COVID Blues: Pas de `` chant '' ou de `` chant '' dans les églises, synagogues, mosquées en Californie

S'il vous plaît partager cette histoire!
En violation flagrante du premier amendement, la Californie a interdit le chant dans les églises, les synagogues et les mosquées, dictant comment les services religieux peuvent être tenus. De nombreux pasteurs évangéliques prévoient d'ignorer les folies de Newsom et de les affronter devant le tribunal. ⁃ Éditeur TN

Mercredi dernier, le Département californien de la santé publique a interdit de «chanter et chanter» dans les lieux de culte, y compris les églises, les mosquées et les synagogues. Alors que le ministère avait précédemment déconseillé de chanter dans les lieux de culte, il a rendu l'interdiction obligatoire la semaine dernière.

«Même en respectant la distance physique, se réunir dans un cadre de congrégation de plusieurs ménages différents pour pratiquer une foi personnelle comporte un risque relativement plus élevé de transmission généralisée du virus COVID-19 et peut entraîner une augmentation des taux d'infection, d'hospitalisation et de décès. , en particulier parmi les populations les plus vulnérables. En particulier, des activités telles que le chant et le chant annulent la réduction des risques obtenue grâce à une distance physique de six pieds, » l'ordre indique.

«Les lieux de culte doivent donc cesser les activités de chant et de chant et limiter la fréquentation intérieure à 25% de la capacité de renforcement ou à un maximum de 100 participants, selon le moindre des deux», ajoute le département de la santé.

Plus précisément, l'ordonnance exige que les églises «cessent de chanter (lors des répétitions, des services, etc.), des chants et d'autres pratiques et représentations là où il y a une probabilité accrue de transmission par des gouttelettes exhalées contaminées. Envisagez de pratiquer ces activités à l'aide de méthodes alternatives (telles que le streaming sur Internet) qui garantissent que les membres de la congrégation individuels effectuent ces activités séparément dans leur propre maison.

L'état églises autorisées et d’autres lieux de culte à rouvrir à la fin du mois de mai, mais les a exhortés à «envisager vivement de cesser de chanter».

Les cas de coronavirus ont augmenté en Californie ces dernières semaines.

R. James King, pasteur du Minnesota, a Le Resurgent pour condamner l'interdiction. «La question critique est la suivante: l'État de Californie essaie de dicter quel type de culte peut ou non avoir lieu au sein d'une assemblée religieuse. Il s'agit d'une transgression flagrante et effroyable des droits américains essentiels », a-t-il écrit.

King a noté le gouverneur Gavin Newsom (D-Calif.) soutien aux manifestations Black Lives Matter à la suite du meurtre horrible de George Floyd par la police. Lundi dernier - deux jours avant l'interdiction de chanter - Newsom s'est adressé aux manifestants. "Pour ceux d'entre vous qui protestent, je veux que vous sachiez que vous comptez", a déclaré le gouverneur. «À ceux qui veulent s'exprimer… Que Dieu vous bénisse. Continue de faire ça. Votre rage est réelle. "

Le pasteur a opposé ce soutien aux manifestants à la nouvelle interdiction de chanter.

«Les manifestations pacifiques sont, comme le culte, protégées par le Premier Amendement. Comme le culte, ils incluent de grands rassemblements de personnes. Comme le culte, ils comprennent des périodes de chant et de chant. Cependant, contrairement au culte, ils ne sont pas inquiétés par l'ingérence intrusive de l'État », a écrit le pasteur. «Le gouverneur Gavin Newsom a soutenu les manifestations, et il ne fait aucun doute que, si elles éclataient à nouveau, il continuerait à excuser les activités qui sont maintenant interdites par son administration dans les bâtiments de l'église. Ils dictent donc la façon dont les gens adorent et ne ciblent que le culte religieux. »

Lire l'histoire complète ici…

S'abonner
Notifier de
invité

2 Commentaires
Le plus ancien
Date Les plus votés
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires
juste sayin

Quant aux chrétiens: «Si le monde vous hait, vous savez qu'il m'a haï avant de vous haïr. Si vous étiez du monde, le monde aimerait le sien; mais parce que vous n'êtes pas du monde, mais que je vous ai choisis hors du monde, le monde vous hait. Souvenez-vous de la parole que je vous ai dite: Le serviteur n'est pas plus grand que son seigneur. S'ils m'ont persécuté, ils vous persécuteront aussi; s'ils ont gardé ma parole, ils garderont aussi la vôtre. Jean 1: 18-20.