Facebook Exec avertit les médias de coopérer ou de mourir dans un «hospice»

Photo: Boucle légale
S'il vous plaît partager cette histoire!
Les géants des médias sociaux technocrates cherchent à dominer l’ensemble de l’industrie de la propagande et jetteront les progressistes et l’aile gauche aussi rapidement que les conservateurs. Cela montre clairement que la technocratie a un ordre du jour différent de celui de gauche ou de droite et est beaucoup plus dangereuse en raison du pouvoir collectif qu’elle exerce actuellement. ⁃ Éditeur TN

Lors d'une réunion à huis clos et officieuse la semaine dernière, le haut dirigeant de Facebook, Campbell Brown, aurait averti les éditeurs de nouvelles de son refus de coopérer avec le géant de la technologie. efforts «revitaliser le journalisme» laissera les médias mourir «comme dans un hospice».

«Nous avons désespérément besoin de développer des mécanismes de diffusion alternatifs à Facebook.»
—Judd Legum, ThinkProgress

Rapporté d'abord par L'Australien sous un titre qui disait "Travailler avec Facebook ou Die: Zuckerberg», Le géant des médias sociaux a insisté sur le fait que les commentaires avaient été sortis de leur contexte, alors même que cinq personnes qui ont assisté à la réunion de quatre heures ont corroboré ce que Brown avait déclaré.

"Mark ne se soucie pas des éditeurs, mais me donne beaucoup de latitude et de concessions pour apporter ces changements", aurait déclaré Brown, faisant référence au PDG de Facebook, Mark Zuckerberg. «Nous allons vous aider à revitaliser le journalisme… dans quelques années, l'inverse semble que je serai la main de votre entreprise mourante comme dans un hospice.»

As The Guardian rapporté lundi, Facebook est "avec véhémence»Niant la véracité des commentaires rapportés par L'Australien, faisant référence à sa propre transcription de la réunion. Cependant, Facebook refuse de publier sa transcription et sa bande du rassemblement.

L'avertissement de Brown sur les perspectives désastreuses des organes de presse qui ne se rallient pas à un avenir dans lequel les géants de l'entreprise comme Facebook sont les arbitres de ce qui est et n'est pas des informations dignes de confiance survient au fur et à mesure que les progressistes le sont. sonner l'alarme que l'entrée de Facebook dans le monde du journalisme constitue une menace majeure pour les organes d'information non corporatifs et de gauche.

As Common Dreams rapporté en juillet, les craintes des progressistes se sont en partie confirmées après que Facebook a dévoilé sa première liste de «segments» d'actualité dans le cadre de son initiative Facebook Watch.

Alors que Facebook affirme que son initiative fait partie d'un effort pour lutter contre la «désinformation», sa première série de segments était dominée par des points de vente tels que Fox News et notre CNN.

Réagissant à l'affirmation de Brown selon laquelle Zuckerberg «ne se soucie pas des éditeurs», Judd Legum, qui écrit le bulletin d'information populaire,argumenté, "Quiconque se soucie de l'actualité doit comprendre Facebook comme une menace fondamentale."

"En plus de la citation contestée, il y a aussi les actions de Facebook, qui sont totalement cohérentes avec la citation", a ajouté Legum. «Nous avons désespérément besoin de développer des mécanismes de diffusion alternatifs à Facebook.»

Lire l'histoire complète ici…

S'abonner
Notifier de
invité

1 Commentaire
Le plus ancien
Date Les plus votés
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires
Rich Hutton

Les communistes du NWO viennent d'admettre leur plan de DÉTRUIRE l'Amérique et notre Constitution… Monsieur le Président Trump… Vous devez agir IMMÉDIATEMENT !!! Nous, les patriotes, ne pouvons attendre que si longtemps avant de devoir attaquer… Avec ou sans vos ordres… Le NWO nous a menottés (1er amendement)… Par conséquent, nous NE POUVONS PAS et NE SERONS PAS attendre d'être enchaînés (4e amendement)… Cela résultera assurément dans notre exécution immédiate (2e amendement)… Agissez maintenant… Rendez Internet à ses propriétaires car le temps est écoulé… Remarque: Internet a été inventé par des civils pour des civils… Des investisseurs privés ont élargi sa création… Aucun gouvernement... Lire la suite »