield a permis à WH Group, dont le siège est situé à LuoheHenan province, l’un des plus grands propriétaires étrangers de terres agricoles américaines.[A]

Bien sûr, cela n'est pas arrivé par accident.

Le gouvernement chinois communiste a en fait fait de l'achat d'actifs agricoles étrangers une priorité nationale au cours des dernières années, et cela s'est reflété dans une série de documents clés...

Cette stratégie se traduit par des encouragements à investir à l'étranger par divers documents et articles publiés par les dirigeants chinois. Par exemple, une série de «documents numéro un» annuels publiés par les autorités du parti communiste chinois déclarant que la politique rurale contenait des stratégies d'investissement de plus en plus spécifiques. Une exhortation générale à investir dans l'agriculture à l'étranger, publiée dans 2007, a été suivie par une première vague d'entreprises agricoles à l'étranger. Dans 2010, les autorités ont appelé à des politiques de soutien pour encourager les investissements à l'étranger.

Le document 2014 incluait un mandat plus spécifique consistant à créer de grands conglomérats marchands de céréales, destiné à donner aux entreprises chinoises un contrôle accru sur les importations d'oléagineux et de céréales. C'est la même année où COFCO acquiert Nidera et Noble Agri, faisant de COFCO l'une des plus grandes sociétés de négoce au monde en termes de valeur des actifs. Le document 2015 appelait spécifiquement à des politiques visant à soutenir les installations, les équipements et les intrants pour la production agricole dans des pays étrangers. Le document 2017 a élargi l’encouragement pour inclure tous les types de conglomérats agricoles. Le document 2018 réitère l'aval général des investissements à l'étranger et les instructions pour créer des conglomérats multinationaux de négoce de céréales et de produits agricoles.

Au final, dans quelle mesure les Chinois seraient-ils à l'aise avec nos terres agricoles?

S'ils possédaient 20 pour cent de nos terres agricoles, serions-nous d'accord avec ça?

Eh bien, si ce chiffre atteignait 30 ou 40 pour cent?

Est-ce que ça ira toujours?

Nous devons commencer à nous poser ce genre de questions, car les étrangers achètent chaque jour davantage de terres agricoles, ce qui constitue une menace très réelle pour la sécurité nationale.

Et après ça année absolument désastreuse, des milliers d’agriculteurs américains de plus seront forcés de fermer leurs portes et il est prévu que plus de terres agricoles américaines seront mises en vente que jamais auparavant.

J'ai longuement discuté des problèmes que rencontrent actuellement les agriculteurs du centre du pays. hier, et aujourd’hui, je voudrais partager avec vous une partie d’un courriel qu’un ami du Missouri vient de m'envoyer…

Je travaille pour un agriculteur du centre-ouest du Missouri qui élève du maïs, du soja et du bétail. Dire que le printemps a été difficile sera un euphémisme de l'année !!! Nous avons réussi à faire planter du maïs en avril, mais il a commencé à pleuvoir et il pleuvait encore et nous avons encore du maïs à planter. Mon patron n'aime pas semer du maïs après May 15 et le voici, May 27 et nous n'avons toujours pas fini de semer du maïs. Avec chaque jour de retard qui passe, le rendement diminue, que faites-vous ??? Commençons-nous à planter du soja si ou quand il se tarit alors que le prix du soja est à un niveau record ou plantons-nous du maïs dont le prix a augmenté mais dont le rendement sera réduit ??? Depuis avril 28 jusqu'à aujourd'hui (mai 27), nous avons eu 10 pouces de pluie. Un jour, nous avons eu 4.5 pouces avec des routes et des sous-sols inondés. La semaine dernière, nous avons eu la pluie 4 sur ces jours 7 !!! Il pleut encore aujourd'hui alors que j'écris ça !!! Nous avons besoin de jours chauds, ensoleillés, secs et venteux et nous avons surtout des jours frais, nuageux et pluvieux. Les prochains jeudis sont supposés être en 57 !!! Si les conditions météorologiques ne changent pas, je ne vois pas comment nous pourrions planter le soja, mais nous avons des acres 1,300 à planter. Il y a de grands agriculteurs dans ma région qui n'ont rien planté.

C'est vraiment un "orage parfait" pour les agriculteurs américains, et beaucoup croient que ce que nous avons vu jusqu'à présent n'est que le début.

Les faillites agricoles sont déjà au plus haut niveau depuis la dernière récession, et voulons-nous vraiment que les étrangers engloutissent encore plus de nos terres agricoles à des agriculteurs qui ont désespérément besoin de vendre?

Nos fondateurs n'ont jamais voulu que l'Amérique soit vendue au plus offrant, et nous espérons qu'un plus grand nombre d'États adopteront des lois garantissant que les fermes américaines restent entre les mains de leurs agriculteurs.

Lire l'histoire complète ici…

S'abonner
Notifier de
invité

1 Commentaire
Le plus ancien
Date Les plus votés
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires
Madame

Vous pouvez remercier M. Bill et les gauchers pour cela. Voir ces avions avec les sentiers qui ne s'évaporent pas? Ce sont les produits chimiques qui ensemencent les nuages ​​pour la pluie et la couverture nuageuse continue. Pas d'actualité, mais vous l'avez peut-être manquée: https://www.theguardian.com/global-development/poverty-matters/2010/sep/29/gates-foundation-gm-monsanto

Je suis sûr que vous pouvez rassembler les pièces de ce puzzle. Gates est un dé-populationiste avoué.

Que Dieu vous bénisse pour votre travail!

Dernière modification il y a 1 an par Mme.